SUBLIME ENERGIE : Une technologie unique au monde de liquéfaction de biogaz pour démocratiser la petite méthanisation et mettre les énergies fossiles au musée

SUBLIME ENERGIE

Startup · Energie renouvelable · Biomasse
Paris (75)

Une technologie unique au monde de liquéfaction de biogaz pour démocratiser la petite méthanisation et mettre les énergies fossiles au musée

Connectez-vous et votez pour ce projet

Vote : 228 votants


Audit en cours

L'équipe de WiSEED procède en ce moment à l'analyse détaillée de ce projet.


Instrument Actions

256 personnes sont intéressées par ce projet

Arnaud - WiSEEDer Nicolas - WiSEEDer Maxime - WiSEEDer Tristan - WiSEEDer Manuel - WiSEEDer Charles - WiSEEDer Guillaume - WiSEEDer Ulysse - WiSEEDer Amar  - WiSEEDer Bertrand - WiSEEDer Antoine - WiSEEDer Michel - WiSEEDer Stéphan - WiSEEDer Lionel - WiSEEDer Fabrice - WiSEEDer Matthieu - WiSEEDer Alexandre - WiSEEDer Gilles - WiSEEDer Maxime - WiSEEDer Kévin - WiSEEDer Stéphane - WiSEEDer Sylvain - WiSEEDer Christine - WiSEEDer Sébastien - WiSEEDer

SUBLIME Energie offre une nouvelle voie de valorisation du biogaz (mélange CH4 / CO2 issu de la méthanisation) qui permet d’accélérer le développement de la petite méthanisation tout en créant une nouvelle filière d'approvisionnement en bioGNV et en bioCO2.

 

Le modèle vertueux de la petite méthanisation à la ferme

La méthanisation est un procédé vertueux qui permet de transformer et valoriser des déchets organiques pour en faire du biogaz, constitué d'un mélange bioCH4 / bioCO2.

En France, 90% du potentiel de production de biogaz est issu de la matière organique agricole. Les agriculteurs disposent donc d’une solution pour transformer une source de coût, à savoir le traitement des déchets agricoles, en un revenu stable et récurrent.

Le développement de la petite méthanisation est particulièrement vertueux :

  • L’agriculteur traite et valorise localement ses déchets et améliore ainsi la qualité des sols agricoles. Comme il ne dépend pas de fournisseur externe de matière organique, il assure la sécurité d’exploitation de son méthaniseur.
  • Le processus permet la production de gaz vert : une énergie décarbonée produite par une technologie maîtrisée, qui participe à l’indépendance énergétique des territoires. La production de biogaz est maximisée quand on traite rapidement les déchets agricoles à la ferme : le pouvoir de production de biogaz (appelé potentiel méthanogène) de la matière organique diminue de 50% lorsque les déchets ne sont pas traités dans les 48 à 72h, ce qui est fréquent quand la matière organique est traitée hors de l’exploitation.
  • La matière organique issue du processus est appelée le digestat. Il est utilisé comme engrais, ce qui permet à l’agriculteur de diminuer, voire de remplacer l’usage d’engrais chimiques, améliorant ainsi le bilan écologique et économique de son activité.  
  • L’acceptabilité sociale des projets est renforcée : le site de méthanisation est petit et reste sur l’exploitation agricole.
  • Enfin, le développement de la méthanisation à la ferme apporte à l’agriculteur méthaniseur une source de revenu complémentaire stable sur 15 à 20 ans et crée de l’emploi non délocalisable dans les territoires.

  

Les solutions existantes de valorisation du biogaz ne sont pas adaptées au développement de la méthanisation à la ferme

Sur les 450 000 exploitations qui constituent le tissu agricole français, la plupart sont de petite taille et disséminées sur le territoire, souvent loin des réseaux électriques ou gaziers, ou proches de réseaux saturés. La taille et la distance au réseau de ces exploitations sont deux paramètres qui conditionnent la faisabilité d’un projet de méthanisation. A l’image des exploitations, la matière organique utilisée pour la production du biogaz est elle aussi présente de manière diffuse sur l’ensemble du territoire :

 

Les solutions existantes de valorisation du biogaz ne permettent pas de tirer profit de l’important potentiel de production de biogaz, qui pourrait représenter 150 TWh d’énergie en 2050 (ADEME) :

  • La cogénération consiste à brûler le biogaz pour produire de l’électricité et de la chaleur. Or cette voie de valorisation n’est rentable que si le projet valorise la production de chaleur (difficile en milieu diffus) et que le contrat de rachat d’électricité garanti par l’État est suffisamment intéressant. Les tarifs d’achats sont aujourd’hui bien moins favorables que ceux qui ont lancé la filière.
  • L’injection directe sur le réseau gazier est possible après une épuration du biogaz en biométhane (BioCH4) qui est injecté dans le réseau gazier. Mais l’investissement dans un épurateur ainsi que les coûts de raccordement au réseau gazier sont trop élevés pour une petite unité de méthanisation à la ferme.
  • De même pour le biométhane porté qui nécessite un coûteuse étape d’épuration à la ferme (séparation du bioCH4 / bioCO2) afin de transporter le biométhane sous forme liquéfiée ou compressée vers un site de valorisation : en effet, l’état de l’art considère qu’il est impossible de liquéfier ou compresser du biogaz car le CO2 cristallise et empêche tout transvasement. Donc l’investissement dans les opérations d’épuration et de conditionnement (liquéfaction ou compression) est prohibitif pour une petite exploitation.

 

Notre technologie unique au monde de liquéfaction du biogaz crée une nouvelle voie de valorisation !

SUBLIME Energie développe une technologie unique au monde de liquéfaction du biogaz, qui permet de transporter efficacement en camion de grandes quantités de biogaz sans avoir à l’épurer à la ferme : la liquéfaction permet en effet de réduire les volumes transportés d’un facteur 600 à 700.

A l'image de la tournée du laitier, les équipements industriels conçus, fabriqués et commercialisés par SUBLIME Energie permettent la mise en place d’un service de collecte, de transport, épuration et conditionnement du biogaz issu de petits méthaniseurs.

L’intérêt de la solution SUBLIME Energie est triple :

  • Décentraliser la production de biogaz pour démocratiser le modèle vertueux de la méthanisation à la ferme et accroître les volumes ;
  • Mutualiser les opérations de traitement, épuration et valorisation du biogaz : notre solution permet de réduire de 50% les coûts de valorisation du biogaz issu des petites unités de méthanisation, pour augmenter la compétitivité de la filière ;
  • Valoriser localement l’énergie produite en créant une nouvelle filière d’approvisionnement en BioGNV, carburant dont la technologie de motorisation est mature et qui permet de diminuer de 80% les émissions CO2 et ainsi augmenter fortement les externalités positives issues du développement de la filière.

 

La liquéfaction du biogaz : une innovation de rupture

Auparavant, la liquéfaction du biogaz était considérée comme impossible car le CO2 contenu dans le biogaz se transforme en neige carbonique, empêchant tout transvasement. Ce verrou technologique obligeait à épurer le biogaz, puis à liquéfier ou compresser le biométhane à la ferme, ce qui s’avère extrêmement coûteux.

  • La liquéfaction du biogaz a été démontrée physiquement par la réalisation d’un POC ;
  • Le brevet a été déposé par MINES ParisTech ;
  • La convention accordant la licence exclusive du brevet à SUBLIME Energie a été signée ;
  • Un partenariat a été conclu avec MINES ParisTech pour une collaboration long terme de maturation technologique.

 

Notre business model est basé sur 3 leviers

SUBLIME Energie se positionne comme une société industrielle française qui conçoit, fabrique et commercialise des produits et service permettant la mise en place d’un service de collecte, transport, épuration et conditionnement du biogaz.

Notre modèle de revenu est triple :

  • La réalisation d’étude d’ingénierie en phase projet, pour dimensionner le service de collecte du biogaz. L’étude a pour objectif de déterminer les sites de production de biogaz, les quantités et qualité de biogaz produit et les coûts associés, mais aussi le lieu d’installation du hub d’épuration et conditionnement du biogaz et son mode de valorisation (BioGNV, biométhane injecté, BioCO2).
  • La vente d’équipements : leur nombre et implantation a été déterminé par l’étude de faisabilité. Un projet comprend un conteneur de prétraitement par méthaniseur équipé, un hub de traitement du biogaz et un ensemble de citernes cryogénique pour assurer la liquéfaction et le transport du biogaz des fermes vers le hub.
  • La vente récurrente de prestations de maintenance et support à l’exploitation pour chaque projet de biogaz porté. Ce revenu récurrent est perçu sur toute la durée du projet (15 ans) et apporte au client une optimisation de son service logistique et une garantie de performance sur la durée des équipements commercialisés.
  •  

    Un marché qui repose sur une offre importante en biogaz

    SUBLIME Energie détient aujourd’hui la meilleure solution de valorisation du biogaz pour les petites unités de méthanisation, disséminées sur le territoire, loin des réseaux gaziers.

    En France, 30 000 exploitations agricoles seraient compatibles avec notre solution, auxquelles viennent s’ajouter 1 000 stations d’épurations disséminées sur le territoire. En venant fédérer 10 unités de méthanisation par projet, cela représente, pour la France seule, un marché adressable de 23 milliards d’euros.

    Les exploitations agricoles détiennent 90% du potentiel de production de biogaz. SUBLIME Energie va vendre ses équipements à des coopératives agricoles, qui fédèrent aujourd’hui les ¾ des agriculteurs, détiennent une connaissance fine de l’activité de leurs adhérents ainsi qu’une capacité à investir dans des projets d’envergure. SUBLIME Energie est déjà en discussion avec plusieurs des plus grosses coopératives agricoles françaises, notamment pour la réalisation d’études de faisabilité pour étudier le déploiement de la solution au sein de leur réseau d’adhérents.

    Hors agriculture, les boues issues de stations d’épuration (STEP) représenteraient 40% du gisement de matière brute mobilisable pour la production de biogaz en 2030.Le traitement des boues issues de l’épuration des eaux usées représente un coût important pour les opérateurs de stations d’épuration (STEP). La méthanisation permet de réduire de 40% les volumes des boues de STEP et simplifie leur transport. La législation européenne qui permet aux opérateurs d’épandre les boues dans les champs est en train d’être révisée et cette pratique pourrait être interdite (le contexte du covid-19 favorisant cette interdiction du fait des risques sanitaires), obligeant ainsi les entreprises à incinérer les boues d’épuration. SUBLIME Energie réalise actuellement une étude pour un des plus gros industriels du secteur, visant à déterminer les conditions de mise en place d’un système de collecte, transport et épuration mutualisée du biogaz.

     

    Une levée de fonds de 780 000 €

    SUBLIME Energie a franchi des premiers jalons importants avec la réalisation d’un POC de liquéfaction du biogaz en 2020, la signature d’une convention d’exploitation exclusive du brevet de liquéfaction de biogaz et un partenariat R&D avec MINES ParisTech, ainsi que la consolidation de son équipe.

    La levée de fonds en cours servira à poursuivre la maturation technologique, par

    • La réalisation du démonstrateur R&D échelle 1/10ème, dont les études sont en cours ;
    • Le dépôt d’un deuxième brevet portant sur le recyclage du froid et l’efficacité énergétique du système ;
    • L’ingénierie et fabrication du démonstrateur industriel échelle 1, installé chez un agriculteur partenaire en Bretagne.

    Elle permettra également de renforcer les équipes avec le recrutement de 3 profils R&D (2 ingénieurs, et 1 technicien) et de 2 profils commerciaux (1 senior, 1 junior) pour accélérer le développement commercial et renforcer les liens avec Guingamp-Paimpol Agglomération et les autres prospects

    Elle servira enfin à renforcer nos fonds propres afin de compléter notre financement par des financement publics (ADEME, Bpifrance, Régions Ile de France et Bretagne).

    Nous avons déjà sécurisé 480 000 € auprès d’investisseurs privés et nous cherchons à compléter ce financement en réalisant un crowdfunding auprès des WiSEEDers.

      

    Plan de développement commercial sur les prochaines années

     

    2020 – CA études facturé 48 600€ - Ingénierie du démonstrateur R&D Bravo

    Un premier chiffre d’affaires a été réalisé auprès de Guingamp-Paimpol Agglomération avec la vente de deux études de faisabilité pour l’implantation du démonstrateur Charlie (9,6 k€) et du premier de série Delta (24 k€).

    Une troisième étude est en cours de réalisation pour le compte d’un opérateur de station d’épuration (15 k€).

     

    2021 – CA études estimé 200 k€ - Validation du démonstrateur R&D Bravo et ingénierie du démonstrateur industriel Charlie

    Deux études d’implantation pour le démonstrateur Charlie (35 k€) et pour le premier de série de Delta (100 k€) sont en cours de discussion avec Guingamp-Paimpol Agglomération. Ces études auront pour objectif la validation des sites sur lesquels seront installés les équipements SUBLIME Energie, en amont sur les sites de production du biogaz et en aval sur le site de valorisation. Les études détailleront les données économiques et financières en fonction des options retenues.

    Plusieurs autres acteurs se sont montrés intéressés par les études de faisabilité SUBLIME Energie, pour un montant moyen de 25 k€ : les coopératives agricoles Terrena et In Vivo, l’agence Lozère Développement ainsi que 2 opérateurs de stations d’épuration.

     

    2022 – CA études estimé 450 k€ - Validation du démonstrateur industriel Charlie et ingénierie du 1er de série Delta

    La réalisation de 4 études de faisabilité et de 4 études d’implantation auprès de prospects intéressés pour le déploiement de la solution permettra la réalisation d'un chiffres d'affaires de 450 k€.

    Le démonstrateur Charlie sera installé sur le territoire de Guingamp-Paimpol Agglomération pour valider le fonctionnement de l'ensemble de la chaîne de collecte, transport, épuration et conditionnement du biogaz en conditions réelles. Le site d'installation est déjà identifié à Plélo : le méthaniseur en opération appartient à Alain Guillaume, pionnier de la méthanisation et impliqué dans l'aventure SUBLIME Energie depuis la genèse du projet.  

     

    2023 – Validation et vente du 1er de série Delta (3,4 M€)

    La vente du premier de série Delta représentera un revenu de 3,4 M€, avec la vente de 6 conteneurs de prétraitement, un hub d’épuration et conditionnement du biogaz en BioGNV et 11 citernes cryogéniques pour la liquéfaction et le transport du biogaz, selon les hypothèses retenues à ce stade par Guingamp-Paimpol Agglomération.

    La réalisation de 6 études d’implantation générera également un chiffre d’affaires de 600 k€.

    “ Créer une nouvelle économie circulaire d'approvisionnement locale en bioGNV et en bioCO2 basée sur la méthanisation de déchets organiques. ”


    L'équipe

    Equipes fondateurs.png

    Bruno Adhémar (Président) a travaillé 27 ans chez Areva/Orano. Il y a occupé plusieurs postes en tant que chef de projets industriels (management de 150 ETP, 40 M€ de budget), notamment à Fukushima en 2011 pour installer la 1ère unité de décontamination des eaux contaminées et a mis en place la FINA en France entre 2012 et 2018.
    Nicolas Bréziat (Directeur Général) a occupé des postes en Conception produits/process et comme directeur R&D et Innovation (management de 10 ETP, 5 M€ de budget) lors de ses 23 ans chez Vallourec
    Rodrigo Rivera-Tinoco (Conseiller Scientifique, PhD process engineering), dispose de 14 ans d’expérience en tant que chercheur, dont 9 à MINES ParisTech, où il est responsable d'une équipe de 6 personnes et chercheur au Centre d'Efficacité énergétique des Systèmes. Il est co-inventeur de la technologie de liquéfaction de biogaz.

    Tristan Dollé (Responsable Financier) et Chourouk Nait Saidi (Responsable Technologie) ont rejoint l’équipe en 2020.


    Bruno ADHÉMAR

    Président

    CV · Linked 

    Nicolas BRÉZIAT

    Directeur Général

    CV · Linked 

    Rodrigo RIVERA-TINOCO

    Conseiller scientifique

    CV · Linked 


    Étapes de développement

    Juillet 2019
    Création de SUBLIME Energie
    S1 2020
    POC de liquéfaction du biogaz et dépôt du brevet
    T4 2020
    Levée de fonds Amorçage (780 k€)
    S2 2020
    Signature de la convention d’exploitation exclusive du brevet et partenariat R&D avec MINES ParisTech ; levée de fonds (85k€) ; Bourse French Tech Emergence (Bpifrance - 90k€) ; lancement de l’ingénierie du démonstrateur R&D
    2021
    Fabrication et validation du démonstrateur R&D Bravo ; ingénierie du démonstrateur industriel Charlie
    T4 2021
    Levée de fonds Série A (1,5 M€) pour l’ingénierie et la fabrication du premier Delta
    2022
    Fabrication et validation du démonstrateur Charlie ; ingénierie du premier de série industriel Delta
    2023
    Fabrication et validation du premier de série industriel Delta : chiffre d’affaires associé à la vente (3,4 M€)
    2024
    Vente et livraison d’un projet commercial équipant 7 méthaniseurs (3,9M€)
    2025
    Vente et livraison de 3 projets commerciaux équipant 21 méthaniseurs (11,7M€)

    Stratégie de sortie envisageable

    • Rachat des parts par un industriel, Rachat des parts par un fonds d’investissement.
      (Ne garantit pas la liquidité de l'investissement)

    Usages des fonds

    Ingénierie et réalisation du démonstrateur industriel échelle 1, installé chez un agriculteur méthaniseur (dont recrutements) (60%)
    Réalisation du démonstrateur R&D échelle réduite (dont recrutements). Dépôt d'un deuxième brevet portant sur le recyclage du froid.  (27%)
    Développement commercial (dont recrutements)  (13%)

    SUBLIME ENERGIE met à disposition de WiSEED et de ses investisseurs toutes les informations pertinentes relatives aux axes de développement et à l'activité de la Société. SUBLIME ENERGIE garantit la teneur des informations communiquées.
    L'investissement dans ce projet comporte des risques de perte en capital et d'illiquidité. En savoir plus

    WiSEED utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.   En savoir plus