NOVPOWER : NovPower conçoit et fabrique des systèmes de propulsion électrique à haut niveau de fiabilité pour l'aviation légère.

NOVPOWER

Startup · Environnement · Cleantech
Ornex (01)

NovPower conçoit et fabrique des systèmes de propulsion électrique à haut niveau de fiabilité pour l'aviation légère.

Connectez-vous et votez pour ce projet

Vote : 185 votants


Instrument Actions

198 personnes sont intéressées par ce projet

Abdelhak - WiSEEDer Maxime - WiSEEDer William - WiSEEDer Jean-Pierre - WiSEEDer Tristan - WiSEEDer Henry - WiSEEDer Charles - WiSEEDer Guillaume - WiSEEDer Benoit - WiSEEDer David - WiSEEDer Michel - WiSEEDer Fabrice - WiSEEDer Bernard - WiSEEDer Marc - WiSEEDer Yan - WiSEEDer Jean-Luc - WiSEEDer Gregoire - WiSEEDer Pascal - WiSEEDer François - WiSEEDer Patrice - WiSEEDer Herve - WiSEEDer Anthony - WiSEEDer Michel - WiSEEDer Cyrill - WiSEEDer

L'aviation légère sous pression

L’aviation légère utilise essentiellement des avions à moteur thermique essence ou diesel. Ces moteurs conduisent à des émissions de CO2 et pour certains d’entre eux de plomb. Cette activité aéronautique est aujourd’hui critiquée du fait de la pollution qu’elle engendre et du fait des nuisances sonores, sources de conflits avec les riverains des aérodromes. Cette activité se voit alors de plus en plus contrainte avec des restrictions de vol sur certaines plages horaires ou au-dessus de certaines zones protégées. Dans certains cas, c’est l’activité entière qui peut être remise en cause avec des fermetures d'aérodromes.

Face à un durcissement prévisible des normes environnementales, les acteurs de l'aviation légère doivent repenser leurs modèles pour que cette activité puisse continuer à se développer. La propulsion électrique apparait comme une technologie de transition indispensable, de manière analogue à ce que l'on peut observer dans le secteur automobile.

  

Vers une aviation plus respectueuse de l’environnement

La société NovPower a été créée dans ce contexte en 2018 avec pour mission de développer et fabriquer des systèmes de propulsion électrique pour l'aviation légère. Son ambition est d'apporter une réponse aux impacts environnementaux, tout en accroissant la sécurité et en réduisant les coûts d'exploitation.

Nous sommes convaincus que l’aviation va progressivement migrer vers la propulsion électrique et que l’aviation légère va servir de tremplin à cette transformation. Les performances des batteries sont aujourd’hui suffisantes pour accompagner ce changement et le contexte réglementaire et sociétal est favorable. Dans un premier temps, les motorisations 100% électriques seront réservées pour l’école et des motorisations hybrides seront nécessaires pour effectuer des vols sur des longues distances. De nouvelles générations de batteries permettront sous 5 à 10 ans d’envisager des vols de longue durée en avion 100% électrique. Cette évolution pourra bénéficier des avancées issues du secteur automobile où l’électrique et l’hybride représentent déjà une part non négligeable du marché.

Les aéronefs sont déjà en train de se réinventer autour de la propulsion électrique en tirant profit de la flexibilité offerte dans l’intégration de composants électriques et de l’opportunité offerte par la réduction des nuisances sonores.

 

Un moteur électrique connecté développé par NovPower

NovPower développe une chaine de propulsion complète couvrant le moteur, les batteries, l'électronique et l'interface homme-machine. Cette proposition se distingue de la concurrence qui ne fournit généralement qu’une partie du système. La fourniture d’une motorisation de type « plug and play » (prête à l'emploi) permet de lever les réticences des constructeurs d'avions qui n’ont pas les compétences techniques en systèmes électriques et en électronique et évite de voir ses produits utilisés avec des composants électroniques ou des batteries mal adaptés.

Un effort particulier est mis sur la fiabilité et la réduction des risques de pannes grâce à trois éléments :

  • Une architecture électrique redondée ;
  • Des composants passifs ;
  • Une surveillance du système de propulsion.

Le niveau de redondance du système est tel que la défaillance d’un composant, quel qu’il soit, ne puisse pas conduire à l’arrêt complet du système (capacité à poursuivre le vol en cas de défaillance partielle). Ceci est en particulier vrai pour le moteur électrique dont l’architecture interne permet de faire fonctionner deux machines électriques indépendantes au sein d’un même carter.

Nous privilégions également un refroidissement par air afin de favoriser un refroidissement naturel sans recourir à des circuits auxiliaires actifs qui ajoutent de la masse et dont la défaillance pourrait conduire à un arrêt du système.

 

Concernant la surveillance du système de propulsion, nous avons signé un accord avec le CERN portant sur un transfert de technologie en lien avec l'outil informatique que nous prévoyons d’utiliser pour l’enregistrement, la gestion et l’analyse des paramètres de fonctionnement. Cette motorisation connectée offrira les avantages suivants :

  • Détection précoce de signes avant-coureurs de défaillance ;
  • Diagnostic à distance réduisant les délais d’indisponibilité ;
  • Gestion de parc de batteries à distance ;
  • Optimisation des produits pour mieux répondre aux usages des pilotes ;
  • Informations utilisables par le BEA (Bureau d’Enquêtes et d’Analyses) en cas d’accident.

NovPower cherche également à repousser les limites en termes de conception de ses composants. Le moteur a en particulier fait l’objet de calculs poussés afin d’avoir les performances les plus élevées dans une masse réduite. Un paramètre important pour ce type d’application est le couple et nous avons réussi à obtenir une densité massique de couple 45% plus élevée que celle d'un moteur de la concurrence refroidi par un circuit d’eau. Ceci nous conduit à un moteur de puissance nominale de 40 kW (60 kW maxi) pour une masse de seulement 20 kg. Ces performances remarquables ont été confirmées par des essais réalisés en septembre 2020.

Une dernière spécificité du système développé par NovPower porte sur les batteries modulaires et amovibles qui permettront un remplacement rapide des batteries entre deux vols sans être contraint par des temps de rechargement élevés.

 

Un marché à fort potentiel de croissance

La cible première porte sur les avions écoles. Pour cette application, la propulsion est initialement 100% électrique et le niveau de puissance se situe dans une première étape entre 60 et 75 kW maximum (équivalent à la gamme 80-100 CV des moteurs thermiques actuels).

Les premières ventes dans le cadre de préséries permettront de valider les technologies utilisées avant un déploiement à plus grande échelle.

Au-delà de cette présérie, il est envisagé à partir de 2022 la mise en place d’une offre de location de batteries afin de permettre aux utilisateurs de disposer de plusieurs packs de batteries pour favoriser la disponibilité des avions.

L’offre couvrira alors deux sources de revenus :

  • Vente de moteurs et de l'électronique associée aux constructeurs d'avions ;
  • Location de batteries et fourniture de services aux aéroclubs.

Les services proposés couvriront notamment la surveillance des systèmes de propulsion afin de favoriser la disponibilité des avions.

A partir de 2024, des produits plus puissants jusque 120kW (160 CV) permettront de couvrir des profils de mission différents et avec plus d’autonomie. Ces motorisations pourront alors présenter un certain niveau d’hybridation dont les choix techniques restent à effectuer (hybride électrique / thermique ou transition vers l’hydrogène).

A noter que l’évolution attendue du fait de l’arrivée de la propulsion électrique est à terme un renouvellement complet de la flotte mondiale. Ce renouvellement devrait être favorisé par l’âge actuel des avions (46 ans en moyenne aux États-Unis pour les avions monomoteurs à piston). En ne considérant que les avions de puissance inférieure à 160 CV, le renouvellement pourrait concerner 66000 appareils. Le marché est alors estimé à 1000 systèmes de propulsion par an sur cette cible première des avions école puis 3300 par an dès 2024 sur la base de produits plus puissants pour avions certifiés.

Le marché est actuellement tiré par le constructeur d’avion slovène Pipistrel qui industrialise des avions électriques depuis 2018 et a certifié son premier avion (le Velis Electro) en juin 2020.

 

Un plan de développement centré sur la mise en place de barrières

Les études de faisabilité moteur ont conduit à la réalisation d’un prototype moteur fonctionnel et industrialisable. Ce moteur a fait l'objet d'un brevet déposé en avril 2021.

Le projet se situe actuellement dans la phase de développement de la première version du système de propulsion complet pour avion école. Cette phase vise en particulier à réaliser les premiers essais en vol avant la fin 2021.

La phase suivante portera sur l’industrialisation du système de propulsion pour avion école et le lancement d'une nouvelle phase de développements portant notamment sur l'électronique de puissance.

NovPower souhaite par ailleurs mettre une priorité sur la mise en place de barrières. Des actions seront lancées dès 2021 en lien avec la certification du système de propulsion. L’objectif visé est d’avoir un premier système certifié à fin 2023.

 

Stratégie commerciale

La vente des produits auprès des constructeurs d’aéronef se fera en direct avec une cible première tournée vers l’Europe puis les États-Unis. Cette vente en direct se justifie par le nombre limité de constructeurs et par une volonté de maîtrise des relations commerciales.

Au préalable de ces ventes, des partenariats devront être signés avec les constructeurs d'avions afin de réaliser ensemble des études d’intégration des systèmes de propulsion électrique dans les aéronefs, puis les accompagner de manière proche et individualisée dans la réalisation de prototypes volants. Une assistance pourra également être apportée aux constructeurs en lien avec les démarches administratives de certification des aéronefs avec nouvelles motorisations.

Le déploiement commercial prévoit les phases et les zones géographiques prioritaires suivantes :

  • Phase de pré-industrialisation (présérie) : France principalement (2021-2022)
  • Phase de déploiement Europe : France, Italie, UK et République Tchèque (à partir de 2022)
  • Phase de déploiement monde : USA principalement (2025)
Le renouvellement des batteries se fera par contre en direct avec les aéroclubs dans le cadre du service après-vente.

La mission de signature de partenariats et les actions de lobbying seront menées par le président / fondateur de NovPower dans un premier temps. Il sera ensuite assisté d’un responsable commercial qui pourra l’accompagner afin de trouver d’autres marchés pour les produits développés.

La promotion des produits sera également assurée en s’appuyant sur les salons aéronautiques tels que ceux de Friedrichshafen (Allemagne), Le Bourget (France) ou Oshkosh (USA).

Il est prévu également de réaliser dès 2021 un démonstrateur volant afin de s’en servir comme vitrine et support de communication.

La distribution sera assurée dans un premier temps en direct par NovPower. La mise en place d’un réseau de distributeur pourra être envisagée dans une seconde étape.

 

Levée de fonds : besoin et utilisation

La présente levée de fonds porte sur 400k€ (hors financements bancaires complémentaires). Cette levée de fonds doit permettre d'effectuer les essais en vol et de réaliser les premières ventes dans le cadre de préséries.

Cette levée permettra également le renforcement de l’équipe Novpower avec l’objectif de passer à 6 personnes pour la fin 2021.

  

Ils nous soutiennent



“ L’aviation va progressivement migrer vers la propulsion électrique et l’aviation légère va servir de tremplin à cette transformation. Notre ambition : être à 5 ans l'équipementier européen référent en termes de systèmes de propulsion électrique avion ”


L'équipe

SCREEN4.jpg

> Bernard Riou : Président et fondateur
Ingénieur en aérotechnique, pilote privé avion et chef de projet certifié (PMI et IPMA niveau B) ; Expérience en management de projets complexes, acquise dans le secteur de l'industrie nucléaire en France et aux Etats-Unis.

> Janusz Rodziewicz : Ingénieur en génie électrique ; expérience acquise dans le domaine de l'électronique de puissance notamment au CERN.

> Yvan Collombet : Expérience professionnelle dans l'électronique embarquée (hardware et software), le contrôle-commande et l'instrumentation.

> Paul Gagneux (consultant) : expert en conception de batteries Li-ion


Riou BERNARD

Président

CV · Linked 


Étapes de développement

Mars 2018
Création de NovPower
Juin 2020
Signature d’un accord de transfert de technologie sur un logiciel développé et utilisé au CERN pour la surveillance des équipements. NovPower prévoit d’utiliser cette brique technologique pour la surveillance de ses systèmes de propulsion.
Septembre 2020
Réalisation des premiers essais moteur
Octobre 2020
Lettre d’intention d'un constructeur d’avion de collaborer avec NovPower pour la réalisation d’un démonstrateur volant.
Avril 2021
Dépot du brevet du moteur NovPower
Octobre 2021
Réalisation des premiers essais en vol
Novembre 2021
Première vente dans le cadre d'une présérie
Décembre 2022
Fin des développements de la version V2 du système
Décembre 2023
Certification du premier système de propulsion

Stratégie de sortie envisageable

  • Rachat par un fabriquant de moteurs thermiques avions
    (Ne garantit pas la liquidité de l'investissement)

Usages des fonds

Développement / Industrialisation (70%)
Marketing (15%)
Certification (10%)
Juridique / Propriété Intellectuelle (05%)

NOVPOWER met à disposition de WiSEED et de ses investisseurs toutes les informations pertinentes relatives aux axes de développement et à l'activité de la Société. NOVPOWER garantit la teneur des informations communiquées.
L'investissement dans ce projet comporte des risques de perte en capital et d'illiquidité. En savoir plus