BEOGA : Devenez Locavore énergétique! Beoga est le premier concepteur et opérateur de communautés énergétiques en autoconsommation collective.

BEOGA

Startup · Energie renouvelable · Multi énergies
Montpellier (34)

Devenez Locavore énergétique! Beoga est le premier concepteur et opérateur de communautés énergétiques en autoconsommation collective.

Connectez-vous et votez pour ce projet

Vote : 224 votants


Instrument Actions

235 personnes sont intéressées par ce projet

Séverine - WiSEEDer Maxime - WiSEEDer William - WiSEEDer Damien - WiSEEDer Henry - WiSEEDer Denis - WiSEEDer Guillaume - WiSEEDer Matthieu - WiSEEDer Vincent - WiSEEDer Michel - WiSEEDer Peyrelle - WiSEEDer Marie - WiSEEDer Thierry - WiSEEDer Kévin - WiSEEDer Rodrigue - WiSEEDer Vincent - WiSEEDer Jean Pierre - WiSEEDer Nicolas - WiSEEDer Romain - WiSEEDer Team - WiSEEDer Emmanuel - WiSEEDer Tristan - WiSEEDer Jamie - WiSEEDer Jean-Pierre - WiSEEDer

    La demande en énergie au niveau mondial va augmenter de 60% d'ici 2040. Aujourd'hui, alors que près de 92% de la population française souhaite avoir accès à plus d'énergies renouvelables, seulement 7% s'est réellement engagé auprès d'un fournisseur 100% renouvelables.

    L’offre autour de la transition énergétique reste insuffisante et moins de 34% de la production est bas carbone dans le monde.

    Afin d’accélérer la transition énergétique et d’augmenter la production d'énergies renouvelables, locales et abordables, nous sommes convaincus que les communautés énergétiques organisées en autoconsommation collective sont une solution.

    Une Communauté Energétique est constituée de personnes physiques ou morales qui décident de produire, consommer et partager leur électricité.

    Le partage des ressources qu’elles impliquent et l’échange d’énergies qu'elles permettent améliorent l’utilisation d’énergies renouvelables locales. 

    Quels sont les freins au développement de ces communautés ?

    Complexité « administrative »

    En s’engageant dans la démarche de l’autoconsommation collective, l’utilisateur va devoir prendre en compte des interactions nombreuses et dans différents domaines (réglementation, urbanisme, financement, technique, ingénierie…) 

    Complexité technologique

    Au sein d’une communauté, chaque membre doit pouvoir communiquer avec les autres et les échanges entre membres doivent être tracés.

    La communauté doit être capable de déterminer les flux et de les communiquer au gestionnaire de réseau.

    Enfin, pour réellement tirer parti de la mutualisation, chaque ressource doit être suivie et pilotée.

    Complexité « marché »

    • Dérégulation : la dérégulation totale du marché a été effective en France en 2007, avec l’ouverture du marché des particuliers. Cette dérégulation a notamment créé des opportunités pour de nouveaux acteurs de la fourniture et de la production.
    • Décentralisation : le marché français de l’énergie a vu le nombre d’équipements de production connectés au réseau passer de 60 000 a plus de 410 000 entre 2010 et 2018 (RTE, 2019, Enedis 2019). La multiplication de ces nouvelles unités de production, principalement de petite capacité, implique une adaptation et une prise en charge de leur intégration. Des solutions d’optimisation de l’autoconsommation individuelle commencent à apparaître sur le marché, mais l’optimisation au niveau du réseau est quasi inexistante.
    • Décarbonisation : l’impact des activités humaines sur l’environnement est de plus en plus significatif et devient une préoccupation majeure. Plus de 7 Français sur 10 souhaitent un accès aux énergies renouvelables. Cependant, malgré la multiplication des moyens, la production renouvelable d’énergie ne représente que 20% du mix énergétique en France en 2018 (contre 13% en 2007 et 10% en 1960).
    • Digitalisation : elle permet l’émergence de solutions technologiques à des coûts de plus en plus abordables. Ensuite, elle influe notamment sur les aspects comportementaux des clients : en quête de plus de traçabilité et de contrôle et souhaitant avoir accès à des données de plus en plus complètes.

    En résumé ces "4D" ont complexifié le marché, en multipliant les fournisseurs et le nombre de points de production, en diminuant le coût de production des moyens alternatifs et en modifiant les attentes des clients. En effet, à titre d’exemple, le coût de production du solaire photovoltaïque (LCOE) résidentiel est passé en France de 0.712$/kWh en 2011 à 0.149$/kWh en 2019 (IRENA, 2020).

    Beoga se place au centre de ces évolutions et capitalise sur ces 4 facteurs pour proposer une solution en phase avec les aspirations de plus en plus éthiques des consommateurs.

     

    Proposition de valeur

    Beoga rend les communautés énergétiques attractives, en combinant accompagnement simplifié et écosystème opérationnel performant.

    Pour la partie création et conception Beoga se propose d’être l’unique point de contact dans le cadre de ces démarches.

    De par son expérience et son écosystème de partenariats dans les différents domaines clés, Beoga propose ainsi de simplifier la mise en place des communautés, tout en gagnant du temps.

    L’écosystème technologique de Beoga organise ensuite la communauté et en optimise les opérations. 

    Figure 1: La mise en communauté selon Beoga

    Partage, mutualisation des moyens et valorisation des disponibilités sont ainsi possibles grâce à Lead-E®, son intelligence collective augmentée, couplée à Jan-In® son boîtier connecté => plus d’énergies locales sont disponibles, à un meilleur coût et chaque membre peut en bénéficier via l’application dédiée.

    Ainsi Beoga est capable de proposer une offre clé en main pour les Communautés.

    En permettant l’intégration de plus d’énergie renouvelable à un coût plus compétitif, l’impact des solutions BEOGA est significatif sur le coût financier et le coût carbone de la production d’énergie : BEOGA permet l’accroissement de la quantité d’énergie renouvelable produite et ainsi la réduction globale du coût du MW. Cela induit aussi moins de Co2 émis puisque ces moyens de pointe sont également les plus polluants.

    Le résultat pour les communautés : 20% d’énergie renouvelable locale en plus et une réduction de la facture énergétique de l’ordre de 15%

     

    Offre

    Les solutions de Beoga sont développées autour de deux axes principaux pour rendre l’autoconsommation collective :

    SIMPLE pour encourager la dissémination du modèle : nous proposons un accompagnement à toute communauté existante ou en projet. Cet accompagnement sur mesure pour la création de la communauté énergétique s’articule autour des aspects réglementaires, techniques et opérationnels ainsi qu’en Assistance à Maitrise d’Ouvrage (AMO).

    PERFORMANTE : Nous mettons à disposition notre écosystème technologique dans le cadre d’un abonnement. Notre écosystème technologique offre trois niveaux de valeur :

    • La création de la possibilité de l’échange d’énergie de pair à pair
    • Le pilotage des ressources énergétiques : notamment autour du stockage et de la mobilité.
    • L’agrégation et la valorisation des disponibilités grâce à nos clés de répartition dynamiques, nos algorithmes propriétaires ainsi que l’interopérabilité offerte par notre écosystème.

    La mise en place d’une telle solution permet une optimisation du réseau électrique dans son ensemble en intégrant plus d’énergies renouvelables, la réalisation d’économie pour l’ensemble des acteurs, une résilience accrue et introduit une traçabilité des flux de l’énergie encore inexistante à un tel niveau de granularité. 

     

    Technologie

    Le socle technologique (propriétaire BEOGA) est constitué des éléments suivants :

    Une « passerelle » matérielle (boîtier connecté Jan-In®), installée chez l’utilisateur et disposant d’une interface interopérable entre les différentes ressources diffuses, connectées au compteur communicant permettant un pilotage bidirectionnel des ressources.

    Un cloud décentralisé servant à la fois de passerelle entre les parties prenantes et logeant l’intelligence collective augmentée. Le cloud BEOGA reprend la collecte de données et la transmission des ordres de pilotage, permettant ainsi à l’utilisateur de partager ses ressources avec la communauté et de répondre aux besoins du réseau tout en étant rémunéré.

    Une intelligence collective augmentée (Lead-E®) qui intégrera à terme un pilotage optimisé de la communauté énergétique en permettant la co-création de valeur et le maintien de l’engagement des consommateurs. Elle intègre notamment les fonctionnalités suivantes :

    • Algorithmes de gouvernance concernant les clés de répartitions au sein de la communauté prenant en compte l’arbitrage entre flexibilité mobilisable et taux d’autoconsommation ;
    • Pilotage optimal du pool de stockage en fonction de leur disponibilité, mais aussi de leur état d’usure ;
    • Un contrôle et des outils de prévisions dans le domaine du « véhicule to X ».

    Voici une représentation de l’offre Beoga et de l’écosystème créé autour de la communauté énergétique :

    Figure 2 : Ecosystème de Beoga

    En résumé, la société Beoga se positionne sur le principe de l’autoconsommation collective avec une gestion intelligente des équipements de production, de stockage et de mobilité détenus dans les communautés.

    Une demande de Brevet a été déposée et une autre est en préparation.

    Le graphique ci-dessous (Fig 3) met en évidence qu’une gestion intelligente permet d’améliorer sensiblement l’utilisation locale des énergies renouvelables. Elle permet de démontrer l’attractivité de ce modèle auprès de la chaîne de valeur complète pour ensuite le déployer massivement.

    L’apport des communautés énergétiques dans l’accélération de la nécessaire transition écologique a été démontré par différents travaux. Toutefois, étant donné les coûts technologiques et les nécessaires phases de R&D, ce modèle n’avait pas encore démontré sa rentabilité.

    Nos premiers résultats prenant en compte les évolutions de coûts et le développement de nos algorithmes démontrent le bien-fondé et l’avenir de ce modèle. Fort de ces résultats, Beoga a décidé d’accélérer afin de faciliter et de motiver le déploiement des communautés en leur proposant les solutions techniques et opérationnelles pour y parvenir.

     

    Figure 3 : Exemple d’un impact de l'Autoconsommation collective & flexible (positionnement Beoga)

    Le "Management batterie" est déjà une réalité au sein d'une communauté accompagnée par BEOGA : nous y avons installé la première borne de recharge bidirectionnelle (V2G)  et ainsi inventé  le V2C (Vehicle-to-Community) !

     

    Mais au-delà d’innovations technologiques ou d’usage, Beoga implémente avant tout une innovation sociétale de rupture, en introduisant un nouveau business model dans le secteur des énergies. Ce modèle se veut plus éthique, plus respectueux de l’environnement et en ligne avec les nouvelles attentes des utilisateurs.

      

    Opportunités et Momentum

    Depuis récemment, l’autoconsommation d’électricité est autorisée, ce qui renforce l’intérêt pour le déploiement de panneaux solaires. Le coût de production de cette énergie est passé sous le prix d’achat moyen sur le réseau, et cet écart augmente d’année en année.

    Ce phénomène, combinée à une chute des coûts de stockage, à l’évolution des ventes de véhicules électriques et aux prévisions de capacités de stockage diffus additionnelles accélère encore plus la potentialité de ces nouveaux modèles.

    Aujourd’hui, l’autoconsommation est d’autant plus favorisée que la revente est peu intéressante quand cette option est choisie par l’usager (il est encore possible de préférer une revente totale, toutefois le retour sur investissement est significativement plus faible que par le passé). 

      

    Marché adressable

    En 2016, la consommation d’électricité des ménages en France s’établissait à 28 milliards d’euros, cette dépense représentait 2,3 % de leur budget de consommation, soit 960 euros en moyenne par ménage et par an. Depuis 1990, la consommation d’électricité des ménages a augmenté de 40% (ADEME 2020).

    En 2019, les énergies renouvelables ont participé à hauteur de 23% à la couverture de la consommation d’électricité contre 18,5% en 2017. Avec une hausse de 62 % de leur production primaire entre 2005 et 2017, les énergies renouvelables occupent une place croissante dans le bouquet énergétique français. 

    À ce jour près de 40 pays ont dérégulé leur marché de l’énergie, ce qui représente près de 38% de la production électrique mondiale. Plusieurs de ces marchés ont été analysés durant la phase d’étude et le marché français, du fait de ses caractéristiques, s’est révélé être un des marchés les plus prometteurs pour le déploiement de ce type de solution, devant le Japon et les USA (Pachurka et Al., 2019, Denegre, 2019).

    Même si le marché français de l’électricité reste dominé par la production nucléaire et des acteurs historiques très présents, il représente un potentiel d’expansion important pour la concurrence et les solutions alternatives. Sur cet espace notre marché est énorme et les volumes associés sont les suivants :

    • L’application du business model de Beoga rapporté au potentiel marché mondial permet de définir un TAM (total adressable market) de plus de 6,2 milliards d’euros.
    • Notre SAM (serviceable available market - pays cibles) représente un montant de plus de 1 milliard d’euros.
    • Notre Serviceable obtainable market (SOM) à 5 ans est estimé à près de 78 millions d’euros (équivalent à 175 000 utilisateurs).

      

    La Communauté Energétique Pilote est en fonctionnement !

    La première phase pilote se matérialise par la création de notre propre communauté énergétique « Smart Lou Quila » sur la commune de Le Cailar dans le Gard. Ce pilote est en fonctionnement et intègre de nombreux partenaires stratégiques sur les différents maillons de notre dispositif .

      

    Il nous permet aujourd’hui la mise en test réelle en intégrant nos clients pilotes, un panel cohérent d’utilisateurs tests afin de nous permettre d’observer la levée des verrous technologiques et la viabilité économique de notre modèle.

    Le pilote du Cailar comprend :

    • 9 Points de livraison connectés comprenant
    • 5 points de production photovoltaïque totalisant 18 kWc,
    • 3 points de stockage totalisant 30 kWh
    • 1 borne bidirectionnelle avec 1 véhicule
    • 1 point consommateur unique.

    Les profils utilisateurs retenus présentent une variété représentative : couples, familles, actifs, retraités, institutionnels. Ce pilote, pleinement opérationnel au mois de mars 2021 permet la collecte de données In Vivo et leur intégration dans les premiers modèles développés. Les membres bénéficient déjà d’une électricité renouvelable produite localement et partagée entre eux.

    Il est une plateforme de développement de nos fonctionnalités futures et permet également l'expérimentation de nos propres technologies nouvelles ou de celles de nos partenaires avec l'avantage de valider dès leur intégration leur compatibilité.

    La communauté pilote Smart Lou Quila a été officiellement lancée le 26 mars 2021, notamment en présence de:

    • Monsieur Anthony Cellier, Président du Conseil Supérieur de l’Energie, et député de la 3eme circonscription du Gard,
    • Madame Me Nadia Pellefigue, Région Occitanie vice-présidente en charge du Développement économique, de la recherche, de l’innovation et de l’enseignement supérieur.
    • M. Dominique Charzat, Directeur régional Enedis Languedoc-Roussillon
    • M. Nicolas Ott, Directeur du développement et de l’innovation Planète OUI.

    Ce premier pilote nous permet de démontrer la viabilité économique et technique du modèle pour les opérateurs du secteur tout comme pour les membres de la communauté énergétique. Cette approche sera déployée sur 2021 autour de la montée en puissance du pilote du Cailar.

    Plusieurs autres projets sont en cours d'étude notamment avec :

    • Des collectivités (communes ou communauté de communes) ;
    • Un projet de promotion immobilière de petite dimension ;
    • Des échanges préliminaires sont également en cours avec un distributeur.

        

      Concurrence

      Il n'y a pas à l'heure actuelle de concurrence proche de l'offre de BEOGA, mais seulement des solutions partielles.

      L’avantage concurrentiel principal de Beoga réside dans le regroupement de plusieurs technologies innovantes en un seul et même dispositif. 

      L’intensité technologique de Beoga, ainsi que son réseau de partenaires, son expérience dans la création de communautés énergétiques et son avance sur ces sujets, représentent des atouts importants face à la concurrence qui se dessinera à l'avenir.

      Beoga a développé un outil interne simulant la mise en place de l’écosystème qui a démontré que son implémentation dans les conditions du marché français générait plus de 15% d’économie pour les utilisateurs de la solution (horizon 3 ans). La création de valeurs devient bidirectionnelle : du marché vers les clients et des clients vers le marché.

      Le marché de l’énergie et des « smart- grids » est particulièrement vaste. Beoga exerce une veille permanente sur les axes technologiques et accompagnements, et ce dans plus d'une dizaine de pays.

       

      Stratégie commerciale

      L’offre est destinée à toutes les Communautés Énergétiques, existantes ou en projet. Le marché est aujourd’hui naissant. Le nombre de membres en France est estimé à 370 000 à horizon 5 ans. 

      Beoga ambitionne de devenir leader sur le marché des opérateurs de communautés énergétiques et de l'autoconsommation collective, et vise 150 000 utilisateurs en 2026 dont 20 % à l’export. 

      Le développement d’affaire est envisagé selon quatre canaux, qui seront mobilisés tant pour l’offre clé en main que pour l’offre technologique : Les collectivités, les gestionnaires d’approvisionnement, les collectifs citoyens ou association en formation, et les promoteurs.

      Notre approche et progressive et correspond à l’ambition technologique et sociale élevée de notre projet. Elle implique un accès au marché rapide, mais cohérent avec nos développements et notre maitrise technologiques. La première phase pilote, essentielle à l’industrialisation de notre projet, sera suivie d’un déploiement commercial à grande échelle.

      Sur cette base, nous souhaitons déployer notre offre de conseil à la création de communautés énergétiques au 2nd semestre 2021, et la commercialisation de nos solutions pour le début du 2nd semestre 2022. Ce délai est aujourd’hui parfaitement envisageable au regard de nos avancées.

      Notre stratégie de commercialisation va se porter dans un premier temps sur le marché français. Nous donnons une dimension régionale à nos phases de R&D, en effectuant la recherche intégrée et le démonstrateur (pilote) en Occitanie. De plus, nous sélectionnons la majorité des sous-traitants dans cette région. Ensuite, nous effectuerons l’intégration en France.

      L’architecture que nous créons, moyennent peu d'adaptation, sera réplicable à l’ensemble des marchés mondiaux, pour le peu qu’ils soient dérégulés, préliminaire incontournable a tout déploiement de notre solution.

       

      Levée de fonds : besoin & utilisation des fonds

      Après un financement par BSA-AIR, complété par un PIA3 région et un financement bancaire, Beoga a déployé son pilote.

      Beoga souhaite maintenant y intégrer des fonctionnalités supplémentaires, notamment liés à l’électromobilité, et raffiner, développer, tester et implémenter ses algorithmes afin de procéder à une mise sur le marché de sa technologie.

      Un renforcement de l’équipe R&D et des collaborations sont ainsi planifiés.

      Beoga ayant engagé une politique de recrutement volontaire afin de satisfaire à ses objectifs, une attention particulière sera apportée au développement de la marque employeur, afin de recruter et de fidéliser les meilleurs talents.

      Un volet développement d’affaire sera mené en parallèle, valorisant les expériences du pilote dans l’accompagnement pour favoriser l’émergence des Communautés Énergétiques par l’intermédiaire de l’offre clé en main incluant l'accompagnement. 

       

      Ecosystème partenaire

      Plusieurs collaborations ont été entreprises au niveau national afin de mettre en place des partenariats solides avec des acteurs incontournables du marché. D’ores et déjà nous échangeons avec trois gestionnaires d’approvisionnement d’énergie renouvelable, potentiels futurs clients de notre solution, et une LOI a été signée avec le fournisseur partenaire Planète Oui

      BEOGA a également initié d’autres collaborations avec les entités de la nature suivante :

      • Académiques : des échanges ont lieu avec 3 laboratoires, un contrat de collaboration sur une thèse CIFRE est en cours avec le G2Elab, des prestations de services R&D sont validés avec l’IFPEN, et une seconde thèse CIFRE vient de débuter avec le LIRMM. Par ailleurs Beoga intervient régulièrement auprès des universités de Montpellier pour proposer des sujets de travail aux étudiants. 
      • Techniques : ENEDIS, LIBOW (entreprise innovante dans l’énergie solaire), Planète OUI (fournisseur et agrégateur d'énergies 100% renouvelables, Chameleon Technology (UK), VIRTA (Finlande), BCM. 
      • Institutionnelles : BIC, la région Occitanie, Crealia, Montpellier Métropole, Commune Le Cailar (infrastructure, site pilote) 

      Figure 4 : Ecosystème partenaires

       

      Labels, certifications et reconnaissances

      La labellisation de BEOGA par le pôle de compétitivité DERBI met en évidence son positionnement centré sur l’amélioration des performances énergétiques.

      Beoga est par ailleurs accompagné par le BIC de Montpellier, Ionis361 et a rejoint le Cleantech Booster.

      De plus, BEOGA a étudié les différentes certifications possibles et nécessaires à son développement puis en a effectué les démarches. Ainsi BEOGA s’est vu labélisé GreenTech Innovation en novembre 2020 et s’est vu attribué le statut de JEI dans le même mois.

      Le label GreenTech Innovation est attribué par le Ministère de la Transition écologique pour 3 ans à des start-ups afin de leur donner accès à des incubateurs, des partenaires, des soutiens, des appuis règlementaires et aide à la mise en relation.

      ReTC.io, préprojet de Beoga a été récompensé en décembre 2018 à Singapour.

      ReTC.io, winner of the Goal Manchester Startup Grand Challenge

      Beoga a reçu le 2ème prix des trophées Energaia à Montpellier en décembre 2019.



      “ Accélérer la transition énergétique en rendant les communautés énergétiques simples et attractives !  ”


      L'équipe

      210316 Team Zoom Pic.jpg

      Une équipe présentant des profils expérimentés :

      Amaury Pachurka : Opération, Président
      Management, direction opérations et business development, services à l’environnement
      Exp. 16 ans

      Tristan Pateloup : Engineering Produit
      Ingénieur logiciel, R&D et directeur technique,
      Exp : 15 ans

      Nicolas Rey : Administration, gestion et Finance
      Exp : 20 ans

      Steve Chandswang (USA) : Data Science
      Technologies mobiles et cloud. A déjà lancé 4 startups avec succès
      Exp : 15 ans

      Gareth Dooley (Danemark) : Oil &Gas, opération, consultant et stratégie marché des EnR
      Exp : 14 ans

      Martin Mesmer (Japon) : Photovoltaïque et consulting dans les EnR
      Exp : 25 ans

      Zahia Gariti : Ingénieur Génie Electrique
      Exp : 10 ans

      Stéphane Farynski : Ingénieur IoT
      Exp : 15 ans

      Equipe complétée par :
      - 2 doctorantes en thèse CIFRE
      - 3 apprentis ingénieurs en contrat pro
      - 1 apprenti Technicien UX
      - 1 assistante opérationnelle


      Nicolas REY

      CFO

      CV · Linked 

      Tristan PATELOUP

      Responsable Engineering Produit

      CV · Linked 

      Amaury PACHURKA

      Président

      CV · Linked 


      Étapes de développement

      Mi - 2017
      Lancement de ReTC.io, avant-projet de Beoga avec les 4 co-fondateurs (Amaury, Gareth, Martin, Steve) - Manchester Business School - Hong Kong
      Décembre 2018
      1er prix - Goal Startup Manchester Challenge (Singapour)
      Octobre 2019
      Création de Beoga
      Décembre 2019
      Beoga obtient le 2ème prix du trophée Energaia à Montpellier
      Avril 2020
      Planète OUI devient partenaire du projet
      Septembre 2020
      Enedis devient partenaire et le projet reçoit la labellisation "Greentech Innovation" par le Ministère de la Transition Ecologique
      Mars 2021
      Lancement officielle du pilote Smart Lou Quila
      T3 2021
      Lancement de l'offre d'accompagnement
      T4 2021
      Renforcement équipe R&D et projet
      T1 2022
      Intégration fonctionnalités liées à la mobilité (en mode appairé)
      T2 2022
      Intégration clés de répartition dynamique et services réseau
      T3 2022
      Lancement offre technologique
      S1 2023
      Intégration fonctionnalités liées à la mobilité (prévision avant appairage)
      S2 2023
      Lancement offre technologique à l'international

      Stratégie de sortie envisageable

      • Rachat par industriel du secteur énergie ou secteurs périphériques (mobilité, communication), rachat par les fondateurs, IPO.
        (Ne garantit pas la liquidité de l'investissement)

      Usages des fonds

      Développement commercial offre accompagnement (20%)
      R&D (60%)
      Marketing et communication  (15%)
      Développement de la marque entreprise (05%)

      BEOGA met à disposition de WiSEED et de ses investisseurs toutes les informations pertinentes relatives aux axes de développement et à l'activité de la Société. BEOGA garantit la teneur des informations communiquées.
      L'investissement dans ce projet comporte des risques de perte en capital et d'illiquidité. En savoir plus