BEEGUARD : Analyser les comportements et la santé des abeilles pour mesurer en temps réel, en continu, et à moindre coût la qualité de l’environnement.

BEEGUARD

Startup · Environnement · Agritech
Labege (31)

Analyser les comportements et la santé des abeilles pour mesurer en temps réel, en continu, et à moindre coût la qualité de l’environnement.

  • Clôture
    en cours
  • Défisc.
    IR
  • 80
    questions
  • 565
    intéressés

Clôture en cours...

souscriptions terminées

Voir les projets en cours

Simulateur défiscalisation

  Connectez-vous

pour accéder à l'offre complète

564 personnes sont intéressées par ce projet

Nicolas - WiSEEDer Mikael - WiSEEDer Philippe - WiSEEDer François - WiSEEDer Maxime - WiSEEDer Nicolas - WiSEEDer Florian - WiSEEDer Cédric - WiSEEDer Philippe - WiSEEDer Henry - WiSEEDer Frédéric - WiSEEDer Albrespy - WiSEEDer Thibault - WiSEEDer Guillaume - WiSEEDer Nathalie - WiSEEDer Marc - WiSEEDer Damien - WiSEEDer Therese - WiSEEDer Laurent - WiSEEDer Raphael - WiSEEDer Christelle  - WiSEEDer Jonathan - WiSEEDer Christophe - WiSEEDer Géraud - WiSEEDer

La solution BeeGuard analyse les comportements et la santé des abeilles pour mesurer en temps réel, en continu, et à moindre coût la qualité de l’environnement. Elle permet ainsi aux apiculteurs, aux agriculteurs, entreprises, collectivités, pouvoirs publics de mesurer l’impact de leurs actions sur la biodiversité. BeeGuard est soutenu par le fonds régional Ocseed et en co-investissement avec Femmes Business Angels.

                                                    

La biodiversité est un enjeu majeur pour la transition environnementale; or elle soulève un double défi :

  • Le déclin des pollinisateurs : Chaque année, plus de 30% des colonies d'abeilles disparaissent; or, 75% des fruits, légumes et graines que nous consommons ont besoin de ces insectes pollinisateurs. Ce qui est en jeu, au-delà de la production de miel, c'est notre indépendance alimentaire. Il faut agir !
  • Le manque d’outils de mesure pour quantifier rapidement et pour un coût accessible l’impact des actions menées sur la biodiversité.

La solution de biosurveillance BeeGuard répond à ce double défi : BeeGuard installe sur les ruches des capteurs pour collecter des métriques de comportement des abeilles. Puis grâce à l'intelligence artificielle, les données obtenues nourrissent des indicateurs de santé des abeilles, lesquels permettent de déduire des indicateurs de qualité environnementale, et ce, en temps réel, en continu, et pour un coût limité

Les bénéfices de ces données sont multiples :

  • Elles permettent aux apiculteurs et agriculteurs (i) d’améliorer la qualité et le rendement de leurs produits et (ii) de prouver le bénéfices des actions qu’ils entreprennent, pour revaloriser leur prix ou obtenir des financements.
  • Elles fournissent aux entreprises, pouvoirs publics, labels… des données robustes et fiables pour mesurer la qualité de l’environnement et de la biodiversité
  • Enfin, elles permettent d’alimenter la recherche pour une agriculture plus vertueuse pour l’environnement.

 

La solution BeeGuard c'est une approche à 360° de caractérisation de la vie des abeilles grâce au numérique.

Le marché historique de la solution est celui des apiculteurs professionnels. Un second marché porte sur un besoin émergeant : la biosurveillance de l'environnement.

Les acteurs de la transition environnementale ont en effet besoin d'un dispositif de mesure de la qualité environnementale et de la biodiversité dans le temps et dans l'espace. Ce dispositif existe depuis 80 millions d'année, c'est un drone vivant qui s'appelle l'abeille. Elles prélèvent de l'eau, du nectar, du pollen dans un rayon de 3km pour ramener ces échantillons au data center qu'est la ruche.

Collecter, analyser et transmettre aux humains l’activité des abeilles et ce qu’elles savent de notre environnement, c'est la mission de BeeGuard.

 

Les capteurs BeeGuard sont spécialement conçus pour être compatibles avec la proximité des abeilles et des produits de la ruche, ainsi qu’avec les pratiques des apiculteurs. Ils ne nécessitent pas de changer les ruches existantes. Ces capteurs permettent de mesurer :

  • la ponte de la reine par la température interne de la ruche et l'hygrométrie,
  • le rendement de butinage et l'état des stocks par la variation du poids
  • le contexte de météo que vivent les abeilles (vent, pluie, température).

  

 

Cette année BeeGuard va plus loin, en comptant les abeilles par l'analyse vidéo, assistée par l'IA embarquée. Cette fonctionnalité va permettre d'évaluer l'effort de butinage heure par heure (fondamental pour la pollinisation) et la mortalité journalière qui permettra de détecter le jour même des dépopulations anormales.

Une autre fonctionnalité à venir permet la détection des signaux faibles de dégradation de la santé des abeilles, en analysant leur comportement.

L'application de gestion de rucher permet à l'apiculteur de renseigner ses visites, évaluations, actes sanitaires et d'élevages, gérer les récoltes et déplacements des ruches : c'est le contexte d'élevage.

 

Au final, la solution retranscrit "la vision des abeilles" en agrégeant toutes ces données collectées et traitées dans différentes vues. Ces données sont alors disponibles de n'importe où et n'importe quand pour les utilisateurs, avec plusieurs utilisations possibles :

  • La vision en temps réel : c'est la photo du statut du jour de ses ruches accessible en un coup d'œil, utile pour réaliser une visite virtuelle mais aussi pour préparer des interventions
  • La vision moyen terme permet de projeter la tendance en cours, détecter des changement brutaux dans les indicateurs autant que les tendances lourdes
  • La vision long terme permet de caractériser la saison ou l'année qu'ont vécu les abeilles.
  • Pour l'apiculteur professionnel, le retour d'expérience se fera par l'analyse du parcours de transhumance.
  • Pour la biosurveillancela caractérisation du bol alimentaire quantitatif va permettre de définir les périodes d'excédents, d'équilibre et de disette. C'est dans ces périodes de disette que les actions d'amélioration de la biodiversité florale auront le plus d'impact pour nos abeilles témoins mais aussi pour les autres pollinisateurs (abeilles solitaires...).   

 

L'utilisateur rentre alors dans une démarche d'amélioration continue. Les données BeeGuard lui ont permis de cibler le moment au cours duquel il faut agir prioritairement : une action va être mise en œuvre (couvert végétal, choix paysager par exemple) et la saison suivante de nouvelles données lui permettront de s'évaluer pour mettre en œuvre de nouvelles actions encore plus efficaces pour rééquilibrer la biodiversité. L'utilisateur final est vraiment dans un processus de compensation et dispose d'éléments tangibles afin de valoriser et prouver l'impact positif de ses actions.

 

La sécurité et le respect de la propriété sont des éléments centraux :

  • les ruches et les équipements sont sécurisés contre les vols par GPS (le vol de ruche est devenu un fléau depuis la hausse des mortalité, BeeGuard est un pionnier de la lutte contre ce phénomène)
  • la sécurité des données est aussi un point fondamental. Les données sont et restent propriétés de nos clients, elles ne sont donc jamais revendues ou mises à disposition d'un tiers. Bien entendu, le partage est possible et parfois souhaitable mais toujours de façon ciblée ou publique après validation du consentement du propriétaire.   

 

L'approche 360° de la solution BeeGuard est très différenciante vis à vis de concurrents positionnés sur le segment de la ruche connectée pour les apiculteurs. BeeGuard est la seule solution qui offre à la fois la sécurisation des ruches, le suivi de la reine, la caractérisation des miellées, la traçabilité de l'élevage et de la production, le contexte de météo. C'est donc une offre globale qui est proposée, pas seulement un capteur. L'engagement de R&D en continu de BeeGuard rend cet écosystème évolutif .

La traction marché déjà réalisée par les équipes de BeeGuard (plus de 4000 ruches connectées) est un avantage significatif pour la mise en œuvre de nouvelles fonctionnalités liées à l'Intelligence Artificielle, car l'apprentissage nécessite une volumétrie de données importante et aucune base de données n'existe dans ce domaine.

 

Concernant la biosurveillance par l'abeille, les offres concurrentes sont aujourd'hui portées par des acteurs qui installent et gèrent des ruches, et y réalisent une ou plusieurs fois par an des analyses biochimiques à la recherche de polluants dans les produits de la ruche ou les abeilles. Notre approche apporte une valeur ajoutée complémentaire : nous pouvons fournir des mesures en continu, caractérisant le bol alimentaire des pollinisateurs, la détection des problématiques de non-retour à la ruche (dépopulation) et à terme, avec les avancées R&D, la variation de l'état de santé des abeilles. Nos éléments sont complémentaires avec ceux fournis par les autres acteurs de la biosurveillance, nous rechercherons plus un positionnement de partenariat que de concurrence. 

Notre vision :Créer une véritable chaine de valeur entre les apiculteurs qui gèrent les ruches, les laboratoires qui recherchent des polluants, BeeGuard qui génère de la données qualifiées, les bureaux d'étude/les techniciens conseils/les paysagistes qui préconisent des compensations par aménagement des pratiques ou paysagers, et enfin les acteurs privés ou publics qui vont agir sur l'environnement pour l'améliorer et valoriser cette démarche.

L'investissement depuis le départ dans une démarche de recherche innovante, permet à BeeGuard de construire une réelle barrière à l'entrée grâce à une avance significative sur la production de données qualifiées pour alimenter les moteurs d'apprentissage IA. Cette avance est nourrie par nos collaborations avec des laboratoires de recherche français dont la renommée  n'est plus à faire : l’INRAE et le CNRS/CRCA.

  

 

Comment va être utilisée cette levée de fond ?

Les 250 000 euros recherchés nous permettront de finaliser le bouclage de notre première levée de fonds, à hauteur d’un million d’euros au total. Le tour de table est complété par le fonds Ocseed, des business-angels du réseau Femmes Business Angels et par un acteur important du financement des territoires.

Cet apport financier va nous permettre d'accélérer à la fois sur le volet développement commercial et développement R&D. Il sera utilisé pour :

  • Structurer l'équipe commerciale (8 personnes à terme) pour développer les ventes en France et à l'étranger (5 pays EU en priorité) de l'offre apiculteur, lancer la commercialisation de l'offre biosurveillance en France puis en Europe, participer aux salons et congrès apicoles et environnementaux en France et à l'étranger, développer le marketing digital, et explorer les prochaines opportunités de marché dans le reste du monde (60%).
  • Sécuriser et renforcer la propriété intellectuelle à l'international, notamment via le dépôt de deux brevets (7%)
  • Mener à bien l'activité de R&D en interne (4 personnes plein temps), en particulier l'approche Intelligence Artificielle (33%)

Une road map ambitieuse 

 

A qui s'adresse les produits et services BeeGuard ?

BeeGuard adresse deux segments de marché : les Apiculteurs et la Biosurveillance

Sur le marché des apiculteurs, BeeGuard a validé l'intérêt du marché pour sa solution en équipant depuis 2016 plus de 4000 ruches pour plus de 400 clients, dans 14 pays, principalement en France et en Italie. Cela confirme que ce segment de marché a une très forte attente à l'international tout en restant fort sur notre marché domestique.

Le potentiel de marché est important. Il y a en Europe 14 millions de ruches, 600 000 apiculteurs dont plus de 20 000 sont des professionnels. Un apiculteur professionnel européen gère en moyenne 500 ruches, via une dizaine de ruchers positionnés sur des emplacements différents en fonction des floraisons. L'essentiel de la production et de l'élevage est donc assuré par les apiculteurs professionnels qui sont notre cible prioritaire. BeeGuard a choisi une approche B2B d'intégration à la filière apicole : syndicats, coopératives, associations de développement des techniques, participations aux congrès en France et à l’international.

La société souhaite désormais accélérer à l'export en concentrant les efforts commerciaux sur 5 zones géographiques qui représentent plus de 50% des apiculteurs Européens: France, Italie, Espagne, Portugal, Suisse et Benelux.

A terme, les marchés des apiculteurs professionnels en Amérique du Nord, Amérique du Sud et Océanie constitueront pour Beeguard un relais de croissance. Ce développement sur d’autres continents pourra être envisagé à un horizon de cinq ans, et représente un potentiel de 81 000 exploitations professionnelles supplémentaires. 

 

 

Le second marché cible, la biosurveillance, est encore un marché émergent. BeeGuard a validé la traction marché en équipant plus de 30 sites de biosurveillance en France répartis sur les 3 cibles : les agriculteurs, les entreprises et les pouvoirs publics engagés dans des démarches d'agroécologie, agroforesterie, renforcement ou compensation de la biodiversité.

Sur la cible des agriculteurs, on estime qu’en 2020, 10% des exploitations européennes sont ecofriendly, soit un million d'exploitations (5% en agriculture biologique et 5% sur des approches raisonnées type HVE). Ce segment est en croissance. Si l’on prend la filière viticole française, sur un total de 76000 exploitations près de 18% du marché est engagé en démarche eco-friendly. Soit c'est une progression de 20% entre 2018 et 2019.

Cette croissance du nombre d’agriculteurs souhaitant opter pour des pratiques environnementales plus vertueuses va s’accélérer, compte tenu des orientations fixées par la nouvelle PAC et des financements qui vont être mis en place pour la soutenir, notamment les Paiements pour Services Environnementaux qui visent à rétribuer les efforts systémiques des agriculteurs . Ces financements seront conditionnés à l’atteinte de résultats sur l’écosystème (d'où l'importance d'avoir des mesures). L'objectif de L'union Européenne est d'obtenir en 2030, 50% des exploitations agricoles Eco-friendly (25% des exploitations en agriculture biologique et et 25% sur des approches raisonnées type HVE.

Les agriculteurs trouvent dans l'offre BeeGuard plusieurs plus-values :

    • Garantir et pérenniser leur rendement en soutenant la pollinisation
    • Démontrer la qualité de leur produit et leur engagement environnementaux pour négocier de meilleur prix
    • Valoriser leurs actions environnementaleset obtenir des paiements pour services rendus à l'environnement

Sur la cible des entreprises, la biosurveillance est un enjeu pour les grands groupes européens et ETI qui s'engagent en RSE pour la gestion de leurs parcs, jardins, terrains arborés. C'est un marché multisites avec des attentes fortes pour optimiser l'efficacité des actions engagées, et valoriser la démarche RSE via des indicateurs précis.

Sur la cible des pouvoirs publics, le potentiel de marché est important en Europe. Pas moins de 600 collectivités si l’on prend en compte les seules grandes villes (plus de 50 000 habitants en France, plus de 100 000 habitants dans les autres pays européens). Certaines de ses collectivités sont déjà équipés de ruches, souvent avec des approches multisites. L’enjeu pour les clients publics est d’optimiser l'efficacité des actions engagées, de valoriser leur démarche avec des indicateurs précis, et d’alimenter une démarche pédagogique vis à vis des citoyens, en particulier les plus jeunes.

“ Utiliser les technologies du numérique pour aider les apiculteurs, révéler ce que les abeilles savent de notre environnement, et contribuer à améliorer les actions en faveur de la biodiversité ”


L'équipe

team_beeguard.jpg

Les cofondateurs :
Christian LUBAT, président de BeeGuard est le lien entre le monde de la tech et l'apiculture: ingénieur de formation, expert des systèmes IoT, il est aussi fils d'apiculteur ce qui permet d'avoir la vision apicole.
David BASELGA, ingénieur expert des systèmes embarqués
Sylvain CLIMENT, ingénieur spécialiste de l'industrialisation des systèmes embarqués

Les premiers salariés :
Emmanuel NAVARRO, docteur informatique spécialisé en Intelligence Artificielle, responsable de la R&D, il dirige une équipe d'un jeune docteur embauché fin 2020 et 2 apprentis ingénieurs informatiques
Arthur FRANCHINA et Antonio TOMMASI, business developers, 4 langues parlées (arrivés en décembre 2020)


Emmanuel NAVARRO

CTO

CV · Linked 

Christian LUBAT

CEO

CV · Linked 


L'analyse de WiSEED

Les bonnes raisons d'investir dans BEEGUARD

- Momentum : Une réelle prise de conscience de l’importance de la biodiversité, avec la mise en place de mesures et financements destinées à la préserver ; or, contrairement au climat, il existe encore peu d’outil de mesure ; en permettant de collecter et d’analyser des données en temps réel, en continu, et pour un coût accessible, la solution BeeGuard répond à un réel besoin en apportant une solution innovante
- Le réseau de partenaires scientifiques de BeeGuard (Inrae, CNRS…) et le corpus de data accumulée grâce aux 4000 ruches connectées constituent une barrière à l’entrée pour BeeGuard
- Projet à impact environnemental fort : Futur acteur incontournable pour structurer et mesurer les efforts en faveur de la biodiversité


Le point de progrès

- Cycle de développement de nouvelles solutions long


Concurrents

ARNIA  OPTIBEE  LABEL ABEILLE  APILAB  BIODIVERSITY  VITINNOV  BIOCENYS  ECOSPHERE 


Éléments différenciants

La différentiation de BeeGuard repose sur (i) la quantité et la qualité es données collectées, (ii) la capacité à en tirer des enseignements sur la biodiversité grâce à l’intelligence artificielle et l’expertise scientifique de ses équipes et de son réseau de partenaires.

Les bénéfices en résultant sont multiples pour les clients de BeeGuard :
- Les agriculteurs, apiculteurs et entreprises peuvent améliorer et valoriser leurs actions
- Les collectivités, pouvoirs publics et organismes certificateurs peuvent évaluer et récompenser les actions vertueuses pour l’environnent.

Étapes de développement

Juillet 2021
Bouclage de la levée de fonds
septembre 2021
Structuration de l'équipe commerciale
octobre 2021
Lancement de la e-boutique
octobre 2021
Participation au salon Pollutec : lancement du compteur d'abeilles et de l'offre commerciale biosurveillance
décembre 2021
Dépôt du premier brevet
mars 2022
Accord de distribution
juin 2022
Expérimentation analyse comportement des abeilles
octobre 2022
Dépôt d'un second brevet
mars 2023
Lancement de l'offre commerciale de biosurveillance complète

Stratégie de sortie envisageable

  • Rachat par les fondateurs et les salariés ou rachat par un acteur majeur de l'environnement
    (Ne garantit pas la liquidité de l'investissement)

Usages des fonds

Booster le commercial : structuration de l'équipe (6 recrutements) + actions exports dans 3 pays + lancement offre de biosurveillance (60%)
Soutenir le projet de R&D : Développement IA (33%)
Renforcer la propriété intellectuelle à l'international (2 nouveaux brevets) (07%)

BEEGUARD met à disposition de WiSEED et de ses investisseurs toutes les informations pertinentes relatives aux axes de développement et à l'activité de la Société. BEEGUARD garantit la teneur des informations communiquées.
L'investissement dans ce projet comporte des risques de perte en capital et d'illiquidité. En savoir plus