LEVELS3D : Levels3d a développé l’application de scan 3D MyCaptR. En un scan, vous obtenez votre modèle 3D !

LEVELS3D

Startup · Numérique
Rosieres Pres Troyes (10)

Levels3d a développé l’application de scan 3D MyCaptR. En un scan, vous obtenez votre modèle 3D !


  • Projet
    financé
  • Avr.
    2018
  • Défisc.
    IR
  • 274
    commentaires

Souscriptions terminées

Voir les projets en cours

880 personnes sont intéressées par ce projet

Yvonnick - WiSEEDer Jean Pierre - WiSEEDer Brahim - WiSEEDer Stephanie - WiSEEDer Bertrand - WiSEEDer Sébastien - WiSEEDer Jean Claude - WiSEEDer Didier - WiSEEDer Nicolas - WiSEEDer Raphael - WiSEEDer Paul Patrick - WiSEEDer Tristan - WiSEEDer Jérôme - WiSEEDer Thierry - WiSEEDer Henry - WiSEEDer Hubert - WiSEEDer Guillaume - WiSEEDer Christophe - WiSEEDer Arold - WiSEEDer Christian - WiSEEDer Fabien - WiSEEDer Frédéric - WiSEEDer Coxilus - WiSEEDer Charles - WiSEEDer

Questions fréquentes des WiSEEDers

Sur le marché de la numérisation 3D, on trouve tout d’abord les acteurs commercialisant des scanners postés et les logiciels pour les utiliser. Il s’agit de solutions souvent lourdes à manœuvrer (matériel volumineux et fixe durant la numérisation dont la mise en oeuvre nécessite un vrai savoir-faire), qui coûtent cher (entre 15 k€ et 50 k€ pour les scanners + les licences des logiciels) et qui nécessitent de la post-production pour assembler les nuages de points unitaires (le scanner étant fixe, il faut multiplier les stations pour acquérir une scène selon de multiple points de vue). Les fichiers qui résultent de ces acquisitions sont en général très volumineux, donc longs à transmettre, à traiter et lourds à afficher. Le nuage de points est une forme « peu intelligente » de description de la géométrie 3D de l'espace car issu d'un processus d'acquisition spatiale périodique. Le point positif de ces équipements est la précision (millimétrique) et la portée (>100m). Ensuite, il y a d’autres acteurs qui se positionnent sur du scan mobile en se spécialisant sur le grand public en proposant du scan d’objets ou du Home Staging permettant de positionner des meubles dans sa pièce. LevelS3D a fait le choix depuis sa création de spécialiser MyCaptR sur les problématiques et métiers du bâtiment en développant une application mobile à partir de téléphones compatibles (intégrant les capteurs 3D). Elle permet de numériser simplement et rapidement une pièce avec une précision centimétrique pour en obtenir le modèle 3D et le plan 2D métré. En travaillant main dans la main avec différents acteurs du bâtiment, nous avons fait évoluer l’application vers des fonctionnalités (comme les annotations en réalité augmentée par exemple) répondant au plus près aux besoins des professionnels. Quelques exemples : les diagnostiqueurs (relevé amiante, étude thermique, détection et localisation d'éléments dangereux), les bureaux d'étude en architecture, les décorateurs et architectes d'intérieur, et tous les intervenants qui aujourd'hui ou demain devront interagir avec la maquette numérique (BIM).
Notre modèle économique est basé sur le paiement à l'export de scans.


Les offres sont les suivantes :
- Offre Discover = 20 € HT/scan exporté
- Offre expert mensuelle de 199 € HT/ mois – Scans illimités
- Offre expert annuelle de 1990 € HT/ an – Scans illimités et deux mois offerts
- Offre Éducation de 995 € HT/ an (formation, enseignement)
- Offre grand compte (sur demande)
Il faut 3 à 4 minutes pour scanner un espace de 80 m2 et environ une minute pour récupérer le modèle 3D puis le plan 2D métré. Il n'est pas nécessaire d'avoir une connexion Internet pour ces étapes. Il faudra se connecter lorsque l'on souhaite envoyer ses scans vers son espace client hébergé sur notre cloud.
Le principe de fonctionnement de MyCaptR, contrairement aux scanners laser postés (Faro, Leica, Trimble pour ne citer que les marques les plus connues) qui utilisent le principe du télémètre sur une multitude de points, notre solution se base sur une technologie différente : projection d'un motif en infrarouge qui est perçu par une camera sensible dans l'infrarouge décalée de l'émetteur d'une courte distance, ainsi cela permet de percevoir le motif projeté connu de l'application avec un angle de vue différent, tout se joue ensuite sur cet effet de parallaxe, un peu de géométrie et de trigo et les distances sont mesurées. Pour aller plus loin sur la compréhension de cette technologie, vous pouvez consulter cette page : https://en.wikipedia.org/wiki/Structured-light_3D_scanner
Nous utilisons les capteurs 3D maintenant présents dans plusieurs smartphones sur le marché (Lenovo Phab Pro 2, Asus ZenFone AR, et bientôt le Huawei Mate 10). Les équipementiers intègrent ce type de capteur 3D pour adressé la demande grandissante des applications de réalité augmentée. Il est essentiel de percevoir l'environnement 3D pour faire de la « belle » réalité augmentée.

Le projet LEVELS3D a été financé par 513 investisseurs sur WiSEED.


Les 513 souscripteurs ont, via leur portefeuille d’investissement personnel, accès au suivi de participation. Ils peuvent suivre les news de LEVELS3D. Les commentaires sont accessibles aux investisseurs uniquement.

Connectez-vous pour participer
aux échanges des projets en vote
et en financement


Les commentaires sont fermés. Connectez-vous pour participer.

Se connecter   S'inscrire

WiSEED utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.   En savoir plus