Image de couverture - fiche projet (4).png

LEAKMITED

Startup / PME
Leakmited a développé une IA capable de détecter les 20 à 30% d'un réseau d'eau enterré qui contiennent 80% des fuites d'eau.
6 %
Investir

Collecte en cours

Clôture prévue début Février 2023

300 000 €
Réalisable à partir de
actions
Instrument
5-10 ans
Horizon de sortie *
Valorisation
Défiscalisation

Présentation

LEAKMITED a développé une IA capable de détecter les 20 à 30% d'un réseau d'eau enterré qui contiennent 80% des fuites d'eau. Sur la base de cette IA, la société a développé deux produits : Smart et Sprint afin respectivement de booster le taux de détection d'un parc de capteurs et de proposer des services de recherche de fuites basés sur la performance.

Les pertes d’eau sur le réseau représentent surtout un gaspillage important dans un contexte de réchauffement climatique et de faible disponibilité de la ressource d’eau dans certains pays.

La levée de fonds a pour objet l’accélération du développement commercial qui connait un fort développement sur le second semestre 2022.

A retenir

  • Près de 500k€ de BSA AIR encaissés de la part d’investisseurs
  • Plus de 350k€ de chiffres d’affaires seront réalisés en 2022
  • Entrainement de l'IA sur une base de données de plus de 600 000 fuites et 300 000 km
  • 35% de l'eau est perdue dans les canalisations avant même qu'elle n'arrive chez le client
  • Fuites d’eau sur les canalisations enterrées dont le coût est estimé à 45Md$ annuel pour l’industrie de l’eau

le projet
les détails
questions
125
news
7
témoignages
2

L'histoire de leakmited et son engagement social

L'histoire de leakmited a commencé il y a bien longtemps en Afrique et plus précisément au Cameroun. Le fondateur Hubert Baya Toda s'est rendu compte de la difficulté de l'approvisionnement continu en eau à cause des très faibles rendements de l'ordre de 50% : la moitié du volume d'eau mis en distribution est gaspillé à cause des fuites d'eau.

Une fois en France, il s'est rendu compte que cette problématique n'est pas propre aux pays en voie de développement.

Elle est bien présente partout dans le monde. En effet, près de 35% de l'eau est perdu dans le monde dans les canalisations. En Europe, il existe des villes qui perdent plus de la moitié de leur eau produite et traitée avant même qu'elle n'arrive chez le client. A l'heure du réchauffement climatique, du stress hydrique croissant et de hausse de prix de l'énergie nécessaire au pompage et traitement de l'eau, il était temps d'agir en créant Leakmited.

Depuis, plusieurs collaborateurs nous ont rejoints, issus d'origines et cultures variées et tous unis par ce challenge de la préservation de la ressource d'eau. Nous comptions 6 nationalités différentes dans une équipe de 10 personnes.

Fidèle à l'ADN de notre création, Leakmited s'engage dès 2023 à utiliser une partie de son revenu pour mener des tests pilotes dans les pays en voie de développement. Nos produits doivent être testés partout. Il y va de la préservation de la ressource d'eau à travers le monde.

                                                  

Au niveau mondial nous perdons 35% de l’eau potable, 22% en France. A l'origine de ces pertes : des fuites d’eau sur les canalisations enterrées dont le coût est estimé à 45Md$ annuel pour l’industrie de l’eau.

Ces pertes représentent surtout un gaspillage important dans un contexte de réchauffement climatique et de faible disponibilité de la ressource d’eau dans certains pays.

Ces pertes entraînent également d'autres effets : détérioration des routes, contamination de l’eau et émissions de gaz à effet de serre dues au surcout de production d’eau afin de compenser les pertes.

Les pertes d’eau sur un réseau d’eau potable s’expliquent par 3 grandes raisons :

  • L’âge des réseaux : Dans la majorité des pays, un pourcentage important de canalisations a dépassé la durée de vie de 60 ans. En France près de 50% du réseau a plus de 50 ans.
  • Le faible taux de rénovation du réseau. Seul 0.63% du réseau est renouvelé en moyenne chaque année. La pression sur le prix de l’eau couplé au coût important des travaux de rénovation ralentissent les investissements dans la rénovation.
  • La taille des réseaux à surveiller : Le linéaire total du réseau d’eau français est d'environ 1 000 000km. La taille des réseaux des communes varie de 300km à plus de 4000km. Cela a des conséquences importantes sur la détection étant donné qu’une fuite doit être localisée avec une précision d’un mètre. Cela nécessite donc des moyens financiers importants qui rendent le retour sur investissement de l’activité de recherche de fuites assez faible.

 

PROBLEMATIQUE

Les techniques actuelles de recherche de fuites n’ont pas évolué depuis plus de 60 ans. Une fuite d’eau émet un bruit dû à la vibration de la canalisation. Tout l’enjeu de la localisation de la fuite est d’identifier le plus rapidement possible ce bruit.

La localisation est effectuée en trois étapes :

Etape 1 : Surveillance du débit grâce à des compteurs installés sur le réseau ou à partir du volume distribué depuis le réservoir d’alimentation de la zone considérée. Cette étape permet de caractériser la présence d’une fuite en analysant le niveau de consommation sur un linéaire donné.

Etape 2 : La pré-localisation de la fuite. Le but de cette étape est de réduire au maximum la taille de la zone suspecte en déterminant le tronçon de conduite fuyard. Ceci peut être réalisé via un investissement en sous-secteur du réseau. Plus le secteur est important et plus l'activité de pré-localisation sera longue. Ceci peut également être fait via l'installation de capteurs d’écoute sur le réseau.

Etape 3 : La localisation. Une fois la pré-localisation faite, le chercheur de fuite se déplace sur le tronçon de conduite afin de localiser précisément la fuite. Généralement, il utilise une détecteur acoustique pour écouter sur le sol le bruit généré par la fuite.

La problématique réside dans la pré-localisation :

En zone rurale : se pose un problème d’investissement dans la sectorisation qui représente un coût important (aux USA par exemple il n’existe que très peu de sectorisation).  La pré-localisation nécessite également plusieurs jours d’analyse pour réduire la zone idéale de recherche.

En zone urbaine : il est possible d’installer des capteurs tous les 200m mais ceci représente un coût important. Par exemple, pour un réseau de 300km, le coût unitaire d'un capteur de 700€ requiert un investissement de près de 840 000€ sans compter les coûts opérationnels. Ce type d'investissements ne peut être réalisé que par des collectivités/villes disposant d'un grand nombre de moyens c'est à dire d'abonnés.

Dans ces deux configurations, le dimensionnement en instrumentation et capteurs doit être déployé sur 100% du linéaire de réseau afin d'identifier les tronçons fuyards. 

 

NOS PRODUITS

Chez leakmited, nous avons développé une solution de pré-localisation de fuites d’eau basée sur l’intelligence artificielle. Il nous a fallu près de 3 ans de R&D et de tests terrains pour finaliser la mise au point. L’IA-Leakmited permet d’identifier les 20 à 30% du réseau qui contient 80% des fuites. Sur la base de cette IA nous avons développé deux produits : Smart et Sprint afin respectivement de booster le taux de détection d'un parc de capteurs et de proposer des services de recherche de fuites basés sur la performance.

NOTRE TECHNOLOGIE : l'IA leakmited

L’IA-Leakmited repose sur la reconnaissance des zones susceptibles de contenir une fuite d’eau sur le court terme (moins de 3 mois). Son déploiement ne nécessite que 10 jours pour une première prédiction et moins de 24h00 pour les suivantes.

L’IA Leakmited repose sur 3 piliers :

Les variables

Nous ne demandons que très peu de variables auprès du client : le réseau, le diamètre, le matériau, l'année de pose des conduites et l'historique des fuites. Nous avons développé près de 100 variables pour décrire une canalisation en y ajoutant notamment des données issues de l'imagerie satellite. Au final nous regroupons nos variables en quatre catégories : Variables structurelles basées sur le diamètre, l'année de pose de la canalisation, le matériau, les  variables environnementales statiques comme le type de sol, la zone en question (urbain/rural) ... etc

Les variables environnementales dynamiques comme la température et l'humidité et enfin les variables d'intervention sur le réseau basées sur l'historique des réparations. Les variables environnementales sont principalement obtenues via l'imagerie satellite optique et radar.

La base de données pour l'entrainement

Nous disposons d’une base de données unique de près de 600 000 fuites réparties dans quatre pays (France, UK, Italie, Portugal) sur un réseau de près de 300 000km qui nous permet de tester et d’entrainer l’algorithme afin qu’il apprenne à identifier les zones ou chercher des fuites.

Le process

Nous avons mis en place un procédé rapide qui permet de prendre en main des données clients et de restituer le résultat en moins de deux semaines pour la première prédiction et 24h à 48h pour les prédictions suivantes.

En effet, nous avons automatisé les processus de nettoyage et de remplacement de données manquantes qui est très fréquent dans le domaine des infrastructures de l'eau. Une fois le modèle entrainé, l’IA Leakmited peut alors identifier les 20% à 30% du réseau où l’effort doit être concentré pour identifier la majorité des fuites d’eau.

Notre algorithme et nos produits ont déjà été utilisés avec la même qualité de résultats dans quatre pays aux conditions très différentes : en France, en Angleterre, en Italie et au Portugal. Depuis le début de la commercialisation de la solution leak - secteurs et leak - capteurs ont déjà contribué à économiser l’équivalent de la consommation de près de 2000 foyers français. La solution est actuellement utilisée par plusieurs régies (société publique de distribution d’eau), plusieurs fermiers (sociétés privées de distribution d’eau) et plusieurs sociétés de prestation de service de recherche de fuites en France, en Italie et aux UK.

 

Marché de l'eau

En France et dans le monde, il existe une administration en charge de la distribution de l’eau dans chaque ville. Cette administration (Maître Ouvrage) est en général propriétaire du réseau et confie la gestion de son réseau soit à une société privée (on parle de délégation de service publique) soit à une société publique créée pour ces fins (on parle de REGIE).

Autour de ces trois acteurs (Maitre d’ouvrage, Régies et sociétés privées : Veolia, Saur, Suez) gravitent un grand nombre de sociétés et d'organismes : le régulateur (agence de l’eau en France, Ofwat aux UK), les prestataires de recherche de fuites et enfin des bureaux d’étude (qui jouent un rôle de consultant technique).

La France compte 1million de km de réseau d’eau. Nous comptons 12 000 administrations en charge de la gestion de l’eau. Aux USA on en compte près de 50 000.

 

Nos clients

Nos clients sont les sociétés privées ou publiques de distribution d'eau mais également les sociétés de recherche de fuites qui souhaitent gagner en efficacité. En France nous contactons directement nos clients. A l'étranger, nous nous appuyons sur un réseau de revendeurs.

Il est important de noter que dans chaque ville du monde se pose le problème des fuites d'eau. Il existe donc un client potentiel pour Leakmited qui sera soit la société publique de gestion, soit une société privée de distribution d’eau, soit le bureau d’étude ou encore la société de recherche de fuites d'eau qui fournit des prestations.

Nos estimations nous donnent une base client de près de 80 000 en Europe et 50 000 aux USA. Ce qui représente un marché potentiel de près de 5,5Md€ aux USA et en Europe.

 

Notre modèle économique

La solution Sprint est proposée sur un modèle de performance. En effet des paliers de performance sont définis de manière à ce que le client nous rémunère uniquement si nous atteignons un premier seul de performance.

La solution Smart quand à elle est proposée de dans deux cas de figures:

Cas 1: Le client dispose de capteurs. Dans ce cas nous proposons un positionnement de capteurs réguliers et le paiement se fait par capteurs. 

Cas 2: Le client ne dispose pas de capteurs. Dans ce cas, nous proposons aux clients des capteurs sous formes de leasing en y incluant également le déploiement et le redéploiement tous les ans. 

 

Levée de fonds et utilisation des fonds

Notre première levée couplée au financement leader PIA nous a permis de mener notre R&D et de développer notre IA-Leakmited. L’objectif de cette levée totale de 1M€ (dont 465k€ déjà levés auprès de Business Angels indépendants) est d’accélérer le développement commercial de Leakmited en France et à l’international sur les 14 prochains mois.

Ceci passe par :

  • Le renforcement de notre équipe commerciale 
  • Le renforcement de notre équipe produit afin d'améliorer l'expérience utilisateur lors de la prise en main de nos produits

 

Prix et récompenses

Depuis sa création, Leakmited a bénéficié du soutien de la région Île-de-France via le Leader PIA, nous avons remporté plusieurs prix et nous sommes accompagnés par des acteurs reconnus de la Deep Tech et de l'IA.

Médias

La vision de l'entreprise

"Notre avenir exige maintenant une meilleure préservation de la ressource eau. Notre mission "Mission 90+ " est de permettre à tous les opérateurs d’eau de dépasser le seuil de 90% de rendement de leur réseau d’eau grâce à nos solutions à base d’IA."

L'équipe LEAKMITED

Photo_Equipe 1.jpg

L’équipe est composée actuellement de 9 personnes :

• Equipe IA incluant ingénieurs data, radar scientist : 4 personnes dont le responsable Sébastien Mounier mathématicien de formation possède près de 6 ans d’expérience en développement et mise en production de modèle d’intelligence artificielle.

• Equipe commerciale : 2 personnes dont Eric Laumonier a la charge (dont une nouvelle recrue prévue en Janvier 2023). Il possède 25 ans d’expérience dans le domaine de l’eau notamment dans l’instrumentation pour la détection acoustique des fuites d’eau. Il a monté la structure France du groupe Primayer rachetée en 2021 par le groupe Ovarro.

• Equipe produit : 3 personnes (nouvelle recrue en janvier 2023) dont Hubert Baya Toda a la charge (Docteur en mathématiques appliquées et titulaire d’un MBA d’HEC Paris) . Il a occupé durant les 3 années avant la création de leakmited aux fonctions de responsable produit.

IMG_20221120_162746.jpg
Sébastien MOUNIER
Responsable IA
Pic.png
Hubert BAYA TODA
Président/CEO
IMG_3300_Eric.jpg
Eric LAUMONIER
Responsable Commercial

L'analyse de WiSEED

Les bonnes raisons d'investir dans LEAKMITED

Dans le monde, près de 35% de l'eau est perdue dans les canalisations avant même qu'elle n'arrive chez le client. A l'origine de ces pertes : des fuites d’eau sur les canalisations enterrées dont le coût est estimé à 45Md$ annuel pour l’industrie de l’eau.

LEAKMITED se donne l’ambition de répondre à cette problématique en accompagnant les exploitants de réseau à dépasser les 90% de rendement de distribution via 2 produits commercialisés sur la base de son IA : Sprint et Smart pour respectivement des campagnes rapides de recherche de fuites et pour la surveillance permanente de réseau par le déploiement de capteurs d'écoute sur le réseau.

Après 3 ans de R&D, la technologie a été éprouvée avec succès dans plus de 4 pays et auprès des acteurs de renom comme Veolia, Suez et Saur. La société devrait réaliser plus de 350k€ de chiffre d'affaires en 2022.

La société a déjà encaissé près de 500k€ de BSA AIR d'investisseurs privés dont certains sont professionnels du secteur cet été.

Les points de progrès

• Capitaux propres négatifs, endettement élevé ;
• Equipe commerciale à étoffer, prévu avec les fonds levés ;
• Pas de PI pour cette technologie basée sur l’IA et les algorithmes (difficulté de dépôt de brevet).

Concurrents

Analyse des débits de volume d'eau
Analyse de l’humidité du sol via l’imagerie satellite
Utilisation des outils d’analyse de risque de casse des canalisations
Inspection in situ de la canalisation
Analyse des capteurs d’écoute sur le réseau

Éléments différenciants

- Entrainement de l'IA sur une base de données de plus de 600 000 fuites et 300 000 km ;
- Technologie non intrusive ;
- Rapidité du processus :
- Paiement par le client uniquement en cas de résultats positifs ;
- Partenariat commercial signé avec Enydros ;
- Pipe commercial supérieur à 1M€ ;
- 2 produits qui sont commercialisables et qui ont fait objet de plusieurs essais en conditions réelles ;
- Equipe technique avec une véritable expertise dans les mathématiques et une expertise dans l’eau ;
- Scalabilité de la solution.

Etapes de développement

  • 2019
    Création de leakmited
  • T2 2021
    Preuve de fiabilité de l'IA de pré-localisation de fuites
  • T4 2021
    Premier Salon Pollutec - Début développement commercial
  • T1 2022
    Lancement du programme pilote d'essais du produit Sprint
  • T2 2022
    Début de conversion des pilotes en contrats récurrents & lancement Smart
  • T3 2022
    Signature contrat de distribution de la solution en Italie
  • T4 2022
    Lancement du programme Beta 'Twin' : jumeau numérique pour une meilleure rénovation des réseaux
  • T1 2023
    Seuil des 150k€ par mois de CA
  • T4 2023
    Lancement aux UK
  • S1 2024
    Lancement aux USA

Stratégie de sortie envisageable

Rachat à un prochain tour, Rachat industriel

(ne garantit pas la liquidité de l'investissement)

Usages des fonds

Ils sont aussi ici

LEAKMITED met à disposition de WiSEED et de ses investisseurs toutes les informations pertinentes relatives aux axes de développement et à l’activité de la Société. LEAKMITED garantit la teneur des informations communiquées. L’investissement dans ce projet comporte des risques de perte en capital et d’illiquidité.

Facteurs de risques *

WiSEED recommande aux épargnants d’appliquer des règles de vigilance avant tout investissement : l’investissement en Actions dans des projets du secteur Transition énergétique comporte des risques de perte totale ou partielle du montant investi, risque d’illiquidité et de risque opérationnel du projet pouvant entrainer une rentabilité moindre que prévu. N’investissez pas dans ce que vous ne comprenez pas parfaitement et rappelez-vous que plus le taux est élevé, plus le risque de perte en capital ou d’impayé des intérêts est important.

En savoir plus.
Investir
0.9%
frais d'entrée
5%
frais de gestion
10%
Frais de sortie
Intention d'investissement
Le montant doit être un multiple de 100.
Partager ce projet