NEOLINE DÉVELOPPEMENT : Soutenez le déploiement à grande échelle des cargos voiliers NEOLINE et de la filière industrielle française du transport maritime à voile !

NEOLINE DÉVELOPPEMENT

Startup · Environnement · Cleantech
Nantes (44)

Soutenez le déploiement à grande échelle des cargos voiliers NEOLINE et de la filière industrielle française du transport maritime à voile !

Connectez-vous et votez pour ce projet

Vote : 273 votants


Instrument Actions

294 personnes sont intéressées par ce projet

Maxime - WiSEEDer William - WiSEEDer Jean-Pierre - WiSEEDer Nicolas - WiSEEDer Ludovic - WiSEEDer Henry - WiSEEDer Adrien - WiSEEDer Charles - WiSEEDer Didier - WiSEEDer Regis - WiSEEDer Guillaume - WiSEEDer Michel - WiSEEDer Fabrice - WiSEEDer Hugues - WiSEEDer Elise - WiSEEDer Rodrigue - WiSEEDer Dimitri - WiSEEDer Marion - WiSEEDer Bénédicte - WiSEEDer David - WiSEEDer Christophe  - WiSEEDer Sophie - WiSEEDer Matthieu - WiSEEDer Hugues - WiSEEDer

Mission et vocation

Dans un monde où la transition énergétique et écologique devient un facteur déterminant, NEOLINE a pour vision de proposer un transport maritime qui allie pertinence opérationnelle avec sobriété énergétique pour tendre vers un transport zéro émission.

La mission de NEOLINE est de développer des solutions de transport maritime à propulsion principale vélique qui sont propres, sur mesure et compétitives, conçues pour répondre aux besoins logistiques des chargeurs.

NEOLINE a vocation, avec ses partenaires, à constituer une réponse française innovante à un défi environnemental universel tout en restant dans un cadre industriel et compétitif.

 

Positionnement

Pour mener à bien ses projets, NEOLINE a adopté le positionnement suivant :

  • Une position à la fois de développeur et d’armateur pour devenir un acteur incontournable de la modernisation du transport maritime, capable d’adopter une approche opérationnelle et technologique.
  • Des offres conçues pour sortir de la double-contrainte énergétique et low-cost, en réduisant drastiquement le recours aux énergies fossiles et en se concentrant initialement sur des transports spécialisés et des lignes secondaires qui permettent de réaliser des opérations plus rentables. A mesure que le coût du combustible augmentera de façon significative dans les 10 prochaines années, la compétitivité du modèle permettra d’aborder de plus en plus de secteurs.
  • Un recours à la propulsion vélique comme moyen de propulsion principal, associée à une vitesse commerciale régulée et à une gestion optimisée du mix énergétique qui permet d’économiser jusqu’à 90% de combustible !

Les projets de NEOLINE sont portés aujourd’hui par NEOLINE Développement, et ils donneront lieu à la création d’une puis de plusieurs sociétés armatrices pour détenir et exploiter les navires.

 

Contexte

 

Les tendances réglementaires et sociétales actuelles et les contraintes fortes qui y sont associées, ont fait émerger une forte attente de la part des chargeurs pour une offre de transport maritime réellement sobre et indépendante énergétiquement.

 Concernant les technologies en développement, deux familles sont souvent mises en avant, mais ne résolvent pas les problématiques propres aux navires au long-cours :

  • Les électro-carburants, tels que l’ammoniac ou l’hydrogène, ne génèrent effectivement pas de GES, mais ils ont besoin d’être produits à partir d’une énergie décarbonée. Leur rendement énergétique global étant très faible (de l’ordre de 20%) et la concurrence des besoins d’énergie décarbonée de plus en plus importante, ils ne sont pas adaptés au transport maritime international.
  • Les agro-carburants dits « zéro émission », sont constitués à partir de la décomposition de matériaux végétaux récents. Si leur impact global est en réalité loin d’être neutre, leur principal inconvénient concerne la nécessité de consacrer d’immenses surfaces agricoles à leur constitution, ce qui peut conduire à une concurrence très forte des usages et limitera fortement leur disponibilité.

    Ainsi, pour décarboner réellement le transport maritime, la meilleure option aujourd’hui consiste à réduire au maximum les besoins énergétiques, et à recourir à l’énergie gratuite et immédiatement disponible : le vent !

     

    État de l'Art

     

    Notre vision du mix énergétique décarboné

     

    Nos axes de développement

    NEOLINE organise ses travaux autour des axes suivants :

    1. Développement de projets de cargos à voiles

    NEOLINE met au point des projets de navires à propulsion principale vélique, en faisant le lien entre les technologies disponibles, l’ambition zéro émission, les contraintes opérationnelles et les objectifs commerciaux. Ces projets sont développés et suivis par NEOLINE et ses partenaires, du concept initial à l'exploitation, y compris la mise en construction et le montage financier.

    Comme premier projet, NEOLINE a développé le NEOLINER, cargo roulier à propulsion principale vélique et à propulsion auxiliaire diesel-électrique, capable de proposer un transport sûr et performant et de réduire entre 80 et 90% la consommation de carburant (comparé à un navire conventionnel de taille équivalente).

     

    2. Développement de lignes commerciales adaptées à la propulsion vélique

    En parallèle des développements de navires, NEOLINE développe le cadre opérationnel et commercial dans lequel ses navires vont évoluer. Il s’agit ici d’identifier les besoins des clients chargeurs, de leur proposer des solutions de transport adaptées et innovantes et d’obtenir des engagements sur les termes permettant l’émergence d’un service opérationnel.

     

    3. Développement de briques technologiques propres pour atteindre le zéro-émission

    Le développement puis l’opération des premiers navires à voiles sont l’occasion de développer de nouvelles briques technologiques, du fait même du changement de perspective par rapport à un navire classique. Les navires seront donc de formidables plateformes d’expérimentation de ces briques, pour lesquelles NEOLINE disposera de l’ensemble des résultats opérationnels. Ces briques seront appelées ensuite à avoir un développement commercial propre, au-delà des navires de NEOLINE.

    A titre d’exemple, NEOLINE développe, en partenariat avec Renault Group, un système marinisé de stockage d’énergie constitué de batteries automobile de seconde vie.

     

    Notre projet-pilote, déjà avec des clients pour 70% du chiffre d'affaires !

    Le premier projet de NEOLINE consiste à mettre en service une nouvelle ligne de transport maritime à la voile, reliant St-Nazaire à la côte Est Américaine, en passant par St-Pierre & Miquelon.

     

    Cette ligne sera opérée avec deux navires rouliers NEOLINER à propulsion principale vélique, de 136m de long pour 5300 tonnes de capacité (et 12 passagers), permettant d’économiser plus de 80% de la consommation de carburant et de réduire d'autant les émissions associées. Elle a vocation à démontrer qu’il est possible, en s’appuyant sur le vent, énergie gratuite et inépuisable, de propulser des navires de commerce de manière quasi-décarbonée, tout en apportant un service logistique efficient et de dimension industrielle.

       

    Le projet a su convaincre ses principaux clients avec des engagements fermes de transport signés avec Renault Group, le Groupe Beneteau, Manitou Group, JAS Hennessy & Co, Michelin, Clarins et Longchamp (https://www.neoline.eu/le-projet/#chargeurs-partenaires), ainsi que des lettres d’intention détaillées. A plus de 2 ans du lancement du premier navire, contrats et LOI représentent déjà plus de la moitié du chiffre d’affaires nécessaire aux deux navires.

      

    Il est également mature techniquement, labellisé par le Pôle Mer Bretagne Atlantique, le pôle de compétitivité EMC² et par le CORIMER. Les plans ont été préapprouvés par la société de classification DNV-GL.

    A l’issue d’un appel d’offres International, NEOLINE a choisi le chantier français NEOPOLIA Mobility, avec son réseau de grands groupes (Chantiers de l’Atlantique, Clemessy, Axima…), ETI et PME, tous grands spécialistes de la construction navale, pour construire ses 2 premiers navires. Grâce à cette proposition, plus de 65% de la construction sera française.

     

    Financement de ce projet-pilote

    Avec l’arrivée au capital de la société en juin 2020 du Groupe Sogestran, armateur français historique, et d'autres financeurs publics, privés et bancaires, le financement du projet du premier navire est en cours de bouclage pour un lancement de la construction dans les prochains mois.

     

    Identité et position de NEOLINE Développement

    NEOLINE Développement est la société qui a construit le projet NEOLINE, et a pour ambition de poursuivre les développements pour permettre un déploiement le plus large possible de solutions de propulsion décarbonées pour les navires de commerce (et plus généralement de réponse aux besoins énergétiques).

    Si le premier axe de développement est la propulsion à voile, d'autres projets s'engagent sur des pistes complémentaires, notamment autour de la propulsion électrique (batteries de seconde vie).

    Les projets de Neoline se situent donc à deux niveaux différents, portés par des entités juridiques différentes :

    • NEOLINE Développement est la société dont la fonction est de faire naître des innovations en matière de réduction d'impact du transport maritime, de les mettre au point et de préparer des projets de mise en œuvre opérationnelle sur des lignes commerciales existantes ou nouvelles, mais pas d'assurer en propre l'exploitation des lignes en question. C’est dans cette société qu’est proposé l’investissement de WiSEED.
    • Des compagnies d'armement exploiteront des lignes en bénéficiant des solutions mises au point par NEOLINE Développement dans des conditions de partenariat ajustées au cas par cas. En particulier, la toute première ligne (ligne-pilote) utilisant les solutions de NEOLINE Développement sera opérée par une compagnie d'armement nouvelle, NEOLINE Armateur, créée en association entre NEOLINE Développement et l'armateur SOGESTRAN, ainsi que d'autres partenaires publics et privés.

    Quels que soient les liens capitalistiques entre NEOLINE Développement et les compagnies d'armement, la mise en œuvre des solutions de NEOLINE Développement donneront lieu à une rémunération de NEOLINE Développement par les compagnies d'armement.

    Pour la ligne-pilote, l’organisation du Groupe sera la suivante :

     

     

    Missions de NEOLINE Développement

    Les missions propres à NEOLINE Développement sont ainsi les suivantes :

    • Conduire la R&D Technologique pour développer les futurs navires du groupe ;
    • Collecter, traiter et valoriser le retour d’expérience opérationnel des navires ;
    • Développer de nouvelles lignes de transport ;
    • Commercialiser les briques technologiques développées ;
    • Valoriser la Propriété Intellectuelle globale.

     

    Modèle économique de NEOLINE Développement

    Le modèle économique de NEOLINE Développement repose sur 4 sources de revenus :

    1. Les prestations de services vers les armateurs

    • Soutien opérationnel des armateurs exploitant les navires NEOLINE.
    • Des prestations d’études véliques et énergétiques (un premier CA de 55k€ a été réalisé en 2019 sur les études d’électrification et véliques).

     

    2. La commercialisation des briques technologiques vers des tiers

    • Systèmes de stockage d’énergie basé sur les batteries de seconde vie (Candidature en cours pour une première installation en 2021-2022 chez un armateur tiers).
    • Futures briques suite au retour d’expérience des premiers navires (par exemple, systèmes de gestion de l’énergie à bord intégrant l’énergie vélique).

      

    3. La rétrocession d’une partie de la rentabilité par les actionnaires de NEOLINE Armateur

    En valorisation de l’apport d'actifs du projet à NEOLINE Armateur (projet technique, contrats commerciaux, montage d’ensemble, marque), les actionnaires de NEOLINE Armateur reverseront une partie de leur rentabilité, selon la performance financière des lignes opérées.

      

    4. Part de dividendes NEOLINE Armateur

    La société étant actionnaire de NEOLINE Armateur à hauteur de 18%, elle encaissera une partie des dividendes générés par l’exploitation des navires.

     

    Roadmaps de NEOLINE Développement

    Après la ligne-pilote, dont l’entrée en service est prévue au premier trimestre 2024, les travaux futurs de NEOLINE Développement s’articuleront selon plusieurs roadmaps parallèles, concernant la technologie, les lignes nouvelles et la démarche environnementale.

     

     

    Les futures lignes après 2024 :

     

    Un enjeu environnemental crucial :



    “ Déployer un transport maritime à échelle industrielle, performant et respectueux de l'environnement, qui tend vers le zéro émission grâce à l'énergie propre, gratuite et renouvelable du vent, comme propulsion principale des navires. ”


    L'équipe

    photo d'équipe.jpg

    J. ZANUTTINI : Président. Après 7 ans comme Officier de Marine Marchande, est devenu consultant maritime et naval depuis 2010. Il conjugue une expertise technique, opérationnelle et commerciale.
    A. SIMONET : Directeur adjoint. Est en charge des réponses à appels à projet R&D et réalise des études permettant de partager le savoir-faire acquis par NEOLINE dans son développement.
    G. PEAN : Responsable technique. Chef mécanicien expérimenté, en charge du suivi technique du projet, il assure le lien permanent avec les partenaires techniques et les chantiers. Il réalise des études d’optimisation énergétique de navire.
    A. PROT : Responsable commercial. Développe les relations commerciales avec les chargeurs pour prévoir le remplissage des navires.
    B. ENAUX : Responsable communication. Elle gère les relations presse, le site internet ainsi que la présence de NEOLINE sur les réseaux sociaux. Elle organise également la participation aux événements et salons.
    A. MARTIN : Assistante et traductrice


    Jean ZANUTTINI

    Président

    CV · Linked 

    Michel PERY

    Président du Conseil de Surveillance

    CV · Linked 

    Guilhem PEAN

    Responsable technique

    CV · Linked 


    Étapes de développement

    Eté - Automne 2021
    Lancement de la construction du premier NEOLINER
    Juin 2022
    Première installation pack batterie seconde vie (techno)
    Juin 2022
    Esquisse préliminaire et avant-projet sommaire navire 136m spécialisé conteneurs et "0 emission ready"
    Fin 2022
    Développement commercial ligne transatlantique spécialisée conteneurs
    Fin 2022
    Développement commercial ligne dédiée ALU
    Mars 2023
    Avant-projet détaillé navire 136m spécialisé conteneurs
    Juin 2023
    Développement système seconde vie pour batteries
    Fin 2023
    Consultation chantiers navires 136m spécialisés conteneurs
    Avril 2024
    Mise en service du premier NEOLINER et de la ligne-pilote
    Fin 2024
    Récolte et traitement des données navire pilote pour rodage et formation
    Avril 2025
    Objectif de mise en service du second NEOLINER (ligne-pilote)
    Juin 2025
    Récolte et traitement des données navire pilote pour référentiel performance état stabilisé
    Fin 2025
    Récolte et traitement des données navire pilote pour suivi long-terme

    Stratégie de sortie envisageable

    • Rachat par les fondateurs et/ou rachat industriel et/ou entrée en bourse
      (Ne garantit pas la liquidité de l'investissement)

    Usages des fonds

    Traitement des données opérationnelles (06,8%)
    Conception de nouvelles versions de voiliers de charge (18,4%)
    Développement de nouvelles lignes de transport (41%)
    Développement briques technologiques (batteries de seconde vie notamment) (33,8%)

    NEOLINE DÉVELOPPEMENT met à disposition de WiSEED et de ses investisseurs toutes les informations pertinentes relatives aux axes de développement et à l'activité de la Société. NEOLINE DÉVELOPPEMENT garantit la teneur des informations communiquées.
    L'investissement dans ce projet comporte des risques de perte en capital et d'illiquidité. En savoir plus