VEPLUCHE : La boucle d’économie circulaire qui sauve les déchets organiques en créant un terreau écologique français ! Logistique 100% zéro-carbone.

VEPLUCHE

Startup · Environnement · Agritech
Paris 15 (75)

La boucle d’économie circulaire qui sauve les déchets organiques en créant un terreau écologique français ! Logistique 100% zéro-carbone.

Suivre et recevoir l’actualité du projet :

300 000 € recherchés


Collecte en cours

Clôture prévue fin novembre 2021


Opération réalisable à partir de 200 000 €
Instrument Actions
Frais facturés à l'entrée 0,9% de la souscription
Frais dédiés à la gestion 5% de la souscription
Frais facturés à la sortie 10% des plus-values
Défiscalisation  
Valorisation

  Connectez-vous
pour accéder aux détails de l'offre

Simulateur défiscalisation

  Connectez-vous

pour accéder à l'offre complète

442 personnes sont intéressées par ce projet

Philippe - WiSEEDer Maxime - WiSEEDer Rodolphe - WiSEEDer William - WiSEEDer Hervé - WiSEEDer Manuel - WiSEEDer Emmanuel - WiSEEDer Philippe - WiSEEDer Mathilde - WiSEEDer Gregory - WiSEEDer Ségolène - WiSEEDer Sophie - WiSEEDer Guillaume - WiSEEDer Cyril - WiSEEDer Etienne - WiSEEDer Clement - WiSEEDer Michel - WiSEEDer Michael - WiSEEDer Laurent - WiSEEDer Bertrand - WiSEEDer Sébastien - WiSEEDer Elise - WiSEEDer Bastien - WiSEEDer Brunette - WiSEEDer

Vépluche est une société d’économie circulaire qui a pour mission de sauver les déchets alimentaires et les déchets verts en les transformant en terreau écologique enrichi en compost.

Selon l'ONU, la lutte contre le gaspillage alimentaire fait partie du top 3 des grandes actions à mener pour réduire le changement climatique. Valoriser les biodéchets, c'est lutter directement contre le gaspillage alimentaire mondial.

 

Le contexte : on jette un trésor à la poubelle

Une minute pour tout comprendre avec le reportage sur Vépluche diffusé sur France 2

 

30% des poubelles contiennent un trésor inexploité : les déchets organiques ! Aujourd’hui, cette matière (qui a une vraie valeur agronomique) finit quasiment systématiquement incinérée ou enfouie. Dans les deux cas, c’est contre-productif au niveau environnemental et logistique !

Il existe pourtant une solution simple, pratiquée depuis la nuit des temps : le retour direct à la terre, pour nourrir les sols.

Le problème ? Valoriser les biodéchets nécessite une organisation logistique dense, et cela a un coût. Pour les professionnels, cela peut représenter plusieurs milliers d’euros par an... sans pour autant qu’ils ne voient ou ne touchent le résultat de ce qu’ils ont permis de recycler.

Depuis 2016, il existe pourtant la loi Grenelle, qui impose le tri et la valorisation des biodéchets. Mais cela ne concerne que les “gros” producteurs de biodéchets qui en génèrent plus de 10 tonnes par an (quantité produite lorsque l’on sert 200 repas par jour en moyenne). 

En 2019, une nouvelle loi française est passée : elle va rendre obligatoire le tri des biodéchets pour tout le monde en 2023 !

Or aucune solution concrète n’est prévue pour l’immense majorité des commerces urbains comme les restaurants, les fleuristes, les épiceries, alors que la demande des clients est forte, et que les budgets sont serrés.

 

Notre solution est une innovation dans l'économie circulaire

"85% des industriels considèrent l'économie circulaire comme une opportunité économique." (source : INEC)

Vépluche est une société complète, experte sur chaque segment de la chaîne (ou plutôt la boucle !) qui va de la collecte des biodéchets jusqu’à la production de compost et de terreau.

Nos boucles d’économie circulaire, opérées en cyclo-logistique électrique française, sont :

  • Biodéchets contre Légumes pour les professionnels de la restauration : collecte gratuite et compostage des déchets alimentaires en échange de la vente et de la livraison de fruits et légumes issus des circuits courts
  • Déchets verts contre Terreau pour les fleuristes : distribution du terreau écologique en B2B2C et service de collecte et de compostage des déchets verts

 

Nos métiers :

    • Collecte des déchets organiques
    • Compostage et valorisation en terreau
    • Achat et revente de fruits et légumes
    • Opération de notre cyclo-logistique

    Vépluche produit le premier terreau issu des biodéchets de restauration et de fleuristes, 100% fabriqué en France, écologique, et naturel. 

    Toucher du doigt le résultat de son geste de tri des biodéchets, ça change tout ! C'est le pouvoir du terreau Vépluche.

    81% des consommateurs prévoient d'acheter des produits plus responsables dans les 5 ans. (Source : INEC)

     

    La diversité de nos métiers et de nos segments de marché rend notre société très résiliente, ce qui s’est avéré particulièrement utile au cours de la crise que nous venons de passer.

    Nous maîtrisons de bout en bout le cœur de notre valeur ajoutée : la création du compost. Nous avons développé notre propre usine de compostage électro-mécanique. Elle est composée d’une dizaine de machines : deux composteurs électro-mécaniques, un broyeur-presseur issu de travaux de R&D, plusieurs convoyeurs, un tamiseur, un basculeur de bacs et une laveuse industrielle.

     

    ZOOM SUR LE COMPOSTAGE

    Tout comprendre sur le compostage électro-mécanique de Vépluche en moins de 5 minutes :

     

    ZOOM SUR LA CYCLO LOGISTIQUE

    Bon à savoir : le transport de marchandises en ville occupe une part importante du trafic, 10 à 20%, avec une occupation de la voirie d’environ 30% ! (Source : City logistics, a public/private comprehensive approach). Au niveau environnemental, le transport des marchandises en milieu urbain représente jusqu’à 50% des émissions de gaz à effet de serre. 

    Paris, comme d'autres grandes villes en France, a investi massivement pour développer la cyclo-logistique en ville : 350 millions d'€ d'ici 2024 pour finaliser des pistes cyclables dans toutes les rues.

    Les avantages de nos vélos super cargos Freegônes :

    • Ils empruntent les pistes cyclables = évitent le trafic = sont plus rapides que les utilitaires classiques
    • Ils sont capables de transporter 300 kg de marchandises
    • Zéro effort requis du pédaleur (100% électrique)
    • Excellente protection et sécurité pour le pédaleur
    • Autonomie de 60 km
    • Conçus et fabriqués en France

     

    Notre stratégie commerciale

    L’ADN du modèle économique de Vépluche est un service de collecte gratuite des biodéchets ou à un tarif très avantageux contre la vente de produits alimentaires et d’économie circulaire.

    Notre stratégie commerciale est d’offrir une solution gagnant-gagnant aux commerces urbains. Nous leur proposons ainsi de participer à un éco-système local.

    Nous nous adressons :

    • aux restaurants traditionnels
    • aux fleuristes
    • aux épiceries
    • à la restauration collective

    Aujourd’hui, nous sommes actifs à Paris, Lyon et Bordeaux. Nous prévoyons de nous développer dans les 10 premières grandes métropoles françaises d’ici 3 ans. 

    La boucle Déchets verts contre Terreau est opérationnelle à Paris, Lyon et Bordeaux.

    La boucle Biodéchets contre Légumes est opérationnelle sur une zone géographique plus petite car 100% à vélo super cargo : Boulogne-Billancourt, Issy-les-Moulineaux, Paris 15e et 16e. Nous tenons de manière générale à densifier notre activité et à mailler le territoire afin d’optimiser notre cyclo-logistique.

    Nos ambitions :

    • déployer nos solutions sur l’ensemble de Paris et sa première couronne

    • dupliquer notre modèle dans les 10 premières villes françaises

    Le business model de Vépluche consiste en une diversification des revenus. Il est composé de deux piliers :

    • la marge sur les fruits et légumes
    • la vente du terreau 

    Les autres sources de revenus sont la facturation de la collecte pour les restaurants collectifs et cantines dans le cas où elles s’approvisionnent peu ou pas en fruits et légumes chez Vépluche, et une éco-participation aux frais de matériel (location des contenants) et de lavage.

     

    ZOOM SUR NOTRE IMPACT ACTUEL

    Vépluche est un projet à impact : voici nos KPI actuels. Nous voulons faire x 3 en 2021 et x 10 en 2022, grâce à vous !

     

    Vépluche et WiSEED pour passer à l'étape supérieure

    Vépluche recherche au global 600K€ qui seront répartis ainsi : 300K€ (WiSEED), 300K€ (Family office RSE).

    1) UNE ADHÉSION FORTE À LA BOUCLE VÉPLUCHE : nous convertissons 20% du marché des restaurants et des fleuristes en moins de 6 mois, sur notre zone. A Paris, le potentiel est de 12 000 restaurants et 600 fleuristes. Nous voulons accélérer notre développement et convaincre 3000 commerces à Paris de valoriser leurs biodéchets avec nous.

    2) LA CYCLO LOGISTIQUE, L'AVENIR DE LA VILLE : Chaque jour, des milliers de camions sillonnent les rues des grandes villes de France. Vous entendez leur bruit depuis vos fenêtres. Vous les voyez freiner la circulation. Et vous ne le voyez pas, mais tout ce qu'ils récoltent va partir en incinération ou en enfouissement, générant toujours plus de gaz à effet de serre pour notre atmosphère.

     

    EN RÉSUMÉ :

    Développer Vépluche dans tout Paris permettra de :

  • retirer 5 000 passages de camions par an par ville en déployant une flotte de vélos super cargos
  • donner une seconde vie à 10 000 tonnes de déchets organiques sur 5 ans (et +)
  • produire 10 000 tonnes de terreau écologique qui vont nourrir nos sols
  • Comment ? En créant de multiples boucles d'économie circulaire avec les commerces des villes, afin que plus aucun déchet organique ne soit jeté à la poubelle. Et nous voulons faire cela avec la cyclo-logistique !

    Nous avons validé la preuve de concept en 2019 la 1e année auprès des restaurants. La 2e année, 2020, nous a d'un côté partiellement freinés, et d'autre part cela a été une formidable opportunité d'accélérer sur la production et la distribution de notre terreau. Nous avons donc affiné et renforcé notre modèle dans le but de le déployer pour notre 3e année à partir de 2021. Nous avons commencé ce processus en nous exportant à Lyon et à Bordeaux avec la boucle Déchets verts contre Terreau.

    Si nous levons des fonds aujourd'hui, c'est parce que nous sommes les témoins d'une demande forte et d'une tendance marché qui ne fait que croître avec les années. Nous avons envie de donner une nouvelle dimension à notre mission d'avoir un impact environnemental positif. Et nous voulons aller vite, car il n'y a pas de temps à perdre.

       

    L'urgence climatique n'est plus à démontrer. Si nous nous levons tous les matins, c'est dans le but de sauver encore et toujours plus de biodéchets de la poubelle. 

      

     

    A quoi vont servir les fonds ?

    Si vous nous faites l'honneur de votre confiance, votre investissement contribuera directement aux axes suivants :

    • 200K€ soit 35% des fonds seront investis dans 10 composteurs électromécaniques afin de tripler notre capacité actuelle de valorisation.

    • 100K€ soit 15% des fonds seront dédiés à la location de 15 vélos super cargos pour desservir tout Paris

    • 300K soit 50% des fonds seront consacrés au développement commercial et marketing et aux charges d’exploitation

    Les charges se concentrent dans l’achat de matières premières (fruits et légumes), la logistique, la production de terreau, l’exploitation de l’usine de compostage, et les frais fixes.

     

    Notre feuille de route pour les prochaines années

    Nous vous proposons de financer un modèle d'économie circulaire solide comme il en existe rarement. Notre feuille de route est claire : avec ce premier financement, nous voulons proposer notre solution aux 12 000 restaurants et les 600 fleuristes de Paris sur les 18 prochains mois (2021-2022), et si possible ouvrir de nouveaux marchés (hôtels, coiffeurs). En 2023, nous souhaitons dupliquer l'intégralité de notre modèle à Lyon, Toulouse et Marseille, sous forme de franchise. Nous souhaitons également ouvrir de nouveaux marchés (les particuliers en points d'apport volontaire). En 2024, nous poursuivrons notre croissance sur 10 grandes autres villes françaises.

    Les documents investisseurs sont disponibles dans l'onglet Les détails


    “ Arrêtons de gaspiller les déchets, ce sont des ressources ! Pour cela, nous créons un produit à forte valeur ajoutée, qui a une histoire pleine de sens : c'est le terreau enrichi en compost. Voilà notre économie circulaire ! ”


    L'équipe

    vepluche-photo-equipe-2000X1333.jpg

    Clara est la cofondatrice et présidente de Vépluche. Après avoir terminé son cursus à SciencesPo, elle se lance dans l’entrepreneuriat social en créant Vépluche. Ses missions principales, en plus de diriger la société, sont le marketing, la communication, l’approvisionnement, et les RH. C'est une dirigeante pleine d’énergie et portée par la vocation de générer un impact environnemental positif.

    Manuel est un serial entrepreneur expérimenté qui a fondé plusieurs sociétés dont une cotée en bourse. Il a créé le fonds Quinta Investments spécialisé dans l’économie circulaire. Manuel est cofondateur et directeur général et commercial. Clara et Manuel ont un excellent relationnel et une forte complémentarité. Ce duo atypique sort du paysage entrepreneurial traditionnel !

    Le management est constitué de personnes dynamiques, qualifiées et passionnées : ingénieurs agronomes, commerciaux, logisticiens...


    Clara DUCHALET

    Co-fondatrice & Présidente

    CV · Linked 

    Manuel ZEBEIDA

    Co-fondateur & Directeur Général

    CV · Linked 


    L'analyse de WiSEED

    Les bonnes raisons d'investir dans VEPLUCHE

    VEPLUCHE est une société d’économie circulaire qui a pour mission de récupérer les déchets alimentaires et les déchets verts, des restaurants et fleuristes, afin de les transformer en terreau écologique enrichi en compost.

    La société propose ainsi une innovation de service et une innovation de modèle économique grâce aux synergies créées par son modèle circulaire. Les clients bénéficient donc d’une collecte gratuite et écologique de leurs biodéchets, et de la livraison de fruits et légumes ou de terreau.

    VEPLUCHE a su tisser un réseau important de partenaires avec plus de 50 restaurants et près de 200 fleuristes qui leurs font confiance. La vision de VEPLUCHE est de massifier les petits gisements et de devenir une référence dans la collecte de biodéchets.

    Dans le cadre de la levée de fonds en cours, VEPLUCHE a déjà sécurisé 300.000€ auprès d’un Family Office qui co-investira aux côtés de WiSEED.


    Le point de progrès

    - Risque que les collectivités proposent elles-mêmes ce service de collecte de biodéchets ;
    - Déploiement sur d'autres villes et pays ;
    - Défi logistique en termes de ressources humaines.


    Concurrents

    Les Alchimistes (national)  Moulinot Compost et Biogaz  Les Détritivores (Bordeaux)  La Tricyclerie (Nantes) 


    Éléments différenciants

    - Collecte des déchets gratuite ;
    - Double boucle vertueuse faisant de chaque déplacement un modèle durable ;
    - Le terreau produit est 100% français ;
    - Qualité du compost et du terreau produits par VEPLUCHE ;
    - Présence locale chez les fleuristes et restaurateurs.

    Étapes de développement

    2019
    Validation de la preuve de concept (Boulogne-Billancourt)
    2020
    Déploiement sur Paris Ouest + 1e production du terreau écologique
    2021
    Création du réseau de distribution de terreau (200 fleuristes) + déploiement à Lyon et à Bordeaux
    2022
    Déploiement sur tout Paris
    2023
    Consolidation Paris + 3-5 villes (Toulouse, Marseille, Nice…)
    2024
    Test à l'international (capitales européennes)

    Stratégie de sortie envisageable

    • Cession ou fusion industrielle.
      (Ne garantit pas la liquidité de l'investissement)

    Usages des fonds

    Achat de composteurs électro-mécaniques (35%)
    Location de vélos super cargos Freegônes (15%)
    Frais d'exploitation commerciale (embauches de commerciaux, d'opérateurs terrain, opérations marketing, loyers...) (40%)
    BFR (10%)

    VEPLUCHE met à disposition de WiSEED et de ses investisseurs toutes les informations pertinentes relatives aux axes de développement et à l'activité de la Société. VEPLUCHE garantit la teneur des informations communiquées.
    L'investissement dans ce projet comporte des risques de perte en capital et d'illiquidité. En savoir plus