DEMIO : Participez à la production de biochar Made In France : une solution verte qui préserve nos ressources naturelles (les sols, l'eau et l'air).

DEMIO

Startup · Energie renouvelable · Biomasse
Avranches (50)

Participez à la production de biochar Made In France : une solution verte qui préserve nos ressources naturelles (les sols, l'eau et l'air).

Connectez-vous et votez pour ce projet

Vote : 288 votants


Audit en cours

L'équipe de WiSEED procède en ce moment à l'analyse détaillée de ce projet.


Instrument Actions

310 personnes sont intéressées par ce projet

Alexandre - WiSEEDer Philippe - WiSEEDer François - WiSEEDer Maxime - WiSEEDer William - WiSEEDer Bernard - WiSEEDer Ivan - WiSEEDer Tristan - WiSEEDer Aurélien - WiSEEDer Mathilde - WiSEEDer Henry - WiSEEDer Axelle - WiSEEDer Charles - WiSEEDer Regis - WiSEEDer Guillaume - WiSEEDer Cyril - WiSEEDer Michel - WiSEEDer Thomas - WiSEEDer Sébastien - WiSEEDer Annick - WiSEEDer Elise - WiSEEDer Brunette - WiSEEDer Romane - WiSEEDer Anthony - WiSEEDer

Demio répond à deux problématiques : la viabilité du modèle agricole et le réchauffement climatique. Avec une technologie propre et éprouvée, nous allons produire du biochar, un charbon végétal destiné à améliorer les propriétés des sols endommagés. 

Le XXIème siècle connaît des problématiques nouvelles, souvent directement liées à des désordres environnementaux, l'ensemble de l'écosystème est concerné.

Nous faisons face à :

    • Détérioration des sols ;
    • Pollution des eaux de surface et phréatique ;
      • Pollution de l'air ;
        • Réchauffement climatique ;
        • Pénurie de phosphate et plus globalement, d'engrais ammoniaqués fossiles garants de l'équilibre de la production alimentaire.

        Afin de nourrir chaque individu et de préserver les ressources naturelles, la société a besoin de réponses propres, économiques et flexibles.

        Avec DEMIO, nous pensons que les déchets d'hier sont les matières premières d'aujourd'hui et nous avons choisi une technologie capable de valoriser une grande variété de matières (ligneuse, plastiques, ...). Dans ce large éventail de ressources possibles, nous avons choisi des chutes de l'industrie forestière PEFC afin de participer à la sécurité alimentaire et à la salubrité de nos régions. 

        Avec des résidus de bois, nous allons fournir :

          • Une solution simple pour une meilleure gestion de l’eau en agriculture ;
          • Une alternative pérenne de fertilisation biologique des sols avec la production d'un amendement organique enrichi au biochar ;
            • Une énergie liquide bas carbone.

              Aujourd'hui l'une des terres les plus fertiles au monde se nomme Terra Preta et se trouve en Amérique du Sud. Il s'agit d'une terre travaillée par l'homme à l'époque précolombienne. La raison de cette fertilité exceptionnelle est l'incorporation de biochar dans les sols. Longtemps oublié, ce savoir apporte des solutions concrètes aux enjeux de notre époque.

              DEMIO : une usine en France avec deux lignes de production

              Grâce à un procédé mature, il est possible de produire du biochar à échelle industrielle. DEMIO produit du biochar, par pyrolyse (procédé propre, non-émetteur de GES), pour :

                • Une agriculture respectueuse de l’environnement, productive et résiliente ;
                • Une meilleure gestion et purification de l’eau ;
                  • Des hydrocarbures bas carbone.

                     

                    Le procédé industriel retenu par DEMIO est éprouvé, il transforme les sous produits de l'industrie forestière en trois ressources :

                    • Solide : du biochar ;
                    • Gazeux : du syngas ;
                    • Liquide : de l’huile de pyrolyse comparable à du fuel domestique ayant un impact carbone très bas.

                    La pyrolyse est une clean tech d'avenir : elle potentialise idéalement toute l'énergie du bois pour régénérer la terre, l'air et l'eau. Sa production, à partir de résidus de scierie habituellement faiblement valorisés en bois énergie, est parfaitement standardisée pour un produit final fiable, traçable et multifonction. 

                    L'usine valorise 3500 tonnes de connexes issus de scieries PEFC locales et crée toute une chaine de valeur associée : 

                    • Meilleure valorisation du bois ;
                    • Création de 3 emplois directs ;
                    • Large chaine de partenariats pour des programmes d'innovations en traitement de polluants, pour la gestion de la production et pour la distribution. 

                     

                    Avec Demio, nous croyons aux valeurs collaboratives et au concept gagnant/gagnant et développons tout un réseau de création indirecte de valeur. 

                    En service depuis 2016 en Finlande, une unité analogue offre une réelle maîtrise et s'adapte aux conditions locales. Sa taille médiane offre les avantages d'une production industrielle et la résilience d'une unité territoriale. 

                         

                    Un contrat de distribution signé sécurisant l'ensemble de la production sur 5 ans

                    Demio a sécurisé son modèle économique avec la possibilité de vendre sa production à Carbofex sur au moins 5 ans (3 premières années à prix ferme).

                    Ce temps sécurisé nous permet de construire des filières locales de distribution de notre produit.

                      • Agricole pour l'amendement de sol, la méthanisation ;
                      • Industriel ou territorial pour la remédiation de sols pollués ;
                        • Collectivités locales pour développer la végétalisation et l'agriculture urbaine, participer à l'objectif "Villes 0 carbone".

                          Selon une étude de GECA environnement, le marché Américain en 2019 représente une consommation de 1.2 millions de tonnes par an. Ce marché en pleine croissance évolue d’environ 10% chaque année. Dans l’hypothèse que le marché Français soit 10 fois moins important (population et superficie), la consommation possible est de 120.000 tonnes par an.

                          La production représentera à peine 1% du marché réel. 

                           

                          Le biochar : une solution concrète pour les 3 éléments essentiels

                          • La terre

                          20cm de terre, c'est ce qui nourrit le vivant. Sa surexploitation, l'utilisation intense d'engrais fossiles et l'artificialisation ont conduit à un appauvrissement global des sols, ces 20cm sont chaque jour plus menacés: les terres agricoles sont clairement dégradées. 

                          • L'eau

                          Par ruissellement, l’eau propage les polluants jusque dans les océans. Nitrates, pesticides sont une conséquence directe de l’agriculture intensive du 20éme siècle. En milieu urbain, le zinc et le plomb se retrouvent en micro quantité dans l'eau de consommation courante. 

                          Le dérèglement des précipitations, inondations en hiver, sécheresse en été crée un stress hydrique qui affaiblit le monde végétal, garant de l'équilibre de tous nos écosystèmes. 

                          • L'air

                          Certaines activités humaines ne pourront jamais empêcher la production de GES, c’est pourquoi, afin d’envisager des sociétés humaines modernes neutres en carbone, nous devons créer des puits carbones localisés, efficients et duplicables. 

                          Dans son rapport de 2018, le GIEC classe le biochar comme une des 7 solutions de géo-ingénierie pour capter durablement le carbone de l'atmosphère. Pour une tonne de biochar dans le sol, c’est plus de trois tonnes de carbone séquestré pour des centaines d’années. 

                          L'utilisation du biochar en agriculture permet une meilleure durabilité des exploitations. En améliorant la qualité et la structure du sol, nous développons la vie microbienne et réduisons le lessivage des nutriments, augmentons sa capacité de rétention d'eau et diminuons les émissions de gaz à effet de serre.

                           

                          Propriétés et usages du biochar

                          Notre biochar est un produit carboné stable fabriqué à partir de connexes forestiers par pyrolyse. Il s'agit d'une conversion thermique anaérobique, c’est-à-dire, en absence d’air.

                          Le biochar améliore les propriétés physico-chimiques et biologiques des sols mais propose aussi bien d’autres alternatives écologiques qui reposent toutes sur ses propriétés spécifiques :

                            • Absorbant ;
                            • Purifiant ;
                            • Poreux.

                             Il existe plus de 55 applications dont les principales sont :

                            • Amendement de sols ;
                            • Traitement et filtration des eaux usées ;
                            • Traitement et filtration de l'air ;
                            • Matériau de construction ;
                            • Nutrition animale ;
                            • Cosmétiques ;
                            • Pharmaceutiques ;
                            • Fabrication de batteries.

                            Demio participe à des programmes d'innovation pour une utilisation plus large du biochar, notamment sur les thématiques de filtration, de méthanisation et sur les terres arides. 

                               

                              Nos domaines d'application du biochar

                              Productivité et maraîchage

                              Du fait de pressions croissantes pour l'utilisation de l'eau et des impératifs écologiques, l'agriculture maraîchère se trouve obligée de produire plus avec moins d’eau, tout en réduisant son impact sur l'environnement. L’une des voies possibles pour optimiser l’assimilation de l’eau et des éléments nutritifs par la plante consiste à augmenter la capacité de stockage d’eau des sols et substrats, en particulier au niveau du système racinaire de la plante.

                              Le biochar Demio est un hydro-rétenteur 100% biosourcé, visant à offrir une alternative innovante et durable pour augmenter la capacité de rétention en eau des sols et substrats, contribuant ainsi à une augmentation de la quantité d’eau utile pour la plante tout en préservant l’environnement et en contribuant à la réduction des gaz à effet de serre.

                              La qualité des sols agricoles se dégrade. Au point, selon certains experts, de mettre en cause la capacité à nourrir les humains.

                              Pollution et sites pollués

                              La contamination des sols par des métaux représente un risque pour la santé des hommes et des écosystèmes. La remédiation des sols contaminés par les métaux est donc un défi majeur. 

                              Les sites et sols pollués qui appellent une action de l’administration à titre préventif ou curatif, sont inventoriés depuis le début des années 1990. En raison de son passé industriel, la France recense mi-2018, 6 800 sites et sols pollués, ou potentiellement pollués dans la base Basol.

                              Une large étude menée par l’université de Lorraine sous la direction de Frederic Rees et intitulée « Mobilité des métaux dans le système sol plante biochar » conclut :« Le biochar contrôle la mobilité des métaux dans les systèmes sol-plante grâce à une série de mécanismes différents. Au plan pratique, le biochar favorise les stratégies de phytostabilisation et de phytoextraction des métaux dans les sols contaminés. »

                              Milieu urbain

                              The Stockholm biochar project est le meilleur exemple Européen en matière d'utilisation urbaine du biochar. Ce projet, porté par la collectivité, traite 7000 tonnes de déchets ligneux de la collectivité et produit 500 tonnes de biochar, utilisés dans les parcs et dans le développement de l’agriculture urbaine.

                              En France nous avons une dizaine de communauté d’agglomérations de la taille de Stockholm et 138 villes ont signé la Declaration de Paris qui engage à des territoires neutres en carbone d'ici 2050; .

                              Sylviculture

                              La catastrophe forestière des scolytes sur les arbres résineux est une triste illustration de ce que pourrait apporter le biochar au monde sylvicole: les désordres climatiques impliquent des sécheresses estivales, privé d’eau, l’arbre produit moins de sève en été et ne peut plus se défendre contre les scolytes. Mettre du biochar dans le sol permettrait de mieux distribuer l’eau et de contribuer à la bonne santé des forêts.

                               Notre vision:

                              Demio cherche à mutualiser ses domaines d'application: nettoyer et dynamiser les sols, stocker le carbone, économiser l'eau d'irrigation, bloquer la propagation des polluants, aider à la croissance du monde végétal qui va lui-même stocker plus de carbone. En appliquant le biochar pour aider les jeunes arbres à pousser, nous favorisons le développement de forêts, qui nous offrent le bois nécessaire à la production de biochar. 

                              Le projet Demio s'inscrit dans un cercle vertueux qui vise à aider l'ensemble du vivant. 

                              L'huile de pyrolyse

                              Le traitement des connexes forestiers par pyrolyse produit du liquide. DEMIO va produire 600 tonnes d'hydrocarbure bas carbone.

                              L'huile de pyrolyse est un vecteur énergétique écologique qui trouve plusieurs valorisations :

                              • Chaleur : avantages économiques avec un coût de 30% inférieur ; et une faible empreinte carbone avec des émissions de GES divisées par 10 par rapport au fioul classique. La production de Demio correspond au besoin annuel de chauffage de 560 foyers.

                              • Carburant : incorporation d'huile de pyrolyse dans les bio-carburants pour répondre aux obligations réglementaires.

                              • Matière : les propriétés physiques de l'huile de pyrolyse sont adaptées à la production de bio bitume. En Suède, plusieurs routes sont déjà construites avec des matériaux biosourcés.

                              Les politiques environnementales des groupes industriels ou des syndicats de chauffage urbain tentent de minimiser l'impact écologique en modernisant l’ensemble des outils de production et en utilisant des ressources renouvelables.

                              A ce titre, l’huile de pyrolyse offre plusieurs avantages:

                              • En amont : matériaux bio sourcés et renouvelables: Demio s'approvisionne en connexes peu valorisés auprès de scieries locales 

                              • Production neutre en carbone 

                              • En aval : Faibles émissions de GES lors de la combustion de l’huile

                               

                              Le syngas

                              Le syngas, ou gaz de synthèse, produit lors de la conversion du bois est entièrement autoconsommé par le procédé le rendant autonome à 95%.

                              Une solution alternative sera de purifier ce syngas pour l'injecter sur le réseau. DEMIO n'a pas retenu cette solution pour le moment.

                                

                              Une production de biochar plébiscitée par le GIEC et ayant un impact positif sur l'environnement

                              La production de biochar fait partie des technologies sélectionnées par le GIEC pour le stockage de carbone.

                              Chaque année, Demio aura un impact positif sur l'environnement , nos 700 tonnes de Biochar stockent 2200 tonnes de carbone.

                              1 tonne de biochar correspond à 3,3 tonnes équivalent CO² donnant droit à des certificats carbone commercialisables. 

                               

                              Une levée de fonds globale de 1,4 M€ pour financer la construction d’un site industriel

                              Le besoin total nécessaire est estimé à 1.400.000 €, décomposé comme suit :

                              • 900.000 € de prêt bancaire couvert par une hypothèque sur les les actifs acquis et sur les baux, et par une contre garantie de la BPI à hauteur de 50% (ou en cours par le FEI) ;

                              • 500.000 € en fonds propres externes (ou quasi fonds propres) utilisés à 80% pour financer une ligne de production et à 20% pour financer le développement commercial autour du biochar, la levée WiSEED s'inscrit dans cette enveloppe ;

                              • Les 300.000 € de fonds propres des fondateurs servent essentiellement à financer le besoin en fonds de roulement.

                              Les fonds propres fondateurs sont aujourd’hui sécurisés, nous œuvrons à la sécurisation de l’ensemble. 

                               

                              Planning de construction et de mise en production 

                                  • Décembre: Accords de financement
                                  • Janvier : Commande
                                  • Aout: Livraison
                                  • Septembre: Début de production et passation de savoir-faire 
                                  • Octobre: réception complété

                              “ Implantation dans les territoires d'unités de pyrolyse de biomasse pour dépolluer les sols, l'eau et l'air .Création de filières locales de distribution et de valorisation des produits issus du procédé de pyrolyse. ”


                              L'équipe

                              8.png

                              Les projets Demio Holding sont portés par trois personnes au profil très différents et complémentaires :

                              > Gaultier Bernard :
                              15 ans d’expérience dans le management de projets, Conseil en solutions technologiques environnementales, Gestion de production industrielle, Diplômé de L’EM Normandie
                              Gaultier reste en charge des relations institutionnelles (banques, investisseurs, régions, Etat, …)

                              > Paul Bonan :
                              30 ans d’expérience dans l’organisation et la performance industrielle, Directeur de projet d’infrastructures énergétiques (EDF, GrtGaz, Uniper), Master biologie moléculaire –, Paris XI Orsay - doctorant ENS, Ulm/INSERM CHU Henry Mondor
                              Paul a défini la stratégie d’Aber, fait le suivi administratif, financier et opérationnel des sociétés

                              > Caroline Domanine :
                              15 ans d’expérience d’entrepreneuriat, Développement et construction d’une centaine de hangars solaires, Consulting, création d’offre et déploiement commercial de projets ENR, Formation en philosophie


                              Gaultier BERNARD

                              CEO

                              Linked 

                              Paul BONAN

                              CFO

                              Linked 

                              Caroline DOMANINE

                              Sales Manager

                              Linked 


                              Étapes de développement

                              DECEMBRE 2021
                              Accord de financement avec le soutien de la communauté WiSEED
                              JANVIER 2021
                              Commande de ligne de production auprés de Carbofex - Finlande
                              JUILLET 2022
                              Assemblage de la ligne de production sur Brecey 1avec les équipes finlandaise, commande des intrants
                              JUILLET 2022
                              Travaux sur le bâtiment de Brecey- La Ménardiére, sécurité incendie, zones de stockage
                              SEPTEMBRE2022
                              Lancement des tests de production (qualité du biochar, rendement de la ligne) et début du transfert de compétence vers nos équipes

                              Stratégie de sortie envisageable

                              • Rachat par les fondateurs ou de nouveaux entrants
                                (Ne garantit pas la liquidité de l'investissement)

                              Usages des fonds

                              Achats des lignes de production (75%)
                              Développement commercial (25%)

                              DEMIO met à disposition de WiSEED et de ses investisseurs toutes les informations pertinentes relatives aux axes de développement et à l'activité de la Société. DEMIO garantit la teneur des informations communiquées.
                              L'investissement dans ce projet comporte des risques de perte en capital et d'illiquidité. En savoir plus