CYCLIK : Relief, le premier vélo électrique français en bambou et lin fabriqué en série.

CYCLIK

Startup · Environnement · Cleantech
Lyon (69)

Relief, le premier vélo électrique français en bambou et lin fabriqué en série.

Connectez-vous et votez pour ce projet

Vote : 268 votants


Audit en cours

L'équipe de WiSEED procède en ce moment à l'analyse détaillée de ce projet.


Instrument Actions

285 personnes sont intéressées par ce projet

Gisèle - WiSEEDer Nicolas - WiSEEDer Guillaume - WiSEEDer Maxime - WiSEEDer Emmanuelle - WiSEEDer William - WiSEEDer Hervé - WiSEEDer Camille - WiSEEDer Elise - WiSEEDer Antoine - WiSEEDer Alexandre - WiSEEDer Charles - WiSEEDer Caroline - WiSEEDer Jean-marie - WiSEEDer Regis - WiSEEDer Guillaume - WiSEEDer Amar  - WiSEEDer Pierre - WiSEEDer Cyril - WiSEEDer Michel - WiSEEDer Philippe - WiSEEDer Sylvain - WiSEEDer Stéphane - WiSEEDer Rodrigue - WiSEEDer

Et si les vélos électriques étaient confortablesresponsables et véritablement made in France ?

Chez Cyclik, nous fabriquons depuis 2016 des vélos en bambou haut de gamme et sur-mesure à Lyon et nous lançons la marque Relief avec la vocation de démocratiser l’usage du végétal dans les modes de transports doux.

  • Utiliser des matières végétales et à faible impact environnemental et exploiter les propriétés mécaniques du bambou et du lin pour apporter du confort.
  • Relocaliser la fabrication des vélos : de la fabrication des cadres au montage des périphériques et travailler avec le tissu industriel national.
  • Apporter le beau et le singulier dans le marché du Vélo à Assistance Électrique (VAE)

Voilà les 3 missions que relève Relief : le premier vélo électrique de série en bambou et lin, réellement made in France.

        

                                                           

  

 Pourquoi un VAE made in France en matière végétale ?

Le changement climatique impose depuis un certain temps déjà de repenser la mobilité urbaine. L’actuelle pandémie a pour sa part donné un coup d’accélérateur à ce mouvement par la sérieuse prise de conscience collective des limites de notre mode de vie actuel.

La récente montée en puissance du VAE n’est évidemment pas étrangère à cette mouvance puisqu’il possède toutes les caractéristiques visant à répondre à ces nouveaux besoins et envies. L’État, les collectivités et les communes ne s’y sont pas trompés et encouragent la mobilité des personnes vers le VAE tout en s’engageant à investir dans les infrastructures visant à en faciliter l’adoption et l’usage.

En conséquence, on observe une explosion du marché du vélo électrique en France et en Europe : quelques 400 000 VAE ont trouvé preneurs en France en 2020 et l’Observatoire du Cycle estime que ce chiffre sera porté à plus d’un demi-million en 2021 avec plus de 25% de croissance annuelle en France et +30% en Europe selon la fédération européenne des professionnels du cycle.

Ce boom du vélo est donc porté par une évolution en profondeur des usages de déplacements urbains ainsi que par une prise de conscience écologique qui n’est plus à prouver. 

Pourtant, aujourd’hui, les vélos électriques urbains sont tous en aluminium et sont fabriqués en Chine ou à Taiwan ou, quand ils sont estampillés Made In France, c’est trop souvent un assemblage français sur des cadres asiatiques.

Ainsi, au-delà de n'être ni réellement beaux, ni réellement différents les uns des autres, les VAE actuels ont une empreinte environnementale – et sociale – importante.

La création de Relief s’est faite en gardant en tête deux objectifs : concevoir un vélo confortable, innovant et esthétique d’une part et fabriquer notre vélo en France en travaillant avec des entreprises françaises, tant dans la conception que la fabrication de notre vélo d’autre part.

Cette volonté s’ancre dans deux principes complémentaires : la dynamisation du tissu industriel local et une exigence accrue quant à la qualité et le savoir-faire de nos partenaires.

                                                           

 

Qui sommes-nous ?

Fabricants de vélos en bambou depuis 5 ans, nous réalisons nos cadres de vélos intégralement à la main dans notre atelier lyonnais, à partir de matières végétales 100 % française : le bambou provient de la bambouseraie d'Anduze (Gard - 30) et le lin de normandie (Eure - 27) . À ce jour, nous avons fabriqué plus de soixante vélos pour une clientèle française et européenne. 

Nous nous sommes très vite rendu compte que les 50 heures nécessaires à la fabrication artisanale des cadres en bambou Cyclik était le facteur limitant dans la diffusion de ce matériau.

C’est pourquoi, après 18 mois de R&D, notre volonté d’innover nous a amené à devenir la première marque française à industrialiser la production des vélos en fibres végétales.

  

En industrialisant notre production, nous passons de 50 heures de main d’œuvre hautement qualifiée pour la fabrication d’un Cyclik à moins de 5h d’un travail répétable et facilement transférable pour la fabrication d’un Relief. Nous augmentons ainsi notre capacité de production de 2 vélos / mois / opérateur pour les Cyclik à 40 vélos / mois / opérateur pour les Relief.

Nous avons terminé avec succès les phases de conception, de prototypage et d’essais. Notre vélo entre désormais en phase de production et la commercialisation commence ! 

Présentés au public cet été lors du plus gros salon BtoB du vélo en France, le vélo Relief a rencontré un grand succès auprès des distributeurs et plusieurs contrats de distributions sont en cours de signature à la suite de cet événement. 

 

« Notre philosophie : utiliser la matière végétale comme source d’innovation, de confort et de performance »

  

 

                                                           

  

Solutions développées par la société

Nous innovons à travers les matériaux que nous utilisons pour la réalisation de nos vélos. Cette innovation répond une problématique de confort mais également en proposant des vélos plus respectueux de l’environnement.

Le bambou : un matériau taillé pour la pratique du vélo

Matériau central dans la conception de nos vélos, le bambou rassemble tout ce que nous recherchons : une technicité naturelle, un faible impact environnemental et un confort incomparable.

  • La structure fibreuse du bambou lui permet d’absorber 5 fois plus les vibrations que le carbone, tout en gardant une excellente rigidité et une grande légèreté.
  • Il possède une capacité de résistance impressionnante. La fibre de bambou résiste à des tractions de 400 MPa contre 370 MPa pour l’acier. De récents tests dans l’institut FCBA ont démontré que les bambous utilisés sur nos vélos Relief résistent à 850 kg en flexion et 7 tonnes en compression !
  • Le bambou est une herbe à la régénération rapide qui consomme peu d’eau et ne nécessite aucun apport énergétique.

 

Le lin : la fibre idéale pour la réalisation de jonctions composites

Les jonctions en lin de notre vélo sont les parties permettant de relier les tubes en bambou entre eux. Extrêmement chronophage à la main, leur fabrication industrielle est hautement stratégique pour la réduction du temps de fabrication des vélos. Nous sommes la première entreprise à avoir développé un procédé de production en série de ces jonctions en lin : elles sont réalisées par drapage puis sont moulées en étuve avant d’être vernies.

Ce procédé de fabrication fait aujourd’hui l’objet d’une protection industrielle, un dépôt de brevet est en cours.

Le cadre est assemblé avec la technologie du manchonné-collé, une technologie maîtrisée dans l’industrie du cycle depuis 20 ans, avec une résine spécialement développée pour cette technique. Le cadre est ensuite positionné sur un marbre afin de garantir une géométrie parfaite lors du séchage de la résine. L’ensemble de ces étapes nous permettent d’assembler un cadre en moins de 5 heures.  

En associant le bambou avec le lin, dont les propriétés mécaniques sont excellentes, nous obtenons une adéquation parfaite entre confort et rigidité pour un véritable bien-être lors de vos déplacements.

 

Des cadres d’une excellente solidité, certifiés par des organismes indépendants

Pour attester de la solidité de nos vélos, les cadres Relief sont certifiés par la norme ISO 4210-6, référence internationale sur les exigences en matière de sécurité pour les cycles. Cette certification soumet les cadres à une succession de deux tests de chocs et trois tests de fatigues (soit une répétition de 300 000 cycles) durant cinq jours afin de reproduire les contraintes auxquelles un cadre est soumis à l’usage.

  

>> L’utilisation de matière végétale peut rivaliser avec les matériaux composites traditionnels et nous vous assurons la qualité de tous nos cadres en les garantissant 10 ans.

  

 

                                                           

 

Un vélo adapté aux contraintes urbaines

Il n’est plus à prouver que l’usage du vélo en ville est aujourd’hui une réelle alternative à la voiture tant en termes de rapidité de déplacement qu’en terme d’émission de CO2. D’après une étude publiée en avril 2021 menée par Transportation Research, un vélo électrique est 10 fois plus sobre qu’une voiture électrique et 30 fois plus qu’une voiture à carburant fossile. Nous proposons une alternative à la voiture individuelle en fabriquant un VAE mais nous allons plus loin en réduisant significativement nos émissions de CO2 en fabriquant un vélo made in France en matière végétale

Au-delà d’un avantage mécanique et écologique grâce à l’utilisation de matière végétale, nous avons conçu un vélo adapté à une utilisation urbaine résolument moderne et pratique.

Avec seulement 16,5 kg contre 20 à 25 kg pour les vélos électriques des concurrents, le vélo Relief est un vélo pratique et léger doté d’une application dédiée au vélo et d’une motorisation innovante.  Le moteur est situé dans le moyeu arrière et permet de profiter d’un pédalage sans résistance lorsque le moteur n’est pas utilisé ou que le vélo n’a plus de batterie.

Un vélo connecté

L’application développée en partenariat avec notre motoriste possède notamment les fonctionnalités suivantes :  

  • Gérez la navigation : le GPS permet de définir un itinéraire et guide tout au long du parcours.
  • Alerte en cas de vol : Si un mouvement suspect du vélo est repéré, une notification sera envoyée.
  • Rappel de maintenance : la sécurité du vélo passe aussi par un entretien régulier. L’application envoie des rappels pour contrôler les différents composants du vélo.
  • Un suivi du niveau de batterie : L’application calcule l’autonomie restante en tenant compte du niveau d’assistance, du parcours et du dénivelé.

 

 

Une motorisation innovante

Nos vélos sont équipés avec le moteur Ebike motion X35 de la marque Mahle. Ses atouts majeurs ?

  • Un faible poids (moins de 3,5kg pour le kit moteur complet),
  • Une puissance de 250w pour un couple de 40Nm
  • L’intégration parfaite de la batterie dans le tube oblique du cadre pour un encombrement minimum et une augmentation de l’espérance de vie de la batterie.
  • Un algorithme performant. Cet algorithme de simulation du couple développé par Mahle permet d’augmenter l’autonomie de la batterie en calculant automatiquement la puissance de pédalage afin d’apporter le maximum d’énergie au meilleur moment.

 

                                                           

  

Stratégie commerciale 

Notre développement commercial repose sur 2 volets :

La vente en ligne via notre site internet et nos marketplaces partenaires couplée à une ambitieuse stratégie de communication digitale

Avec cette stratégie, nous fédérons une communauté pour construire notre image de marque dans la durée en développant une identité forte et singulière. Nous mettons en place une stratégie de communication digitale adaptée au marché et au contexte actuel à travers des contenus ciblés et une forte présence dans la presse.  

Un réseau d’ambassadeur déjà identifié est en cours de déploiement dans les principales villes françaises. Leur rôle ? Montrer et faire essayer le vélo tout en répondant aux questions des clients.

Cette stratégie fonctionne sur notre marché comme le démontrent les succès de marques récemment implantées comme Angell, Cowboy ou VanMoof et offre deux avantages majeurs : 

  • Optimiser la marge pour investir de manière significative dans la communication autour de la marque et notre vélo. 
  • Garder la maîtrise sur la distribution pour créer une relation de proximité avec nos clients. 

Nous avons conclu un accord de distribution avec la marketplace de Décathlon qui référencera à compter de janvier 2022 le vélo Relief sur leur site internet dans 7 pays européens (l’Italie, l’Espagne, la Pologne, l’Ukraine, l’Allemagne, les Pays-Bas et la France). Nous sommes également en cours de discussions avec une seconde marketplace de renom pour la distribution de nos vélos dès 2022.

 

Déploiement progressif des ventes en magasins de vélo.

Nous intégrons progressivement les magasins de vélo dès janvier 2022 avec une implantation dans 15 magasins situés dans les principales villes Suisses et Françaises (voir carte ci-dessous). Nous avons à date conclu des accords de distribution avec 7 distributeurs.

« Nous avons avec Relief l’ambition de devenir la marque de référence des vélos en fibre végétale en Europe »

   

  

A compter de 2023, nous favorisons progressivement la commercialisation des Relief à travers ces distributeurs partenaires. 

La croissance à l’international s’en trouve simplifiée, car les attentes et usages spécifiques de chaque pays sont mieux compris par les commerçants locaux.

Le mode de distribution par revendeur, aujourd’hui majoritaire dans le monde du cycle, offre plusieurs avantages à grande échelle :

  • Simplification des approvisionnements via les prévisions de volume de chaque distributeur
  • Diminution du nombre d’interlocuteurs directs et significative augmentation de leur niveau de connaissance du produit
  • Partage de l’effort commercial
  • Simplification des essais
  • Délégation de la quasi-totalité du service après-vente

La marge distributeur (de l’ordre de 30% du prix de vente HT) est compensée par les économies d’échelle induites par les effets volumes.

Nous continuons naturellement notre stratégie de commercialisation en direct en renforçant notre réseau d'ambassadeurs en France, Suisse et Belgique. 

Ce changement d’échelle nous permettra d’atteindre l’équilibre financier en 2023. Nous prévoyons un développement progressif dans l’ensemble de l’Europe avec un chiffre d’affaires de 9,5 millions en 2025.

                                                           

 

Levée de fonds : besoin et utilisation des fonds

Nous recherchons ainsi 300 000€ auprès de la communauté de Wiseeders afin d’assurer notre capacité à investir.

Effets de levier compris, nous tablons donc sur un financement global de 700 000€ pour financer principalement quatre grands postes de dépense :

  • Renforcement de l’équipe commerciale avec le recrutement d’un directeur commercial identifié
  • Mise en œuvre de notre plan de communication au travers de la publicité et le déploiement de notre stratégie marketing digitale.
  • Poursuite de la R&D pour élargir notre gamme et proposer une gamme de vélo complète intégrant notamment un cadre ouvert (ou cadre femme) et un long-tail
  • Optimiser la ligne de production pour tripler la capacité de production à près de 120 vélos/mois.

Le développement technique du vélo a été financé sur fonds propres et via des financements non-dilutifs (subventions et prêts) à hauteur de plus de 250 000 euros sur les deux dernières années.

Le graphique ci-dessous reprend les grandes catégories de dépense :

“ Notre mission : démocratiser l'usage du végétal dans les modes de transport doux ”


L'équipe

Phoo équipe Cyclik.jpg

Félix Hebert, 34 ans, est le fondateur et le dirigeant de Cyclik. Il a commencé sa carrière professionnelle en tant qu'auditeur financier puis a créé Cyclik en 2016 avec la volonté de démocratiser l'utilisation de la matière végétale dans les modes de transport doux. Il maitrise les aspects techniques du projet de développement industriel et assure la direction de l'entreprise. Félix a un master 2 en gestion de Lyon 2.

Victor Renaud, 30 ans, a rejoint Cyclik en 2019 après avoir créer puis revendu une société de conseil en financement en 2019. Il est en charge des aspects administratifs et financiers de l'entreprise. Victor est diplômé de l'em lyon en finance d'entreprise.

Amaury Steinhausser, le responsable technique de Cyclik est ingénieur diplômé de Polytech. Passionné de vélo, il est chargé du développement technique de Relief et est responsable de l'industrialisation.


Victor RENAUD

DAF

CV · Linked 

Amaury STEINHAUSSER

Directeur technique

Linked 

Félix HEBERT

PDG

Linked 


Étapes de développement

2018
Création de la société
S2 2018
Premiers prototypes de jonctions moulées
S1 2020
Mise en place de l'équipe projet en interne et externe
Juil. 2021
Prototypes fonctionnels
Oct. 2021
Lancement de la production en série
Nov. 2021
Livraison des premiers vélos
S1 2022
Lancement V2 et "Cadre femme"
S2 2022
Levée de fonds Série A

Stratégie de sortie envisageable

  • LBO ou cash-out par un fonds d'investissement lors d'une prochaine levée de fonds.
    (Ne garantit pas la liquidité de l'investissement)

Usages des fonds

Ressources Humaines (41%)
Communication (30%)
Investissements materiels (09%)
BFR (20%)

CYCLIK met à disposition de WiSEED et de ses investisseurs toutes les informations pertinentes relatives aux axes de développement et à l'activité de la Société. CYCLIK garantit la teneur des informations communiquées.
L'investissement dans ce projet comporte des risques de perte en capital et d'illiquidité. En savoir plus