GAZ DE FERME

NouvelleImageCOUV1.png
Startup / PME
Transition énergétique
Technologie innovante brevetée de séparation, purification et valorisation du biogaz en biométhane et bioCO2 !
725 Intéressés
Investir
Montant recherché
400 000 €
Frais d'entrée
0.9%
Frais de gestion
5%
Frais de sortie
10%
Réalisable à partir de
200 000 €
Instrument
Actions
Défiscalisation
Valorisation
le projet
les détails
questions
256
news
19
témoignages
24

Gaz de Ferme, c'est une nouvelle approche, autour d’une technologie brevetée qui valorise le Biogaz et permet de répondre à de nombreux objectifs :

  • Diminuer les émissions de Gaz à effet de serre
  • Multiplier par 100 la production de gaz vert d’ici 2030
  • Permettre à l'agriculture de se passer des hydrocarbures fossiles
  • Ne plus importer de gaz ou de pétrole
  • Vivre à la campagne sans dépendre du gasoil, du sans-plomb, du propane ou du fuel

et surtout... ne plus impacter le climat à chaque fois que l'on boit une bière pression !

L’offre proposée par Gaz de Ferme est avant tout : un système de production décentralisé, des circuits courts de distribution et l’économie circulaire en zone rurale.

Découvrez Gaz de Ferme en détails et accompagnez le développement d’une production de Biogaz sur l’ensemble du territoire français.

                                            

GAZ DE FERME a développé un Carboséparateur efficace, fiable et adapté à toutes les tailles de gisement

  • Efficacité

Le biogaz est un mélange dont la valorisation est difficile du fait de l’action antagoniste de ses deux principaux composants : le méthane (CH4) pour 60% et le dioxyde de carbone (CO2) pour 40%.

Notre technologie permet la séparation efficace de ces deux composés, sans aucune perte ni gaspillage. Alimenté en biogaz brut, le Carboséparateur isole chacune des deux fractions et les restitue en totalité, séparément, à un haut degré de pureté.

Le procédé permet d’obtenir ainsi deux produits à forte valeur ajoutée, valorisables séparément.

  • Zéro émission

Aujourd’hui, les gisements de biogaz génèrent en moyenne 40% d’émission directe de GES à l’atmosphère ! C’est une grosse hypothèque qui pèse sur la pérennité de la filière.

Nous nous sommes attaqués à ce problème de façon radicale. Grâce à notre procédé de Carboséparation, nous garantissons que la totalité du carbone traité est captée et valorisée. Il n’y a plus aucun rejet direct à l’atmosphère.

Cette révolution du bilan carbone du biogaz replace le biogaz parmi les solutions de pointe face au dérèglement climatique.

  • Plus de valeur ajoutée

Plus de 95% des gisements de biogaz exploités à ce jour ne bénéficient pas d’un traitement du biogaz performant. Cela limite fortement la valeur ajoutée par m3 de biogaz produit.

La production de biométhane permise par le Carboséparateur rentabilise les gisements de biogaz en leur ouvrant l’accès à des débouchés plus rentables et moins hasardeux que l’électricité ou la chaleur : carburant, combustible, injection.

La production de dioxyde de carbone complète cette valorisation et diversifie encore les débouchés : agroalimentaire, loisirs, sécurité, éco-industries...

En revalorisant significativement le m3 de biogaz, le Carboséparateur donne un second souffle aux usines existantes et suscite l’émergence de nouveaux gisements.

  • Adapté à toutes les tailles de gisement

Entre un élevage familial et une usine, les flux de production de biogaz à traiter varient fortement. A ce jour, il est difficile de trouver une solution de traitement qui s’adapte à ces variations.

Notre Carboséparateur a été pensé de façon modulaire, afin de répondre à la diversité des configurations sur le terrain. La règle d’or : notre technologie s’adapte à la taille du gisement, et pas l’inverse !

D’un côté, le module unitaire, compact et économe, permet de rentabiliser les petits gisements pour des flux même très modestes (dès 10 Nm3/h). D’un autre côté, plusieurs modules installés en dérivation permettent de traiter un flux important et d’équiper des gisements importants.

De plus, l'appareil adapte automatiquement son temps de fonctionnement quotidien au volume de biogaz à traiter. Il épouse ainsi les fluctuations saisonnières ou les cycles discontinus.

  • Sobriété

Notre technologie n’utilise aucun intrant chimique et n’a recours à aucun consommable. Elle emploie simplement un volume limité d’eau, qui est régénéré en permanence par le procédé lui-même.

La consommation électrique de l’ensemble a été réduite pour améliorer l’efficacité énergétique du procédé. Le corps de la machine est composé de matériaux ayant une longue durée de vie (acier inox).

  • Fiabilité et confiance

Il ne suffit pas de produire une machine performante, il faut s’assurer de sa bonne exploitation dans la durée. La solitude technique des exploitants sur les gisements de biogaz est un frein au déploiement de la filière, en particulier auprès des agriculteurs.

Pour répondre à ce défi, Gaz De Ferme assure systématiquement l’exploitation et la maintenance de ses appareils. Nous sécurisons nos installations et rétablissons la confiance avec les propriétaires des gisements en offrant un service complet d’exploitation dans le long terme.

  • Intégration aux fermes équipées en cogénération biogaz

95% des sites produisant du biogaz le transforment en électricité sans épuration. Notre solution modulaire s'intègre sur ces sites. Elle permet de diriger une partie du biogaz vers un module de Carboséparateur et de produire du carburant ou du combustible. La majorité du biogaz continue d'être dirigée vers la production d'électricité. Ainsi, les débouchés sont diversifiés, la rentabilité du gisement augmentée sans remettre en cause l'investissement historique.

                                            

Les éléments différenciants du Carboséparateur développé par GAZ DE FERME

Notre Carboséparateur vise d'abord à combler un vide encore hyper-majoritaire. En effet 95% des sites produisant du biogaz sont tournés vers la cogénération d'électricité et ne bénéficient pas d'un traitement permettant la production de biométhane. Ils ont besoin du Carboséparateur pour se diversifier dans la production de carburant ou de combustible.

Ensuite, face aux solutions concurrentes de traitement qui équipent depuis quelques années de plus en plus de gisements de biogaz, le Carboséparateur présente des atouts distinctifs :

  • techniquement, en utilisant le lavage à l'eau qui ne nécessite ni intrants chimiques (lavage aux amines...) ni consommables ( membranes de filtration),
  • c'est une solution MADE IN FRANCE que nous avons développée nous-mêmes, face à plusieurs concurrents installateurs de technologies développées à l'extérieur (ex : membranes Sepuran fabriquées par l'allemand Evonik, procédé canadien Xebec...)
  • notre procédé modulaire est adapté aux gisements de toute taille même petits par ses faibles consommations énergétique et encombrement (contrairement à la cryo-séparation par exemple...)

Les débouchés pour les gaz biosourcés 

  • Bio-méthane : le choix plutôt que la contrainte

L'injection de bio-méthane sur les réseaux de gaz est aujourd'hui réservée aux usines de méthanisation : 50 à 100 k€ de frais fixes par an !

Notre approche modulaire permet de rentabiliser des gisements plus modestes via la fourniture de carburant et de combustible. Nous accompagnons ainsi un changement de monde en cours qui voit le renchérissement significatif et inéluctable des hydrocarbures fossiles. C'est une approche pionnière vers la décentralisation du carburant.

Face aux véhicules électriques, le bio-méthane carburant utilise la motorisation GNV (Gaz Naturel Véhicule) qui est au point depuis des décennies et ne nécessite pas de batteries... Il fonctionne pour les véhicules légers, les utilitaires et les engins techniques ou agricoles. Nous accompagnons le développement du tracteur GNV, dont le MADE IN FRANCE New Holland disponible depuis deux ans... L'agriculture sans gasoil est désormais possible!

Le bio-méthane fournit un combustible de qualité équivalente au gaz de ville pour les zones rurales qui dépendent entièrement du propane et au butane. Il assure la maîtrise de l'approvisionnement et du prix face au gaz importés onéreux et soumis aux aléas géostratégiques (Russie, Algérie...) ou simplement distants (Norvège).

Enfin, la production d 'électricité à partir de bio-méthane est possible. Elle se fait au moyen de générateurs standards "gaz naturel" . Ce sont des appareils plus courants que les co-générateurs biogaz, avec un choix de gabarits et un rapport capacité / prix intéressant.  Le bio-méthane étant un combustible deux fois plus dense que le biogaz, l'efficience par m3 ou par heure de fonctionnement est supérieure à celle d'un moteur brûlant du biogaz. Le moteur brûlant un combustible pur s'use moins rapidement.

  • Bio-dioxyde de carbone : premiers sur le CO2 bio !

Le CO2 conditionné en cartouches, en bouteilles ou en cuve connaît de longue date des valorisations nombreuses dans l'agroalimentaire, les loisirs, la sécurité, l'industrie... Distribué par un oligopole (Air Liquide, Lindë...) peu intéressé par les marchés de détail, il est accessible à de nouveaux opérateurs. Les débouchés sont divers, et de nombreux débouchés verts vont porter le secteur dans les 30 ans à venir (chimie verte, biotechnologies).

Aujourd'hui, la production de co2  biosourcé existe mais elle est très minoritaire face à une majorité de CO2 pétrosourcé ou issu d'industries pétrodépendantes. Surtout, aucun acteur ne propose à date de CO2 garanti 100% biosourcé et mis en valeur comme tel. Le poids des bouteilles est une difficulté récurrente pour les usagers.

Nous avons choisi de créer une gamme de CO2 garanti 100% biosourcé, bioprocédé et local. Nous avons souhaité nous démarquer et rester à la pointe de l'innovation en le proposant dans des bouteilles 2 fois plus légères que la concurrence en acier. Nous sommes également parmi les premiers à avoir soigné l'esthétique et à utiliser les bouteilles comme véhicule marketing.

Ensemble, contenu et contenant vertueux et innovants constituent Violette, Le Carbone des Champs.

                                            

Les marchés ciblés par GAZ DE FERME

Le marché des gisements de biogaz : ouvrir aux "petits", rendre les "gros" plus efficaces

Le Carboséparateur s'adresse à tous les gisements de biogaz, quelle que soit leur taille ou leur origine (agricole, agroalimentaire, industrielle, collectivité...).

Notre approche technico-économique renforce considérablement la rentabilité de chaque m3 de biogaz. Nous apportons ainsi une double rupture sur le marché de la méthanisation :

  • en ouvrant un segment du marché complètement vierge , celui des "petits" gisements, car nous permettons d'atteindre l'équilibre économique pour des volumes nettement inférieurs à ceux requis aujourd'hui,
  • en améliorant significativement la rentabilité des gisements plus  importants, car nous leur ouvrons des débouchés plus rémunérateurs grâce au bio-méthane pur à 95%.

***************************************************************

  • Le seuil de rentabilité Gaz de Ferme

*********************************************************

  •  Le besoin en carboséparateur

*********************************************************

  • Le marché du bio-méthane

*********************************************************

  • Le marché du bio-dioxyde de carbone

Levée de fonds : pourquoi investir et soutenir GAZ DE FERME ?

Nous avons besoin d'augmenter les fonds propres de l'entreprise pour financer 3 objectifs  :

  • Mise en production du Carboséparateur ;
  • Accélération commerciale pour le CO2 bio en bouteille ;
  • Renforcement de l'équipe et de la structure.

La mise en production en série du Carboséparateur passe par le financement des premiers appareils (pré-série, site vitrine à équiper à l'été 2022...). Nous devons poursuivre l'équipement de notre atelier. Nous devons aussi mener à bien les démarches pour acquérir les signes de qualité (certifications, normes, labels) qui vont crédibiliser notre offre.

Dans un contexte de lutte contre le dérèglement climatique et face à une dépendance aux importations et aux énergies fossiles de moins en moins tenable, le bio-méthane et le bio-dioxyde de carbone issus de nos Carboséparateurs apparaissent comme une évidence et une part incontournable de la transformation de l'économie.

Pour atteindre les objectifs de réduction drastique des émissions de GES & pour assurer l'avenir d'une agriculture de qualité, il est indispensable de mobiliser à plein le biogaz rural.

Pour libérer le potentiel du biogaz rural, il faut un déclic qui ouvre ce débouché aux exploitations de toutes tailles et garantisse un bilan carbone optimal pour la filière.

Les solutions développées par Gaz De Ferme l'ont été dans ce but. Nous sommes convaincus qu'il est plus rapide d'adapter le biogaz aux exploitations agricoles telles qu'elles sont dans leur diversité, plutôt que de forcer une industrialisation de l'agriculture qui ne passe pas.

L'urgence est là, collective. Nous devons déployer ces solutions rapidement et amplement. Nous avons tout préparé, il ne manque plus que le capital nécessaire à la mise en production.

Nous mettons cet enjeu entre vos mains. A vous de jouer !

                                             

On parle de nous !

  • La France Agricole, Mars 2022 : https://www.lafranceagricole.fr/tracteur-et-materiel/une-technique-simple-et-econome-pour-traiter-le-biogaz-1,2,900645076.html 
  • PresseLib, Septembre 2021 : https://presselib.com/article/gaz-de-ferme-bio-source-pyrenees-territoire-innovations-bearn-bigorre 
  • Innopy, Mars 2021 : https://www.innopy.fr/actualites/gaz-de-ferme-une-equipe-solidaire 
  • PresseLib, Novembre 2020 : https://presselib.com/article/depuis-vic-en-bigorre-la-societe-valorise-les-dechets-agricoles-en-energies-vertes-un-projet-100-rural-developpe-par-une-equipe-dingenieurs-et-dagriculteurs-passionnes 
  • Initiative-france, Mars 2020 : https://www.initiative-france.fr/espace-info/categorie-portraits/124-gaz-de-ferme-explore-l-avenir-de-l-energie-dans-les-bioressources.html 
  • La Dépêche du Midi, Février 2018 : https://www.ladepeche.fr/article/2018/02/22/2747313-gaz-de-ferme-votre-gdf-de-demain.html 

Médias

La vision de l'entreprise

"Le modèle technico-économique du biogaz doit s'adapter aux fermes. Pas l'inverse. La production de gaz vert ne décollera pas sans mobiliser les gisements de toutes tailles. Nous apportons la rentabilité & la technicité nécessaires à ce déclic."

L'équipe GAZ DE FERME

IMG_2007.JPG

La société a été créée par trois cofondateurs qui ont construit le projet avec obstination depuis leur rencontre en 2012.

Romain est spécialiste des technologies vertes en zone rurale. Il assure désormais la direction opérationnelle de l’entreprise dans cette phase d’amorçage.

Il est appuyé par deux associés expérimentés :
- Pierre qui est exploitant agricole depuis 1981 et spécialiste du biogaz à la ferme depuis 2001,
- Robert qui est maire d'une commune avec une expérience de 40 ans comme entrepreneur et responsable public en zone rurale.

Depuis 2019, 3 salariés ont été recrutés pour finaliser le développement technique du Carboséparateur :
- Coline, ingénieure procédés et environnement.
- Oriane, ingénieure électricité, automatisme et instrumentation.
- Eric, fort de 40 ans d’expérience dans les travaux et la tuyauterie.

En 2022, pour réussir l'amorçage de l'activité, l'équipe doit s'élargir à des compétences commerciales, administratives, de communication et de production.

Screenshot_1.png
Romain CASADEBAIG
Direction générale

Impact de l'entreprise

Scoring ESG

Ce score donné par WiSEED permet de mesurer la performance extra financière du projet. Il prend en compte son impact environnemental, social et qualifie son mode de gouvernance En savoir plus.

L'analyse de WiSEED

Les bonnes raisons d'investir dans GAZ DE FERME

GAZ DE FERME propose une technologie innovante de séparation du biogaz issu des unités de méthanisation en biométhane et en bio-CO2. Ce biogaz local et renouvelable fait donc partie d’un cycle qui n’entraîne pas d’accumulation de gaz à effet de serre dans l’atmosphère.

GAZ DE FERME se distingue par une offre circulaire permettant l’autonomie énergétique des exploitations agricoles. Le modèle de GAZ DE FERME est basé sur une distribution locale de CO2 dans des zones éloignées des sources conventionnelles pour lesquelles le coût de transport est élevé.
La fourniture locale de CO2 est donc le facteur clé de succès afin de mutualiser des coûts et leur octroie une forte barrière à l’entrée. Ce marché de proximité fait donc la force de GAZ DE FERME.

GAZ DE FERME dispose d’un site dédié aux essais et au développement technologique. Les prototypes sont déjà éprouvés en conditions réelles du marché adressé. Le développement se mène actuellement sur une ferme en fonctionnement exercice.

Les points de progrès

- Besoin en fonds de roulement (BFR) important ;
- Les intrants et les fermes prospectées doivent être disponibles sur la durée afin de créer une filière rentable et pérenne ;
- Accompagnement par un réseau spécialisé (en cours) ;
- Accroissement de l’équipe commerciale (en cours).

Concurrents

Air Liquide
Suez
Messer
Organix

Éléments différenciants

- Propose une solution sans transport de matières ;
- Capacité à équilibrer de petits projets individuels (gisements de toutes tailles) ;
- Coût d’investissements réduit (offre abonnement) ;
- Lien entre les différents acteurs ;
- Mise à disposition gratuite de l’unité d’épuration ;
- Autofourniture biométhane garantie au propriétaire ;
- Bouteilles CO2 vert en bouteilles légères (-50% de poids).

Etapes de développement

Délivrance d'un brevet européen

Phase test distribution de gaz bio en bouteille

Levée de fonds - 1er tour

Lancement commercial gaz bouteille & livraison 1er Carboséparateur

Mise en production du Carboséparateur & Accélération ventes gaz bouteille

Levée de fonds - 2ème tour

Déploiement France

Internationalisation

Stratégie de sortie envisageable

Vente d'actions au prochain tour de table. Rachat par un industriel. Pérenniser la présence au capital pour une période supplémentaire.

(ne garantit pas la liquidité de l'investissement)

Usages des fonds

Ils sont aussi ici

GAZ DE FERME met à disposition de WiSEED et de ses investisseurs toutes les informations pertinentes relatives aux axes de développement et à l’activité de la Société. GAZ DE FERME garantit la teneur des informations communiquées. L’investissement dans ce projet comporte des risques de perte en capital et d’illiquidité.

Facteurs de risques *

WiSEED recommande aux épargnants d’appliquer des règles de vigilance avant tout investissement : l’investissement en Actions dans des projets du secteur Transition énergétique comporte des risques de perte totale ou partielle du montant investi, risque d’illiquidité et de risque opérationnel du projet pouvant entrainer une rentabilité moindre que prévu. N’investissez pas dans ce que vous ne comprenez pas parfaitement et rappelez-vous que plus le taux est élevé, plus le risque de perte en capital ou d’impayé des intérêts est important.

En savoir plus.
Investir

Collecte en cours

Clôture prévue début Octobre 2022

Partager ce projet

Intention d'investissement

Je souhaite investir : 100 € *