EARTHWAKE

PHOTO DE COUVERTURE WISEED.png
Startup / PME
Transition énergétique
Earthwake a développé une solution concrète de dépollution autour de la technique de la pyrolyse, la Chrysalis®.
529 Intéressés
Investir
Montant recherché
500 000 €
Frais d'entrée
0.9%
Frais de gestion
5%
Frais de sortie
10%
Réalisable à partir de
300 000 €
Instrument
Actions
Défiscalisation
Valorisation
le projet
les détails
questions
78
news
3
témoignages
27

Contexte et problématique 

Dans le cadre de leurs précédentes missions humanitaires, Samuel Le Bihan, acteur français engagé, et François Danel, ancien directeur d'Action Contre La Faim, ont été confrontés aux ravages de la pollution plastique dans les pays en développement. Face à cette urgence, ils ont créé en 2014 l’association Earthwake et se sont associés à Christofer Costes, l’inventeur d’un équipement de pyrolyse des déchets plastiques : la Chrysalis. 

La Chrysalis est un équipement de pyrolyse capable de transformer les déchets plastiques en énergie.

Grâce à cette technologie, Earthwake est parvenu à faire du déchet plastique une source d’énergie directement valorisable. A la suite d'un projet pilote mené dans la communauté de communes Alpes d’Azur permettant de passer la phase de « Proof of concept », Earthwake a ressenti le besoin d’opérer le passage à l’échelle de l’équipement. C’est ainsi qu’Earthwake Entreprise a été créée en avril 2020 pour accélérer son développement industriel et technologique. Désormais, Earthwake Entreprise commercialise un équipement, appelé V300, capable de valoriser 300 kg de déchets plastiques en polyéthylène et polypropylène en carburant (65% de diesel, 15% d’essence, 15% de gaz, 5% de résidus carbonés) par jour.

La solution développée par Earthwake permet de traiter le double enjeu des déchets plastiques et de l'accès à l'énergie sur site isolé. 

                                                         

Innovation et différentiation

L’invention de la Chrysalis réside dans l’amélioration et l’adaptation d’un procédé technologique déjà existant : la pyrolyse. Notre innovation vise à proposer un équipement de pyrolyse unique avec ses propres atouts concurrentiels. En effet, la Chrysalis s’est constituée au travers d’un condensé novateur de savoir-faire technique qui dispose de quatre atouts concurrentiels :

  • La mobilité : La Chrysalis se présente sous la forme d’une unité de production mobile facilement et rapidement installable dans les zones reculées. Elle est composée de quatre conteneurs qui possèdent leur propre procédé technologique mais qui fonctionnent de manière interconnectée.  
  • L’autonomie : L’Unité de Production Chrysalis a la particularité d’être autosuffisante en énergie de chauffe. En effet, le gaz produit par la combustion du plastique est directement valorisé dans la machine en circuit fermé afin qu’il alimente en continu le réacteur. 
  • Le rendement : La Chrysalis peut actuellement valoriser 300 kilos de déchets plastiques par jour pour un rendement équivalent à 300 litres de carburant directement exploitable (245 litres de diesel et 55 litres d’essence).
  • L'écologie : La Chrysalis est une solution permettant d’éviter le recours à l’enfouissement ou l’incinération qui sont aujourd’hui les modes de traitement des déchets plastiques privilégiés mais qui sont pourtant ceux qui ont le plus d’impacts sur la planète. En recyclant les déchets plastiques, nous apportons une solution complémentaire au recyclage mécanique. Notre innovation est par ailleurs entièrement fabriquée et assemblée en France. Enfin, nous avons réalisé une analyse de cycle de vie qui démontre que rapport à un scénario d’extraction fossile du carburant, la production de carburant de plastique via notre équipement émet jusqu’à 75% de gaz à effet de serre de moins.

                                                         

La Chrysalis est logée au sein de quatre conteneurs :

  • Conteneur 1 : Unité de Broyage - Brevet déposé sur le dispositif d’alimentation en continu du réacteur de la pyrolyse.
  • Conteneur 2 : Centre de la réaction pyrolyse et local de commande - Brevet déposé sur la montée des vapeurs de plastiques dans la colonne de distillation et qui se répartissent en plusieurs sous-produits.
  • Conteneur 3 : Stockage intermédiaire
  • Conteneur 4 : Stabilisation de l’output - Brevet déposé sur le dispositif et procédé de stabilisation du carburant.

En 2021, l’acquisition d’un site de production et l’élaboration de la tête de série nous ont permis d’atteindre le niveau de maturité technologique TRL 7. La commercialisation sera lancée au cours du second semestre 2022, à la suite du marquage CE, pour un prix de 400 000€ HT.

                                                         

Stratégie commerciale

Earthwake a identifié 5 cas d'usage dont 3 ont déjà fait l'objet d'une vente : 

  • Les communautés de communes de France Métropolitaine qui doivent trouver de nouvelles solutions de recyclage des déchets plastiques non recyclables mécaniquement pour être notamment en conformité avec la loi du 17 août 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte qui impose, d’ici à 2025, la réduction de moitié de la mise en décharge des déchets valorisables par rapport à 2010.
  • Les entreprises industrielles françaises du BTP et de l’agroalimentaire : grandes consommatrices de plastiques et souvent confrontées au stockage et aux questions logistiques d’évacuation des déchets, elles bénéficieraient d’une solution de proximité, en partenariat avec le tissu industriel local si nécessaire, afin de favoriser une économie circulaire avec l’utilisation du diesel de plastique pour les besoins internes.
  • Les pays en développement, par l’intermédiaire de bailleurs de fonds internationaux, de gouvernements ou d’ONG, qui sont confrontés à la fois à un manque d’infrastructures de gestion des déchets et à des difficultés d’accès à l’énergie.
  • Les territoires insulaires, exportateurs de déchets plastiques pour leur recyclage et souvent dépendants de l’importation des hydrocarbures pour leur approvisionnement en énergie.
  • Les départements RSE des multinationales implantées dans des pays en développement. À l’instar des multinationales du secteur des hydrocarbures ou des gros consommateurs de plastique, la tendance est actuellement aux verdissements des activités, et à l’étude de l’impact environnemental au sein des entreprises. Celles-ci ont à cœur d’être considérées comme engagées sur ces enjeux par les acteurs locaux et par l’opinion publique.

Marché 

Le plastique n'a jamais été aussi décrié pour son impact sur l'environnement, pourtant la production de matières plastiques ne cesse de croître. L'industrialisation et l'urbanisation rapides dans les pays émergents tels que la Chine, l'Inde, le Brésil, la Russie et le Mexique ont contribué à l'augmentation de la production de déchets municipaux. Selon les estimations de la Banque Mondiale, la quantité d'ordures produite actuellement devrait être multipliée par trois d'ici 2100.

                                                         

Levée de fonds : besoin et utilisation des fonds

En 2021, Earthwake a déjà sécurisé des premiers clients permettant d’enregistrer 300K€ d’acomptes. Le CA 2022, construit sur les commandes en cours et le « pipe » commercial, dépassera le 1M€. A horizon 5 ans, Earthwake prévoit d’approcher 45M€ de CA et son EBITDA devrait dépasser les 12M€. 

 

Earthwake lève 1 M€ au T2 2022 afin de :   
  • lancer la petite série de la Chrysalis V300 pour honorer les premières commandes et financer le développement de la tête de série de la Chrysalis V900 ; 
  • se doter d’un outil de production permettant de répondre à la forte demande ; 
  • constituer une équipe commerciale B2B et mettre en place un middle management. 
Cette opération est une opportunité unique de contribuer à une innovation de rupture dans le domaine de la transformation des déchets plastiques et de promouvoir l’accès à une énergie durable.  

Médias

La vision de l'entreprise

"Dépolluer la planète de ses déchets plastiques et créer une source d’énergie circulaire "

L'équipe EARTHWAKE

Capture d’écran 2022-04-25 à 14.34.30.png

- Samuel Le Bihan est Président. Il définit la vision stratégique de l’entreprise, veille à la communication stratégique du projet et participe à la vente des équipements.
- François Danel est Directeur Général. Il est en charge de la supervision des équipes et de la coordination des équipes transverses, R&D et industrielles. Il assure le suivi budgétaire et la coordination avec l’éco-système d’experts.
- Christofer Costes est Responsable R&D et inventeur de la Chrysalis. Il développe les innovations à échelle réduite avant de les faire passer à l'échelle. Il met en place et conduit les outils de tests.
- Stéphane Pad est Responsable du développement industriel. Il met en œuvre le plan de réalisation des innovations, pilote les lots du projet, identifie les fournisseurs et gère les coûts/délais de ces derniers.
- Gilles Besson est Dessinateur méthode. Il suit la fabrication et les chantiers, réalise les achats, contrôle les pièces, réalise les plans d’ensemble et de détail.

Sans titre2.jpg
François DANEL
Directeur Général
Sans titre1.png
Samuel LE BIHAN
Président

L'analyse de WiSEED

Les bonnes raisons d'investir dans EARTHWAKE

EARTHWAKE a été créée en 2020 afin de poursuivre l’activité de l’association du même nom. La société s’est construite autour de dirigeants engagés prônant de fortes valeurs environnementales. Ils ont ainsi développés une technologie innovante permettant de valoriser le plastique en carburant et qui adresse un marché en pleine croissance répondant à un besoin important.

La solution développée par EARTHWAKE est déployable et déplaçable facilement pour atteindre des zones reculées. La société a validé avec succès ses premières preuves de concept commerciales à la suite de l’installation de plusieurs démonstrateurs à Puget-Théniers et par la mise en place d’une opération pilote.

La société a sécurisé son pipe commercial 2022 avec un chiffre d’affaires signé de près de 900k€ auprès de 3 clients.

Les points de progrès

- Projet capitalistique nécessitant plusieurs levées pour poursuivre son développement ;
- Besoin d’un profil commercial (en cours de recrutement) ;
- Investissement important pour les clients dû au prix élevé de la machine ;
- Pas encore de marquage CE.

Concurrents

Les solutions de recyclage mécanique
Les centres de recyclage chimique ”fixes”
Les vendeurs d’unités mobiles de recyclage chimique
Biofabrik
Scarabtech

Éléments différenciants

- Rendement plus important ;
- ROI estimé à 5 ans ;
- Autonome en énergie ;
- Solution mobile logée dans conteneurs ;
- Eco-conception et parfaite maîtrise de l’ACV (Analyse Cycle de Vie) ;
- Prix de vente plus faible vs concurrents.

Etapes de développement

Certifier et mettre sur le marché le seul équipement de pyrolyse mobile, autonome en énergie et produisant une énergie directement exploitable 

Acteur industriel reconnu pour son innovation dans la pyrolyse mobile

Industriel engagé et reconnu pour la performance économique et sociétale de sa technologie

Leader mondial de la vente d’unités mobiles de transformation de déchets plastiques en énergie renouvelée

Stratégie de sortie envisageable

Le rapprochement avec un industriel ou un major de l’énergie semble être le plus probable. Des acteurs financiers pourraient aussi faire la liquidité et le TRI des investisseurs.

(ne garantit pas la liquidité de l'investissement)

Usages des fonds

Ils sont aussi ici

EARTHWAKE met à disposition de WiSEED et de ses investisseurs toutes les informations pertinentes relatives aux axes de développement et à l’activité de la Société. EARTHWAKE garantit la teneur des informations communiquées. L’investissement dans ce projet comporte des risques de perte en capital et d’illiquidité.

Facteurs de risques *

WiSEED recommande aux épargnants d’appliquer des règles de vigilance avant tout investissement : l’investissement en Actions dans des projets du secteur Transition énergétique comporte des risques de perte totale ou partielle du montant investi, risque d’illiquidité et de risque opérationnel du projet pouvant entrainer une rentabilité moindre que prévu. N’investissez pas dans ce que vous ne comprenez pas parfaitement et rappelez-vous que plus le taux est élevé, plus le risque de perte en capital ou d’impayé des intérêts est important.

En savoir plus.
Investir

Collecte en cours

Clôture prévue fin Octobre 2022

Partager ce projet

Intention d'investissement

Je souhaite investir : 100 € *