GRANULES DE LA VALSERINE : Consolidons ce producteur de granulés de bois en circuit court dans l'Ain (01) !

GRANULES DE LA VALSERINE

Startup · Energie renouvelable · Bois
Valserhone (01)

Consolidons ce producteur de granulés de bois en circuit court dans l'Ain (01) !

Suivre et recevoir l’actualité du projet :

300 000 € recherchés


Collecte en cours

Clôture prévue fin juillet 2021


Opération réalisable à partir de 200 000 €
Instrument Actions
Frais facturés à l'entrée 0,9% de la souscription
Frais dédiés à la gestion 5% de la souscription
Frais facturés à la sortie 10% des plus-values
Défiscalisation  
Valorisation

  Connectez-vous
pour accéder aux détails de l'offre

Simulateur défiscalisation

  Connectez-vous

pour accéder à l'offre complète

784 personnes sont intéressées par ce projet

Damien - WiSEEDer Emmanuel - WiSEEDer Hélène - WiSEEDer Maxime - WiSEEDer Bernard - WiSEEDer Thomas - WiSEEDer Nicolas - WiSEEDer Damien - WiSEEDer Philippe - WiSEEDer Philippe - WiSEEDer Julien - WiSEEDer Henry - WiSEEDer Fabien - WiSEEDer Pascal - WiSEEDer Frédéric - WiSEEDer Charles - WiSEEDer Arnaud - WiSEEDer Ulysse - WiSEEDer Hervé - WiSEEDer Pierre-Michel - WiSEEDer Vincent - WiSEEDer Christophe - WiSEEDer Marc - WiSEEDer Patrick - WiSEEDer

Après une première collecte réussie fin 2018 auprès des WiSEEDers, pour un montant de 495k€ en obligations (sur 5 ans, amortissables annuellement), qui a permis la construction de l'usine de granulés de bois, GRANULES DE LA VALSERINE fait de nouveau appel à vous, cette fois-ci sous forme d'un financement en actions.

Le dirigeant des GRANULES DE LA VALSERINE tient à remercier une nouvelle fois les premiers investisseurs pour leur participation au financement de la construction de l'usine.  En acceptant ensuite l'étalement des échéances (la première échéance fin 2019 a été entièrement payée, la deuxième échéance fin 2020 a été étalée mensuellement sur l'année 2021), motivé par le décalage subi par le chantier, ils ont une encore une fois témoigné leur soutien à l'entreprise.

La société a en effet connu un report du lancement de la production d'un an et demi (dont les raisons seront détaillées plus bas) et la mise en production a été opérée à l'été 2020 ; aujourd'hui les choses rentrent dans l'ordre, la production tend vers la capacité maximum. Pour autant, la société nécessite une nouvelle levée de fonds afin de finaliser les investissements qui n'ont pas pu être effectués à cause du retard (recrutements, aménagement des locaux et finalisation des travaux) et afin de faire face au BFR (Besoin en Fonds de Roulement) dû à la croissance de l'activité.

  

Problématique, marché, clients

Dans un contexte fort de développement des énergies renouvelables, le granulé à l’échelle mondiale connaît depuis 12 ans une forte croissance (fois 10). Cette croissance est tirée par l’Europe qui représente 15,1 millions de tonnes sur les 22 millions de tonnes consommées dans le monde.

La consommation de granulés en France, pourtant premier pays forestier européen, est proportionnellement inférieure à celle de nos voisins allemands, suisses ou italiens. Le potentiel est important, avec une courbe de consommation prévisionnelle exponentielle 

De plus en plus de personnes ont des poêles ou des chaudières à granulés pour se chauffer. La tendance est très forte dans l’Ain et la Haute-Savoie. Nous avons, tout autour de nous, de grandes scieries et des forêts étendues.

Pourtant, les revendeurs de granulés du secteurs s'approvisionnent auprès de producteurs situés en Auvergne, en Belgique ou en Seine-Maritime. L’intérêt des granulés de bois, et du bois en général, comme moyen de chauffage, tient à la fois à son prix très attractif et à son bilan carbone. Fabriquer des granulés dans des usines devant s’alimenter auprès de scieries éloignées de plusieurs centaines de kilomètres, et revendre ces granulés à des revendeurs situés parfois à l’autre bout de la France, fait perdre une grande partie de l’intérêt de ce combustible. C’est pourquoi produire à partir de sciure locale de haute qualité et revendre localement nous semble être la meilleure chose à faire pour ce combustible sur le plan écologique et économique.      

 

Historique de la société

Le société existe depuis avril 2013. Elle a été créée par Michel Landry pour produire des granulés de bois et alimenter en circuit court les consommateurs et revendeurs de notre secteur.

Durant les 2 premières années, des essais de machinabilité sur une petite ligne de développement ont été réalisés pour sélectionner les partenaires scieurs ; ensuite des clients revendeurs ont été contactés puis des banques et investisseurs pour le financement.

Depuis le 05/06/2018 son statut a été transformée d'EURL en SAS, avec l'entrée au capital de différentes personnes, dont un scieur et un fournisseur de biomasse : il y a complémentarité et synergie de compétences.

Le travaux ont démarré en novembre 2018 avec beaucoup de péripéties :

  • Une partie des plans de maçonnerie ont pris du retard : + 7 mois
  • Livraison des machines qui ont eu du retard, à cause du décalage des travaux de maçonnerie : + 14 mois
  • Confinement et COVID ont retardé la venue des monteurs italiens : + 3 mois

    => Total : 1 an et demi de décalage

La ligne de production a pu démarrer en juillet 2020. Sur les derniers mois, la capacité de production s'élève à environ 80% (130T/semaine) de la capacité maximum, avec une pointe à plus de 168T sur la dernière semaine du mois d'avril.

 

Granulés de la Valserine : producteur de granulés de bois en circuit court

Une usine fonctionnelle depuis plusieurs mois

Après plusieurs mois d'installation et d'ajustement de certains matériels, l'usine est intégralement fonctionnelle, vous pourrez découvrir un plan ci-dessous et des photos de l'ensemble des équipements dans le Business Plan :

  

Un processus de production opérationnel  

Le processus de production est désormais opérationnel. La qualité et la régularité des granulés ont été validés par un laboratoire externe (SOCOR) ainsi que par le retour des clients :

  • Taux d'humidité maitrisé inférieur à 8% (qualité optimale) ;
  • Masse volumique stable (environ 700g/L) ;
  • Pouvoir calorifique important.

Dans l'optique de faire valoir la qualité de ses granulés, la société est en train de demander la certification ENplus (rapport d'audit provisoire reçu à date favorable). La norme l'ENplus s'attache aussi à la qualité du produit avec une grande traçabilité depuis la scierie jusque chez le client.

 

Les granulés de bois : la solution énergétique à plusieurs niveaux

L’intérêt des granulés de bois tient à la fois à son prix très attractif et à son bilan carbone :

  • Le choix de l'économie : source d'énergie la moins chère (vs gaz, fioul, propane, électricité)
  • Le choix de l'écologie : le granulé de bois c'est la valorisation d'un sous-produit (la sciure ou les plaquettes). Il n’y a pas de coupes d’arbres pour produire le granulé. De plus, le bilan carbone est quasi nul (seul le transport et la production comptent, d'où l'intérêt d'optimiser ces deux points et d'être en circuit court) : le CO2 rejeté lors de la combustion est absorbé par la forêt qui, en France, s’accroit. Enfin, son taux d’émission de particules est plus faible que celui des plaquettes et de la bûche, car il est plus sec.
  • Le choix de la performance : les granulés de bois sont produits et refroidis de sorte qu'ils ont un taux d'humidité faible (< 10 %) ; le bois est densifié ce qui permet d'avoir un pouvoir calorifique très élevé, bien plus élevé que celui des plaquettes, et sans commune mesure avec celui du bois bûche.
  • Le choix du confort : un poêle ou une chaudière à granulés a la souplesse d'utilisation d'une chaudière gaz ou électrique (pas l'inertie d'un foyer fermé) tout en conservant la beauté visuelle de la flamme.

Or, fabriquer des granulés dans des usines qui s’alimentent auprès de scieries très éloignées et revendre ces granulés à l’autre bout de la France fait perdre une grande partie de l’intérêt de ce combustible !

L'activité de Granulés de la Valserine c'est au contraire de produire à partir de sciure locale de haute qualité et de revendre localement, dans une région connaissant une forte demande en poêles et chaudières bois. La production est réalisée en 5 étapes :

  • approvisionnement ;
  • séchage de la sciure ;
  • granulation ;
  • refroidissement ;
  • conditionnement. 

Seule la sciure locale est utilisée. La cohésion au sein d'un granulé est obtenue par la lignine. C'est dans les sciures d'épicéa et de mélèze que l'on trouve les proportions de lignine les plus importantes permettant de s'affranchir de l'ajout d'un liant, type amidon.

Ce projet a une portée locale très forte, tant au niveau des fournisseurs que des clients qui sont basés dans un rayon d'une centaine de kilomètres. 

Un produit, mais 3 modes de distribution :

  • Vrac : la livraison s'effectue auprès des clients revendeurs en remorques fonds mouvants ou bennes céréalières.
  • Big bag : le chargement se fait au Fenwick et au transpalette à l'intérieur. L'emploi du fond mouvant pour ce type de transport, contrairement à une remorque bâchée, est un intérêt pour nous car, au retour, le camion peut revenir chargé de sciure ou de biomasse, ce qui ne serait pas possible avec une remorque bâchée. 
  • Minisilos : Plus de sacs à aller chercher chez son distributeur, plus de ruptures de stock le week-end, plus de sacs percés qui se vident pendant le stockage, plus de déversement à côté du poêle lors du remplissage de la trémie, plus de sacs de 15kg à porter et à monter à 1,2m pour atteindre la et enfin plus de plastique et moins de CO2 puisque les tournées sont géographiquement optimisées !

 

La quasi-totalité de la production sécurisée par des contrats commerciaux pluriannuels

La société a conclu des contrats commerciaux sur une durée de 5 ou 7 ans avec des distributeurs de la région :

  • Savoie Energie : 4000T/an pour le secteur de Haute-Savoie, Savoie et Pays de Gex
  • Energie Durable : 3500T/an pour le secteur de Genève
  • Bois 2000 : 400T/an pour le secteur d'Oyonnax
  • Colomby de Gex : 200T/an pour une copropriété 

Le reste de la production est vendu auprès des particuliers sur le secteur de Bellegarde sur Valserine. Les premières ventes de minisilos sont prévues sur les prochaines semaines.

  

Levée de fonds : besoin & utilisation des fonds

La levée de fonds WiSEED de 300 k€ en actions sera complétée par une subvention de la région de 30 k€ (déjà validée) et par une augmentation de capital des actionnaires historiques à hauteur de 40k€ (déjà sécurisée).

Les investissements prévus sont les suivants :

  • Recrutements : un opérateur de nuit et un apprenti vont être recrutés dans les prochaines semaines, les recrutements sont en cours auprès des lycées professionnels et du bois de la région. Ces recrutements permettront de tenir une capacité maximale de production sur l'ensemble de la journée. Ces recrutements libèreront du temps au dirigeant qui accentuera ses actions de ventes et de livraisons auprès des particuliers.
  • Aménagement locaux : cette finalisation de l'aménagement intérieur des locaux permettra de pouvoir accueillir ces futures recrues.
  • Travaux : ces travaux extérieurs financeront l'installation d'un toit, qui permettra de charger les granulés par temps de pluie car ils doivent garder un niveau d'humidité faible.
  • Financement du BFR : la montée en capacité de la ligne de production nécessite de financer les décalages de trésorerie entre les paiements des clients et des fournisseurs. 
  • Accompagnement d'un cabinet de restructuration de dettes : une enveloppe de la levée globale a été réservée pour l'intervention d'un cabinet externe qui aura pour rôle de renégocier les dettes contractées auprès des établissements bancaires. A ce jour le niveau d'endettement et les échéances périodiques sont trop importantes pour pouvoir finaliser les investissements prévus à l'origine.

L'ensemble des ces financements ont pour objet de porter la capacité de production à son maximum, de développer la vente auprès des particuliers (marge plus importante) et d'avoir des leviers supplémentaires dans le cadre de la restructuration de la dette financière et bancaire.

Les documents investisseurs sont disponibles dans l'onglet Les détails

“ Produire localement et vendre des granulés de bois de qualité au meilleur prix, afin de développer l'économie circulaire. ”


L'équipe

Une équipe complémentaire qui maîtrise l'ensemble de la chaîne de production : de l'approvisionnement auprès de plusieurs scieries locales, puis à la production de granulés de bois et enfin au séchage.
Michel Landry est à la tête de l'équipe projet qui comporte aussi un scieur et un producteur de biomasse ; ces 3 experts mettent à profil leur expérience et leur proximité géographique au service des Granulés de la Valserine.

Un des objets de cette levée de fonds est de recruter deux personnes :
- un opérateur de nuit
- un apprenti


Michel LANDRY

Gérant - directeur d'exploitation

CV · Linked 

Xavier JULLIARD

Supervision administrative

CV

Yves JOLY

Responsable approvisionnement chaudière

CV · Linked 


Impact de l'entreprise

Scoring ESG

Ce score donné par WiSEED permet de mesurer la performance extra financière du projet. Il prend en compte son impact environnemental, social et qualifie son mode de gouvernance

30% Environnement
65% Social
30% Gouvernance

L'analyse de WiSEED

Les bonnes raisons d'investir dans GRANULES DE LA VALSERINE

Les GRANULES DE LA VALSERINE opère sur un secteur en pleine croissance au niveau français. Aussi, sa situation géographique est idéale tant sur le plan des approvisionnement de matières premières que des débouchés clients. La société valorise ainsi les circuits courts.
La capacité de production actuelle tourne autour des 80% de la capacité maximale (120-130 T / semaine), un pic à plus de 168 T a été observé début mai. Les investissements prévus grâce à cette levée de fonds permettront de finaliser la recrutement de deux personnes (un opérateur de nuit et un apprenti) et de finaliser certains travaux dans l'optique de tendre vers la capacité de production.
La société a signé des contrats pluriannuels avec plusieurs distributeurs pour un total sécurisé d'environ 7500T/an. La production supplémentaire, offrant une marge plus intéressante, sera vendue auprès des particuliers notamment via l'offre de minisilos.


Le point de progrès

- Endettement élevé de la société qui génère des tensions de trésorerie ;
- Développement de la vente en B2C qui est aujourd'hui marginale et notamment via la vente des minisilos ;
- Equipe en cours de constitution (opérateur de nuit et apprenti).


Concurrents

Bois du Dauphiné  Vertseshy  Savoiepain  Lalliard  Alterbois 


Éléments différenciants

- Qualité des granulés ;
- Régularité des granulés ;
- Qualités calorifiques ;
- Ancrage local : fournisseurs, site de production, clients.

Étapes de développement

2013
Création de la société
2013 - 2015
Essais de machinabilité
Mi - 2018
Transformation en SAS et levée de fonds
Fin 2018
Début des travaux
Août 2020
Démarrage de la production
Mars - Avril 2021
80% de la capacité de production maximale
Eté 2021
Objectif de 100% de production

Stratégie de sortie envisageable

  • Rachat par les fondateurs, par un industriel ou intégration verticale (par un fournisseur ou un revendeur de granulés).
    (Ne garantit pas la liquidité de l'investissement)

Usages des fonds

BFR (50%)
Travaux (25%)
Recrutements  (17%)
Accompagnement par un cabinet de restructuration de la dette (08%)

GRANULES DE LA VALSERINE met à disposition de WiSEED et de ses investisseurs toutes les informations pertinentes relatives aux axes de développement et à l'activité de la Société. GRANULES DE LA VALSERINE garantit la teneur des informations communiquées.
L'investissement dans ce projet comporte des risques de perte en capital et d'illiquidité. En savoir plus