EBIKELABS : eBikeLabs façonne l’avenir en transformant la mobilité douce électrique en une mobilité partagée intelligente, fiable et durable

EBIKELABS

Startup · Environnement · Cleantech
Grenoble (38)

eBikeLabs façonne l’avenir en transformant la mobilité douce électrique en une mobilité partagée intelligente, fiable et durable

Suivre et recevoir l’actualité du projet :

500 000 € recherchés


Collecte en cours

Clôture prévue début January 2021


Opération réalisable à partir de 300 000 €
Instrument Actions
Frais facturés à l'entrée 0.9% de la souscription
Frais dédiés à la gestion 5% de la souscription
Frais facturés à la sortie 10% des plus-values
Défiscalisation  
Valorisation

  Connectez-vous
pour accéder aux détails de l'offre

Simulateur défiscalisation

  Connectez-vous

pour accéder à l'offre complète

560 personnes sont intéressées par ce projet

Maxime - WiSEEDer Victor - WiSEEDer Baptiste - WiSEEDer Francois - WiSEEDer Bernard - WiSEEDer Nicolas - WiSEEDer Caroline - WiSEEDer Alphanie - WiSEEDer Tiago - WiSEEDer François-Charles - WiSEEDer Philippe - WiSEEDer Matthieu - WiSEEDer Valérie - WiSEEDer Charles - WiSEEDer Sacha - WiSEEDer Quentin - WiSEEDer Regis - WiSEEDer Michel - WiSEEDer Adélaïde - WiSEEDer Jean-Paul - WiSEEDer Olivier - WiSEEDer Cyril - WiSEEDer Michel - WiSEEDer Paola - WiSEEDer

eBikeLabs propose, à destination des opérateurs de flottes de vélos électriques, une intelligence artificielle (IA) capable de détecter le vol et immobiliser le vélo ; de détecter les pannes et de faciliter la maintenance ; et de réduire le nombre de composants dans le vélo. Cette intelligence logicielle permet de rendre les flottes de vélos électriques fiables, rentables et plus durables. C’est le début d’une nouvelle ère pour une mobilité urbaine active et verte. 

 

Un contexte et des problématiques à fort enjeu

Les voitures ont envahi nos villes, entraînant des problèmes d'émissions de CO2, de pollution, de manque d’activité physique et de grande inefficacité de déplacement. Remplacer nos voitures thermiques par des voitures électriques ne résout pas tous les problèmes : coûts, infrastructures de recharge, matériaux rares, embouteillages. 

La grande révolution de la mobilité passera par un changement de nos habitudes et le vélo électrique partagé est une solution idéale. 

En ville, le vélo présente un nombre important d’avantages qui ne sont plus à démontrer :

  • Réduction des émissions de CO2 ;
  • Amélioration de la qualité de l’air ;
  • Amélioration de la fluidité des déplacements dans les villes ;
  • Amélioration de la santé et diminution du risque de maladies telles que le diabète ou les maladies cardiovasculaires.

Avec un vélo à assistance électrique, la mobilité douce est possible pour la majorité de nos trajets urbains. Les flottes de vélos électriques partagés rendent les vélos électriques accessibles au plus grand nombre. En effet, d’après une étude, les principaux freins à l’adoption d’un vélo électrique sont le prix d’achat, le risque de vol et le rechargement de la batterie, freins qui sont éliminés dans une flotte de vélos partagés.

Pour la ville de demain, nous ne croyons pas aux voitures volantes, mais nous croyons aux vélos électriques intelligents comme nouveaux piliers de notre mobilité.

Le problème auquel nous répondons

Avec les technologies actuelles, adaptées au vélo électrique pour les particuliers, les opérateurs de flotte font face à des difficultés qui ralentissent l’émergence de ce moyen de transport économe :

  • Le coût des vélos électriques est élevé ;
  • Manque de fiabilité en usage intensif ;
  • Vols très fréquents et disponibilité des vélos diminuée.

Maël Bosson, fondateur d’eBikeLabs, a commencé à utiliser un vélo électrique en 2011 et a réalisé un post-doctorat sur le sujet en 2013. Il s’est vite rendu compte que les vélos électriques sont pauvres technologiquement et que des modèles mathématiques peuvent changer la donne.

 

 

Nous faisons la différence

eBikeLabs propose une technologie de rupture qui bouleverse le monde du vélo électrique partagé, pour le meilleur. Aujourd’hui, eBikeLabs peut rendre n’importe quel vélo électrique, même le moins cher, plus intelligent. Par intelligent nous entendons fiable, résistant aux vols et sûr.

Notre avantage : nous remplaçons ou améliorons certains composants physiques du vélo grâce à un logiciel embarqué qui agit comme une intelligence artificielle. Cette approche logicielle augmente les capacités du vélo tout en éliminant certains dysfonctionnements. Nous sommes la première entreprise à apporter de la technologie aux vélos électriques avec une approche économe. Nous faisons mieux avec moins. 

 

 

Ce que nous proposons, concrètement

La solution d’eBikeLabs se présente sous forme d’un "vehicle control unit" (unité de contrôle) qui se connecte au moteur électrique et à la batterie, ainsi que des services cloud.

Nous proposons aux opérateurs de flotte de vélos électriques 3 produits, comprenant chacun des fonctionnalités clés :

eBikeSafe

  • Un verrouillage électromagnétique du moteur servant d’antivol incassable fonctionnant même sans batterie (brevet) ;
  • Il peut être activé et désactivé à distance.

eBikeCheck

Une application de maintenance connectée comprenant : 

  • Un diagnostic des composants électriques clés en une minute, réalisable à distance ;
  • Des guides de réparation et un système de gestion de tickets ;
  • Un nombre de pannes tout simplement réduit, le vélo contenant moins de composants.

eBikeProfile

  • Une assistance électrique souple et agréable, sans capteur de couple (composant coûteux) ;
  • Une consommation d’énergie réduite, optimisant la durée de vie de la batterie ;
  • Des mises à jour à distance pour une amélioration continue des performances.
 

 

Des innovations nécessaires à la démocratisation du vélo électrique

Fruit de plusieurs années de R&D, basée sur le travail de quatre doctorants et de notre équipe d’ingénieurs, notre technologie innovante a fait l’objet de 3 brevets qui changent la donne dans l’accès au vélo électrique au plus grand nombre. Toujours dans une approche deep tech (technologies de rupture, difficiles à reproduire) et low tech (sans ajout de nouveaux composants complexes), nous prévoyons le dépôt de 10 nouveaux brevets dans les deux prochaines années.  

 

Pour un impact positif sur l’environnement

Les flottes de vélos électriques partagés sont une opportunité pour la transition de notre mobilité, à condition que les vélos soient durables. D’après un rapport du cabinet Carbone 4, les conditions préalables pour la durabilité des solutions de mobilité partagée sont :

  • Une faible empreinte carbone des flottes ;
  • Les trajets doivent remplacer des trajets en voiture.

Les produits eBikeLabs contribuent à cette durabilité, car ils rendent les vélos plus intelligents et allongent leur durée de vie. Les vélos sont aussi rendus plus fiables et disponibles à tout moment, ce qui contribue à convaincre les automobilistes à utiliser le vélo électrique pour leurs trajets quotidiens*.

D’après nos analyses, la croissance des flottes de vélos électriques partagés – permise par nos solutions – permettrait de réduire d’un quart le trafic automobile en Europe, en trois ans, dans les villes où notre technologie sera déployée. Nous réduisons alors les émissions de CO2 du trafic automobile de 23 % et les émissions de polluants de 28 % en trois ans.

eBikeLabs permet de déployer des flottes rapidement et de diminuer les émissions de CO2 dans un temps très court. L'excès de CO2 dans l'atmosphère mettant plus de 100 ans à se résorber, nous devons atteindre nos objectifs au plus vite, et pour cela, privilégier des technologies capables de se déployer rapidement. Les vélos électriques et la technologie eBikeLabs ont leur rôle à jouer.

D’après l’étude de Carbone 4, pour attirer en priorité les automobilistes vers le vélo électrique, il faut que le confort d’un trajet en vélo se rapproche du confort d’un trajet en voiture : le vélo électrique doit être fiable, disponible à tout moment, confortable et sûr.

 

Et un impact positif sur la santé

Alors que certaines maladies dites “de société”, comme l’obésité ou le diabète, continuent de se développer en France comme partout dans le monde, nous estimons chez eBikeLabs que le vélo électrique est un formidable moyen pour les personnes sédentaires de reprendre une activité physique et ainsi d’améliorer leur santé. 

Depuis cinq ans, nous travaillons en particulier à démontrer les avantages du vélo à assistance électrique pour la santé de patients à leur sortie d’un centre de rééducation fonctionnelle ou de convalescence. Les résultats des premières études de santé sont très positifs (voir l’étude pilote VELIS*). Les produits eBikeLabs renforcent l’impact positif du vélo électrique, en particulier grâce à l’adaptation de l’assistance électrique à chaque profil d’usager et à la qualité de l’air. 

* Étude pilote VELIS : https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S1350453320300539?dgcid=rss_sd_all

 

Un marché avec un fort potentiel de croissance

Le marché de la micromobilité est estimé entre 330 et 500 milliards de dollars en 2030 par le cabinet McKinsey.

D’ici 2025, le marché mondial du vélo partagé aura dépassé 35 milliards d’euros (estimations basées sur les rapports CONEBI et EBWR).

Notre marché adressable est déterminé par le pourcentage de revenu que les opérateurs sont prêts à payer pour nos services, soit 5 % (validé par nos clients).

En 2025, notre marché adressable représentera 1,8 milliards d’euros, et nous prévoyons 33 millions de revenus en 2025, soit 1,88 % du marché.  

Le marché du vélo électrique partagé est notre première cible. À terme, nous souhaitons étendre notre marché en visant, par exemple, les vélos cargo, le retail ou les trottinettes électriques. Entre l’extension de nos fonctionnalités et le développement sur de nouveaux segments de marché, nous estimons notre potentiel de croissance additionnel à 800 %.

 

Absence de concurrence directe

 

 

Le vélo électrique partagé en est à ses débuts. eBikeLabs est la première société à proposer une offre dédiée à ce segment, sans concurrence directe.

Nous rendons un service unique et très innovant, qui répond à une demande forte. Les leaders actuels tels que Bosch ou Shimano se concentrent sur le marché du vélo électrique pour les particuliers (retail). En termes de coût, de durabilité et de résistance aux vols, leurs produits ne répondent pas aux besoins des opérateurs de flotte de vélos partagés. C’est la raison pour laquelle des industriels prestigieux comme Toyota Tsusho nous mettent en avant sur ce segment. 

Actuellement, un opérateur de flotte de vélos électriques peut, au choix :

  • Faire appel à des vendeurs de contrôleurs customisés : ils sont rares et ne proposent pas non plus nos services ;
  • Faire appel à des vendeurs de smart ebikes ou smart scooters : ils ont une approche similaire à la nôtre concernant le contrôleur, mais vendent un vélo complet et très onéreux ;
  • Concevoir lui-même sa solution : les coûts de R&D sont très élevés et les solutions sont peu évolutives du fait du manque d’expérience en développement logiciel.

Comme le montre le graphique en radar ci-dessus, la levée de fonds nous permettra de réduire les coûts et les délais d’approvisionnement pour nos clients et d’être extrêmement compétitifs face aux solutions alternatives sur tous ces points.

 

Notre stratégie commerciale

Nous nous adressons à tous les acteurs de la chaîne de valeur du vélo électrique:

  • Opérateurs de flotte ;
  • Fabricants de système moteur ;
  • Fabricants de vélos qui conçoivent un nouveau produit.

Nous nous positionnons comme le partenaire software privilégié en Europe pour ces différents acteurs. Nos produits leur permettent de garder la maîtrise de leur logiciel, de bénéficier d’un support technique de qualité et d’y ajouter des innovations de pointe. Notre but est d’être intégré chez un opérateur de flotte partagée (client final) déployant des vélos en Europe.

Une fois intégrés dans un modèle de vélo, les produits logiciels et cloud tels que le nôtre ont l’avantage de pouvoir être dupliqués rapidement, au fil des déploiements, même lorsque la demande augmente fortement. Cela représente alors d’autant plus de chiffre d’affaires. 

Nous proposons nos services sous la forme de “Software as a Service”, ou SaaS (logiciel en tant que service) : le logiciel installé sur nos serveurs et dans nos contrôleurs embarqués est rendu disponible à nos clients au travers d’un abonnement, ce qui signifie pour eBikeLabs des revenus récurrents. Ce type de service permet d’être en cohérence avec le business plan des clients finaux (abonnements au mois ou au trajet) et de leur faire bénéficier en continu de nos améliorations logicielles. 

L’abonnement dépendant du nombre de vélos sur lesquels le système est installé, un grand opérateur de mobilité peut représenter plus de 100 000 € par mois de revenus, sur 24 mois (le temps de l’abonnement).  

D’après la croissance prévue du marché du vélo électrique, nous prévoyons d’atteindre 1 M€ de revenus mensuels d’ici 2024.

 

  

Les étapes de commercialisation de l’offre eBikeLabs

Pour déployer nos solutions à grande échelle, nous avons besoin de procéder par étapes :

  • Réaliser un ou plusieurs prototypes d'intégration de notre technologie dans un vélo représentatif de la solution souhaitée (1-2 mois) ;
  • Une preuve de concept technique via l’intégration dans l’environnement hardware et software du client (2-6 mois) ;
  • Une preuve de concept business (vitrine) via un déploiement de quelques centaines d’unités, pour valider le fonctionnement de l’ensemble de la solution dans un environnement réel (12-24 mois) ;
  • Enfin, des déploiements à grande échelle – plusieurs milliers à plusieurs dizaines de milliers d’unités – générant des revenus récurrents pendant au moins 24 mois.

     

    Les enjeux de cette levée de fonds

    Pour amorcer un business modèle “scalable” – déployable à grande échelle et mettant eBikeLabs en position d’hypercroissance –, nous prévoyons d’investir les fonds sur 18 mois. Sur cette période, l'objectif sera de :

    • Réaliser plusieurs déploiements vitrines à une échelle moyenne, dans des villes européennes ;
    • Industrialiser nos hardware et software pour nous préparer à des déploiements massifs ;
    • Renforcer notre portefeuille de brevets, afin de garantir une différenciation à long terme ;
    • Nous intégrer dans la chaîne de valeur du vélo électrique et trouver des partenaires distribuant notre solution.

    Avec notre business modèle “scalable”, nous serons prêts pour des déploiements de flottes à grande échelle en 2023. 100 000 vélos équipés de nos solutions seront en circulation en 2024 et nous apporterons des revenus récurrents. D’ici 2024, le marché du vélo électrique sera assez mature pour des développements de cette ampleur. 

    Comme le montrent nos données financières prévisionnelles, notre business modèle “Software as a Service” et la mise à disposition de notre produit hardware nécessitent un besoin en trésorerie important jusqu’en 2023, pour déployer massivement nos technologies et commencer à toucher des revenus récurrents importants les années suivantes. Cette stratégie de croissance agressive nécessite des investissements importants dès aujourd’hui.

    À ce titre, nous souhaitons collecter 500 000 € auprès d’un millier de WiSEEDers. Ces fonds seront complétés auprès de business angels et avec des prêts bancaires pour atteindre un total de 1,5M€. 

     

    Les stratégies de sortie

    En 2023, nous aurons prouvé notre concept sur de nombreux déploiements vitrines et nous aurons industrialisé notre produit et notre logiciel. Nos produits seront prêts à être déployés à grande échelle avec un business modèle scalable et un horizon de rentabilité sécurisé. 

    À ce stade de développement, notre société sera :

    • Soit en position d’autofinancement et de rachat des actions des WiSEEDers par les fondateurs
    • Soit très attractive pour des sociétés plus matures souhaitant consolider leur position ou entrer sur le segment de la micromobilité partagée, ou encore des équipementiers automobiles souhaitant entrer sur le marché du vélo électrique. C’est en effet à ce stade de développement que les start-ups technologiques européennes comparables à eBikeLabs ont été rachetées (Zehus par Eldor en 2019*, eBikeMotion par Malhe ou, plus récemment, e-motionlabs par Bond Mobility).

    * https://www.e-bike-news.com/moteur-zehus/ 

    Les documents investisseurs sont disponibles dans l'onglet Les détails

    “ Pour infléchir le dérèglement climatique et transformer les villes, nous devons changer nos habitudes de mobilité dès aujourd’hui. Les vélos électriques partagés sont un moyen formidable, mais nous devons les rendre plus intelligents et durables.  ”


    L'équipe

    4 ans EBIKELABS_0188_Copyright SO DUPONTRENOUX.jpg

    En 2011, tout en poursuivant son doctorat en mathématiques et informatique, Maël Bosson décide de concrétiser son engagement en faveur de la mobilité durable. Il vend sa voiture et – mécontent des offres du commerce – construit son propre vélo électrique. Il se rend alors compte que les vélos électriques manquent cruellement de maturité technologique. L’idée d’eBikeLabs est née. Il fonde la société en 2015 avec Raphaël Marguet, Cyrille Romera et Pierre-Louis Jourdan.

    Jean René Bouvier nous a rejoint en 2019 en tant que directeur des opérations. Diplômé de Centrale Paris et de l’école de commerce INSEAD, Jean-René nous apporte 35 ans d’expérience dans les start-ups et les entreprises du software. En 1992, il a notamment fondé puis dirigé l’activité télécommunications de HP. En 2009, il a créé BuzzinBees, start-up spécialisée dans l’activation automatique des cartes SIM, rachetée par Gemalto en 2015.

    L’équipe grandit vite et compte aujourd'hui 16 collaborateurs aux compétences variées.


    Cyrille ROMERA

    CFO

    CV · Linked 

    Jean-René BOUVIER

    COO

    CV · Linked 

    Maël BOSSON

    CEO

    CV · Linked 


    L'analyse de WiSEED

    Les bonnes raisons d'investir dans EBIKELABS

    EBIKELABS opère dans le marché de la MaaS (Mobility as a Service) qui est en pleine croissance (40 mds € en 2017 vs 433 mds € prévus en 2025 soit une croissance annuelle de plus de 35%).
    La startup a développé une technologie innovante protégée par 2 brevets et un 3ème en cours d’instruction par l’INPI. Elle a également validé ses preuves de concept commerciales grâce notamment à un chiffre d’affaires de 275k€ en 2019 et à la signature de partenariats forts.
    L’équipe d’une quinzaine de personnes est déjà bien structurée autour d’un trio de dirigeants complémentaires, dynamiques et expérimentés dans plusieurs domaines clés : informatique – modélisation, finance d’entreprise et commerce international.
    A terme, la scalabilité du modèle (vente de softwares) génèrera des marges importantes pour la société.


    Le point de progrès

    • Cycle de vente long ;
    • Seuil de rentabilité de la société envisagé pour 2024.


    Concurrents

    Opérateurs de flottes de vélos électriques  fabricants de vélo  sociétés spécialisées dans le software 


    Éléments différenciants

    • Business Model double : abonnements et études d’implantation ;
    • Recentrage de la société sur le développement de softwares ;
    • Autonomie de la batterie prolongée ;
    • Moins de vol de vélos ;
    • Gamme de produits et services complémentaires : eBikeSafe, eBikeCheck & eBikeProfile.

    Planning prévisionnel

    2015
    Création d’eBikeLabs
    2016
    Fourniture de vélos pour un projet de recherche sur la santé
    2017
    Commercialisation des produits eBikeLabs
    2018
    400 produits vendus et 70 % du chiffre d'affaires réalisé à l'étranger
    2019
    Premier déploiement d'une flotte de vélos pour un projet de santé / Partenariat avec Toyota Tsucho et Allianz France / “Croissance des entreprises de moins de 50 salariés de la région grenobloise”
    2020-2022
    Forts investissements dans l'industrialisation et croissance de la taille des flottes
    2023
    Plusieurs opérateurs de flotte majeurs équipés de nos solutions
    2024
    Plus de 100 000 vélos en circulation

    Stratégie de sortie envisageable

    • Rachat industriel, rachat par les fondateurs, ...
      (Ne garantit pas la liquidité de l'investissement)

    Usages des fonds

    Besoin en fonds de roulement (40%)
    Commercialisation (30%)
    Renforcement de l’équipe informatique et de la propriété intellectuelle  (30%)

    EBIKELABS met à disposition de WiSEED et de ses investisseurs toutes les informations pertinentes relatives aux axes de développement et à l'activité de la Société. EBIKELABS garantit la teneur des informations communiquées.
    L'investissement dans ce projet comporte des risques de perte en capital et d'illiquidité. En savoir plus

    WiSEED utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.   En savoir plus